Latin

« Latin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Latin
Nom d'origine lingua Latina
Classification linguistique
Classification par famille langues indo-européennes
- langues italiques
- latin
Statut officiel
Langue officielle de Vatican Vatican
Exemple
Échantillon
Inscription de l'arc de Titus, sur le Forum romain

SENATVS
POPVLVSQVE·ROMANVS
DIVO·TITO·DIVI·VESPASIANI·F[ILIO]
VESPASIANO·AVGVSTO

« Le sénat et le peuple romain, au divin Titus Vespasien Auguste, fils du divin Vespasien. »
voir modèle • modifier

Le latin est une langue ancienne qui fait partie de la famille des langues indo-européennes. Plus précisément, c'est une langue italique.

À l'origine, le latin était parlé à Rome et dans le Latium, une région du centre de l'Italie. Puis il s'est étendu avec l'expansion des Romains, sur le territoire de l'Empire romain.

Le latin n'est plus depuis longtemps la langue maternelle de personne, quoiqu'il reste une des langues officielles de l'État du Vatican, et qu'il est étudié et connu par un assez grand nombre de personnes (les latinistes).

Mais surtout, il est à l'origine de toutes les langues romanes (espagnol, français, italien, portugais, roumain) parlées jusqu'à nos jours dans de nombreux pays d'Europe, d'Afrique, d'Océanie et d'« Amérique latine ». Le latin est aussi à l'origine de 56 % des mots anglais1.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Premières inscriptions latines[modifier | modifier le wikicode]

  • La fibule de Préneste (wp), trouvée en 1887, est une broche en or qui porte le plus ancien texte latin connu. Elle est datée du VIIe siècle av. J-C.
  • La pierre noire du forum, plus connue sous son nom latin de lapis niger (wp), est une stèle en tuf volcanique trouvée à Rome, au forum romain, en 1899. Elle porte des lettres archaïques difficiles à interpréter. Elle date du VIe ou Ve siècle av. J-C.

Le latin classique[modifier | modifier le wikicode]

Le latin classique est la langue des ouvrages les plus connus de la littérature latine, autour du Ie siècle. C'est essentiellement celui-ci qu'on apprend en classe. La langue parlée du peuple romain était un peu différente et a évolué petit-à-petit : on l'appelle le latin vulgaire.

Durant l'Antiquité, le latin a été parlé dans tout le bassin méditerranéen, essentiellement dans les pays conquis par les Romains. Dans ces pays, il a parfois remplacé complètement les langues qui existaient avant comme en Gaule ou en Hispanie, ou bien ces langues ont subsisté comme en Grèce et en Bretagne.

Les autres langues italiques (osque, ombrien, vénète, etc.) se sont éteintes sans descendance, mais elles ont eu une influence sur le latin lui-même.

Moyen Âge et Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Langues romanes

Le latin est resté la langue universelle au Moyen Âge et à la Renaissance, où il était la langue de l'Église chrétienne.

C'était également la langue du savoir, parlée par les savants qui rédigeaient leurs œuvres dans cette langue et communiquaient entre eux en latin.

Au cours des siècles, le latin a évolué et donné naissance aux langues romanes : les principales sont l'espagnol, le français, l'italien, le portugais et le roumain, mais il y a aussi le catalan, le gallo, le ladin (wp), le romanche, le sarde (wp), l'occitan

Le français notamment est apparu principalement à partir du latin. La plupart des mots issus du latin se sont beaucoup transformés. Néanmoins, certains mots ont été réempruntés au latin plus tard et sont employés sans modification, comme video (je vois en latin), exit (il sort en latin), lavabo (je me lave en latin) ou et cætera (Etc.) qui signifie "et tout le reste" en latin.

Article à lire Article à lire : Histoire de la langue française

Le latin aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Le latin est la langue officielle de l'Église catholique et de l'État du Vatican. Jusqu'en 1962, la messe était célébrée en latin. Le latin médiéval (dont vient le latin d'église) est cependant assez différent du latin classique (celui de César et Cicéron).

Aujourd'hui, il reste appris comme langue de culture, et reste bien sûr un objet d'étude et de recherche. Il est également utilisé dans le domaine scientifique, notamment en biologie, où chaque espèce d'animaux et de plantes a un nom scientifique international en latin (ou de termes latinisés).

En France, le latin peut être étudié à partir de la 5e et doit obligatoirement être continué jusqu'en fin de collège, où l'on laisse le choix à l'élève de le continuer pendant ses trois années de lycée ou non.

Prononciation, accentuation[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lis l'article : Prononciation du latin.


La prononciation du latin a beaucoup évolué au cours de sa longue histoire, mais celle qui nous intéresse est celle du latin parlé et écrit à l'époque de Jules César et de Cicéron, au cours du Ie siècle av. J-C. La prononciation dite prononciation restituée en est une approche, adoptée pour l'usage scolaire.

Écriture du latin[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lis l'article : Écriture romaine.


L'écriture du latin a aussi évolué et celle des Romains n'était pas tout-à-fait la même que la notre. Il existe de nombreuses inscriptions latines antiques dont certaines sont particulièrement connues, comme les tables Claudiennes.

Le latin nous a donné son alphabet, qui par la suite a servi à écrire les langues romanes (comme le français, l'italien, l'espagnol le portugais), les langues germaniques (le flamand, l'allemand ...), et beaucoup d'autres plus récemment. Dans l'Antiquité, l'alphabet romain ne compte que 23 lettres dont 20 seulement sont d'usage courant. Le W n'existe pas, et on ne distingue pas entre I et J ni U et V : seuls I et V sont employés. Les lettres K, Y, Z ont été ajoutées (ou réintroduites) au Ie siècle, à la suite de nombreux emprunts savants au grec, pour pouvoir les transcrire. La plupart des manuels scolaires font la distinction i/j et u/v, mais il faut savoir qu'elle est relativement récente (XVIe siècle), en tout cas bien plus que l’Antiquité.

Les Romains écrivaient soit toutes les lettres en capitales (dans les inscriptions, les textes officiels), soit tout en écriture dite cursive pour l'usage quotidien, qui elle était arrondie pour permettre d'écrire plus rapidement. Alors que les lettres en écriture capitales sont aisément reconnaissables et ont peu évolué depuis l’Antiquité, les écritures cursives sont illisibles sans formation préalable à la paléographie, la science qui étudie les écritures anciennes sur du matériau périssable (cuir, papier, papyrus, etc.). Ils n'utilisaient pas de majuscules et de minuscules dans le même texte. Il n'y avait pas de ponctuation et les mots sont souvent écrits à la suite sans espaces, mais il y a des points pour séparer les mots dans certaines écritures.

Grammaire[modifier | modifier le wikicode]

Déclinaisons[modifier | modifier le wikicode]

Les noms latins changent de forme selon leur fonction (cas) dans la phrase : c'est la déclinaison. Ils varient aussi selon leur genre et leur nombre, comme en français. Il existe trois genres, avec un neutre en plus du masculin et du féminin (il n'existe pas vraiment de règle pour déterminer le genre d'un nom) et deux nombres, le singulier et le pluriel, comme dans la plupart des langues.

Il existe six cas :

Un septième cas, le locatif, sert à exprimer certains compléments de lieu.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lis l'article : Déclinaisons en latin.


Conjugaisons[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lis l'article : Conjugaisons en latin.


On divise les verbes latins en cinq conjugaisons. Il existe quelques conjugaisons irrégulières (esse « être », ire « aller »).

Quelques mots latins[modifier | modifier le wikicode]

Ces mots sont au nominatif (ou, pour les adjectifs, au masculin).

Mot Traduction
ave bonjour
terra terre
cælum ciel
aqua eau
ignis feu
homo être humain
femina femme
edere manger
bibere boire
magnus grand
parvus petit
nox nuit
dies jour

Quelques expressions et citations latines[modifier | modifier le wikicode]

Voici quelques expressions et citations latines plus ou moins fréquemment employées, leur origine latine n'étant d'ailleurs plus toujours perceptible pour les plus courantes. Toutes ne viennent pas de l’Antiquité, certaines sont même assez récentes.

Expressions Significations
Omnes vulnerant, ultima necat. « Toutes blessent, la dernière tue. », typiquement employée au-dessus d'une horloge, cette phrase désigne les heures qui passent, et le temps qui nous est compté
Carpe diem. « Profite du jour présent »
Errare humanum est. « Il est humain de faire des erreurs. »
(condition) sine qua non « (condition) sans laquelle il ne pourrait pas en être ainsi, indispensable pour que la chose en question se fasse »
Urbi et orbi ((Bénédiction attribuée à) tous ceux dans la ville et sur la terre)
Vox populi, vox dei. « La voix du peuple, [c'est] la voix de dieu. »
intra muros « entre les murs »
casus belli Littéralement « cause de guerre »
Si vis pacem, para bellum « Si tu veux la paix, prépare la guerre. »
credo Littéralement « je crois »
statu quo « tel que c'était avant »
(regagner ses) pénates « rentrer chez soi », les pénates sont des divinités de la maison
Dura lex sed lex « La loi est dure mais [c'est] la loi. »
Alea jacta est. « Les dés sont jetés. »
cf. (Abréviation de confer) « voir [une page, un passage...] »
Magister dixit. « Le maître l'a dit. »
Qui bene amat bene castigat. « Qui aime bien châtie bien. »
S.P.Q.R. (Senatus populusque romanus) « Le sénat et le peuple romain », inscription traditionnelle romaine
(droit de) veto Littéralement « je dis non », droit de s'opposer une décision
(envoyer) ad patres Littéralement « chez les pères, les ancêtres », donc « tuer »
mens sana in corpore sano « un esprit sain dans un corps sain »
corpus Littéralement « corps »
(remettre) sine die (Prononcer "siné dié"), littéralement « sans journée », c'est-à-dire « sans préciser le jour »
(plaidoyer) pro domo Littéralement « pour sa maison », de là « pour sa cause »
cursus Littéralement « course »
Veni, vidi, vici. « Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu. », phrase célèbre de César
Delenda est Carthago. « Il faut détruire Carthage. »
opus Ouvrage (souvent musical), a donné le mot « opéra »
manu militari Littéralement « d’une main militaire », d'où « en utilisant la force », expression déjà utilisée par César dans le sens de « par tous les moyens »
C.V. Initiales de « curriculum vitae »
in fine « finalement, à la fin »
alter ego Littéralement « autre moi »
lapsus Littéralement « qui glisse, qui échappe »
Cave canem « Attention au chien » ; inscription qui se mettait devant les maisons pour montrer qu’il y a bien un chien, mais aussi pour avertir d'éventuels intrus que le chien peut être dangereux.
Oderint, dum metuant « Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent » ; formule attribuée à l'empereur romain Caligula selon Cicéron (dans son De officiis) puis Sénèque (dans son De clementia).

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lis l'article : Littérature latine.


Le latin est appelé « la langue de Cicéron », parce que celui-ci est un écrivain majeur de la littérature latine. Les principaux auteurs latins sont : Cicéron, Virgile, Sénèque, Tite-Live... On connaît quelques pièces du théâtre latin, surtout des comédies, même si la plupart ont été perdues.

Expression[modifier | modifier le wikicode]

  • « (parler un) latin de cuisine » : (parler un) latin incorrect, parfois pour un effet comique volontaire

Notes, références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Statistique établie sur les 80 000 mots du Shorter Oxford Dictionary.
Romulus et Rémus - Louve du Capitole.jpg
Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique
Auguste Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.