Circle-icons-present.svg
Circle-icons-present.svg

À propos de Vikidia  • le Livre d'or
En 12 ans, Vikidia est devenue la plus grande encyclopédie pour enfants jamais rédigée. Vikidia, c'est plus de 27 000 articles en français écrits pour les enfants, des versions dans d'autres langues et de nombreux messages sur le Livre d'or. Aujourd'hui, Vikidia est une ressource pour des centaines de milliers de lecteurs chaque mois.
Gratuite, sans aucune publicité et gérée par une association loi de 1901, Vikidia ne vit que par des dons et des bénévoles. Vikidia a besoin de financements pour ses serveurs.
Aujourd'hui, Vikidia a besoin de vous pour poursuivre et développer sa mission. Donnez 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée.
Tous les lecteurs de Vikidia, petits et grands, présents et futurs, vous remercient pour votre générosité !

Un cadeau de Noël à des milliers d'enfants : faites un don à Vikidia !

Ulysses Simpson Grant

« Ulysses Simpson Grant » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Président des États-Unis d'Amérique
Ulysses Simpson Grant
Ulysses Simpson Grant
18e président des États-Unis
Parti politique Parti républicain
Élu en 1868-1872
Mandat 1869-1877
Prédécesseur Andrew Johnson
Successeur Rutherford Birchard Hayes
Date de naissance 27 avril 1822
Lieu de naissance Point Pleasant (Ohio)
Date de décès 23 juillet 1885 (63 ans)
Lieu de décès Wilton (New York)
Président des États-Unis

Ulysses Simpson Grant (1822-1885), aussi connu comme le général Grant, est le dix-huitième président des États-Unis d'Amérique de 1869 à 1877 (pendant deux mandats).

Pendant la Guerre de sécession, il est le commandant des armées nordistes. Très populaire après ses victoires contre les sudistes, il est élu président en 1869 pour un mandat de quatre années, puis il est réélu en 1873. Il appartient au Parti républicain.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse et étude[modifier | modifier le wikicode]

Ulysse Grant est né le à Point Pleasant dans l'Ohio. Il intègre l'académie militaire de West Point. Il est très peu intéressé par une carrière militaire. Mais, il gagna une réputation d'excellent cavalier et établit un record en saut d'obstacles qui ne fut battu que 25 ans plus tard. Il sortit de l'Académie en 1843 en arrivant 21e sur une promotion de 39 élèves.

Carrière militaire (1843-1854)[modifier | modifier le wikicode]

Grant envisage de quitter l'armée après son service militaire. Il est affecté dans le Missouri près de Saint-Louis.

Il participe à la guerre du Mexique et se distingue à la Bataille de Monterrey et à la Bataille de Chapultepec. A la fin de la guerre, il sera affecté à différend postes militaires.

Il est envoyé en 1852 à Fort Vancouver dans le territoire de l'Oregon à l'apogée de la ruée vers l'or en Californie.

À l'été 1853, Grant est promu capitaine, l'un des cinquante en service actif, et est assigné au commandement de la compagnie F du 4e régiment d'infanterie à Fort Humboldt près d'Eureka sur la côte californienne. Il se mit à boire et lorsque son supérieur fut au courant qu'il buvait, il lui laissa le choix entre la cour martial et la démission. Il choisi la démission.

Vie civile[modifier | modifier le wikicode]

Grant tente à plusieurs reprise de se lancer dans les affaires, mais il échouera plusieurs fois

Seconde carrière militaire (1861-1868)[modifier | modifier le wikicode]

Guerre de sécession (1861-1865)[modifier | modifier le wikicode]

Début de guerre[modifier | modifier le wikicode]

Grant s'engage dans l'armée de l'Union en 1861, et il est promu Colonel le 14 juin 1861 et puis Brigadier-Général. Il se distinguera dès le début du conflit en remportant les Batailles de Fort Belmont, Fort Henry et Fort Donelson qui lui permettront d'obtenir son grade de Major-Général.

Shiloh[modifier | modifier le wikicode]

Il commande alors l'armée du Tennessee qui est forte d'environ 49 000 hommes et envisage d’attaquer la place-forte confédérée de Corinth dans le Mississippi. Mais au lieu d'attaquer les Sudistes en premiers, ce sont ces derniers qui lancent l'offensive le 2 février 1862 avec une armée forte de 44 000 hommes menés par les généraux Albert S. Johnston et P. G. T. de Beauregard, dont l'objectif était d'annihiler les troupes nordistes dans la région. Les troupes de Grant sont repoussées mais le lendemain il mène l'offensive grâce à l'arrivé de renfort et remporte ainsi la Bataille de Shiloh.

Vicksburg[modifier | modifier le wikicode]

En décembre 1862 il mène son armée à Vicksburg qui est la dernière place forte sudiste sur le Mississippi mais il est ralenti sur son chemin par des attaques répétées par les sudistes.

Le 18 mai 1863, il arrive au pied des défenses de la ville. Il tente deux assauts contre la forteresse de Vicksburg qui se soldèrent néanmoins par de lourdes pertes et la bataille se transforma en un siège qui dura sept semaines. Le 4 Juillet son rivale John C. Pemberton dépose les armes et se rend. La victoire sur Vicksburg sonne comme le tournant de la guerre en faveur de l'Union avec la Bataille de Gettysburg.

Après Vicksburg[modifier | modifier le wikicode]

Grant remporte encore plusieurs victoires militaire et reçoit la une promotion de Lieutenant-Général qui lui permet de commander toute les armées de l'Union.

Il céda le commandement de la division du Mississippi à Sherman et se rendit à Washington pour définir une nouvelle stratégie avec Lincoln et établit son QG à coté de l'armée du potomac. Sa stratégie pour obtenir une victoire rapide consistait en une série d'offensives coordonnées pour empêcher les Confédérés de redéployer leurs forces sur les fronts en difficulté.

L'armée de l'Union remporte à se moment plusieurs victoires. Grant avec l'armée du potomac contraigne l'armée sudiste à se retranché à Petersburg en juin 1864. Le siège se termine par une victoire le 25 mars 1865 qui contraint les sudistes à capitulé le 09 avril 1865 à Appomatox.

Carrière militaire après la guerre (1865-1868)[modifier | modifier le wikicode]

A la fin de la guerre, il est très populaire et apprécié par le peuple. Le 25 juillet 1866, le Congrès le promut au grade récemment créé de général de l'armée. Il entra dans la course à la présidence en 1868, la popularité de Grant. Il fut choisi sans opposition dès le premier tour par la convention républicaine.

Présidence 1869-1877
[modifier | modifier le wikicode]

Il est élu en 1868 puis en 1872 président des USA, durant une période appelé reconstruction. Durant cette période appelée la « Reconstruction », il s'efforça d'apaiser les tensions provoquées par la guerre de Sécession. En 1873, la popularité de Grant s'effondra en même temps que l'économie américaine qui était frappée par la première crise industrielle de son histoire. Ses mesures furent globalement inefficaces et la dépression dura jusqu'au début des années 1880. En plus des difficultés économiques, son second mandat fut marqué par les scandales au sein de son administration et deux membres de son Cabinet furent accusés de corruption.

L'après présidence[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir quitté ses fonctions, Grant se lança dans un tour du monde de deux ans et tenta sans succès d'obtenir la nomination républicaine pour l'élection présidentielle de 1880. Ses mémoires, rédigées alors qu'il mourrait d'un cancer de la gorge, connurent un large succès critique et populaire et plus d'1,5 millions de personnes assistèrent à ses funérailles en 1885.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Grant s'est marié en 1848 avec Julia Boggs Dent. Ils eurent quatre enfants : Frederick (1850-1912), Ulysses Jr. (« Buck ») (1852-1929), Ellen (« Nellie ») (1855-1922) et Jesse (1858-1934)

Source[modifier | modifier le wikicode]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ulysses_S._Grant
Chronologie des présidents des États-Unis depuis 1789
(voir aussi : Histoire des États-Unis - Maison Blanche)

1789 : G. Washington
1797 : J. Adams
1801 : T. Jefferson
1809 : J. Madison
1817 : J. Monroe

1825 : J. Q. Adams
1829 : A. Jackson
1837 : M. Van Buren
1841 : W. H. Harrison
1841 : J. Tyler

1845 : J. Polk
1849 : Z. Taylor
1850 : M. Fillmore
1853 : F. Pierce
1857 : J. Buchanan

1861 : A. Lincoln
1865 : A. Johnson
1869 : U. S. Grant
1877 : R. B. Hayes
1881 : J. A. Garfield

1881 : C. A. Arthur
1885 : G. Cleveland
1889 : B. Harrison
1893 : G. Cleveland
1897 : W. McKinley

1901 : T. Roosevelt
1909 : W. Taft
1913 : W. Wilson
1921 : W. G. Harding
1923 : C. Coolidge

1929 : H. Hoover
1933 : F. D. Roosevelt
1945 : H. S. Truman
1953 : D. D. Eisenhower
1961 : J. F. Kennedy

1963 : L. B. Johnson
1969 : R. Nixon
1974 : G. Ford
1977 : J. Carter
1981 : R. Reagan

1989 : G. H. W. Bush
1993 : B. Clinton
2001 : G. W. Bush
2009 : B. Obama
2017 : D. Trump


Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.