Livre d'or
Livre d'or

la cabane • le Livre d'or

Dernière modification le 1 octobre 2015, à 10:41

Oppidum

Oppidum de Bibracte, en Bourgogne. Section restaurée d'un murus gallicus.

Un oppidum est, dans le vocabulaire latin, repris par les historiens modernes, une ville fortifiée propre à la civilisation celtique, c'est-à-dire notamment en Gaule. Ils sont souvent situés sur une hauteur, protégeant ainsi ses habitants des attaques éventuelles.

On parle souvent des oppidums gaulois de Gergovie et d'Alésia, qui sont effectivement juchés sur des hauteurs, selon les descriptions de César.

Parfois aussi, César décrit des oppidums protégés par des marais, comme Avaricum (Bourges), sur une île, comme Lutèce (Paris) ou Metlodunum (Melun), ou au milieu d'une boucle d'un cours d'eau, comme l'est Vesontio (Besançon).

Techniques de fortifications celtiquesModifier

Les Celtes avaient l'habitude d'inclure des poutres et des madriers dans les fortifications en pierre de leurs oppidums. Jules César donne à ce genre de construction le nom de murus gallicus (« mur gaulois »). Ce type de muraille bien particulier a été retrouvé dans les fortifications de Bibracte, capitale des Éduins, peuple celte qui habitait l'actuelle Bourgogne.

Voir aussiModifier


Portail du monde celtique - Tous les articles sur la culture celtique.