Paris

« Paris » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Paris (homonymie).
Paris
La tour Eiffel et le quartier de la Défense.
Administration
Le blason de Paris
Pays France France
Région Île-de-France
Département Paris (75)
Code postal 75000 à 75020
Maire Anne Hidalgo
Site Web www.paris.fr
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 48° 51′ 24″ Nord
longitude : 2° 21′ 07″ Est
altitude : de 28 à 131 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 105 km2
Démographie
Population 2 234 105 hab. (en 2012)
Densité 21 277 hab./km2
GentiléPrécision Parisien
Tourisme
Patrimoine Tour Eiffel
Arc de triomphe
Cathédrale de Notre-Dame
Hôtel des Invalides
Louvre
Opéra Garnier
Quartier du Marais
Montmartre
voir modèle • modifier

Paris, surnommée la Ville Lumière, est une ville de France, capitale de la France et chef-lieu de la région d'Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine. Ses habitants sont appelés les Parisiens. Elle est connue dans le monde entier pour sa vie artistique et culturelle et est d'ailleurs la ville la plus visitée au monde. Paris est aussi un centre politique et économique majeur. Le maire de la ville actuellement est Anne Hidalgo, elle est membre du Parti socialiste.

Géographie[modifier]

Site de Paris[modifier]

Le territoire de Paris est construit sur une boucle de la Seine. La Seine a dévié son cours, car le méandre venait mordre, au nord le bas des pentes de la butte Montmartre et à l'ouest le bas de la colline de Chaillot. L'abandon de ce cours ancien a laissé une partie basse et longtemps marécageuse qui a donné le quartier du Marais.

Le point culminant de Paris est situé sur la colline de Montmartre, il est à 131 mètres. À Paris la Seine a en moyenne 26 mètres d'altitude.

Paris compte deux îles, l'île de la Cité et l'île Saint-Louis (qui est formée par la réunion au début du XVIIe siècle de deux îlots l'île aux vaches et l'île Notre-Dame), au centre de la capitale. Il existait une troisième île mais elle a été reliée à la ville.

Mise à part la Seine, une autre rivière traverse Paris, la Bièvre. Elle se jetait dans la Seine au niveau de la Gare d'Austerlitz, mais elle fut recouverte en 1912 par souci d'hygiène. Elle est maintenant souterraine. Un canal traverse le nord-est de Paris, il s'agit du canal Saint-Martin, qui est la partie terminale du canal de l'Ourcq.

Le sous-sol de la ville est calcaire et il fut exploité pour construire les bâtiments, ce qui explique que l'on trouve des carrières sous Paris.

Démographie[modifier]

La population de la ville de Paris est de 2 211 297 habitants en 20081, mais 11,8 millions habitent dans son agglomération et ses alentours.

Paris est une mégapole, c'est-à-dire une ville géante. Pour faire du poids face à elle, les autres grandes villes sont nommées « métropoles d'équilibre », comme Lyon, Nantes, Lille, Marseille... où l'on peut délocaliser beaucoup d'infrastructures importantes.

On trouve les quartiers les plus riches à l'ouest de la capitale tandis que les quartiers les plus populaires se trouvent au nord-est de la ville dans les 18e, 19e et 20e arrondissements. L'arrondissement le plus peuplé est le 15e arrondissement avec 236 000 habitants comptabilisés lors du dernier recensement (2008).

Globalement, les habitants se concentrent à l'extérieur de la ville, dans les arrondissements allant du 12e au 20e. Les arrondissements centraux ne sont pas très peuplés car on y trouve surtout les monuments, les ministères, etc.

Depuis 10 ans, la population de Paris augmente après avoir subi une diminution au XXe siècle.

Histoire[modifier]

Voir Histoire de Paris.

Le site de Paris est habité depuis près de 6000 ans. On a retrouvé des pirogues de l'époque néolithique chasséenne (4000-3800 avJC) dans l'ancien lit de la Seine (quartier de Bercy).

Antiquité[modifier]

Les Parisii, une tribu gauloise s'installe dans la région dès le IIIe siècle av. J.-C.. Il n'est pas sûr que son oppidumPrécision soit situé dans le site actuel de Paris (des découvertes archéologiques récentes montrent qu'il existait une agglomération gauloise importante à Nanterre, quelques kilomètres à l'ouest de Paris). L'oppidum a été incendié pendant le siège par les Romains en 52 av. J.-C..

Les Romains construisent une ville nouvelle, nommée Lutèce, sur les pentes de la montagne Sainte-Geneviève (rive gauche de la Seine au sud de l'île de la cité). L'île de la Cité devient le centre religieux. Pendant l'empire romain Lutèce est une petite ville romaine qui avec ses 6 000 habitants est dix fois moins peuplée que Lugdunum qui est alors la capitale de la Gaule.

Les invasions germaniques qui ravagent la Gaule dès le IIIe siècle provoquent l'abandon de la ville romaine en partie détruite et le repli sur l'île de la Cité qui est fortifiée. C'est là qu'en 360 Julien est proclamé empereur par ses soldats. Désormais la ville prend le nom de Paris.

En 451, les Huns, menés par Attila, qui progressent vers l'ouest en ravageant les régions sur leur passage parviennent à proximité de Paris. Selon la tradition, sainte Geneviève (patronne de Paris) organise la résistance parisienne ce qui aurait découragé les Huns d'attaquer la ville.

L'époque franque[modifier]

L'époque mérovingienne[modifier]

Les Francs avaient vainement lancé une première attaque en 460. En 486, ayant vaincu le général gallo-romain Syagrius à Soissons, ils prennent Paris dont leur roi Clovis fait sa capitale. L'île de la cité est le siège des autorités politiques et religieuses. La rive droite de la Seine se peuple de marchands et d'artisans groupés autour du port et de la place de grève (aujourd'hui place de l'Hôtel-de-Ville). On construit des églises comme celle de Saint-Gervais, ou celle de Saint-Pierre (à l'emplacement de l' église Saint-Merri actuelle. La rive gauche est quasiment vide. Les monastères comme deux de Saint-Vincent (aujourd'hui Saint-Germain-des-Près) ou des Saint-Apôtres (aujourd'hui le Panthéon) sont isolées dans la campagne environnant la capitale. Il faudra attendre la construction de l'enceinte par le roi Philippe-Auguste à partir de 1176, pour que des habitants consentent à s'y installer.

L'époque carolingienne[modifier]

Sous l'empereur Charlemagne, Paris perd son rôle de capitale. Elle est remplacée par Aix-la-Chapelle, capitale de l'empire carolingien. Paris redevient une ville franque parmi d'autres.

En 885, les Vikings, peuples du nord de l'Europe remontent la Seine et attaquent Paris. C'est le siège de Paris (885-887). Ils sont 40 000 et ne reculent devant rien : ils sont réputés pour être sanguinaires et impitoyables. . Le lendemain, une attaque est donnée par les Vikings. Le siège dure longtemps : les Parisiens commencent à mourir de faim et de maladies. Cependant, ils ne laissent rien passer. Paris a beau voir ses remparts enflammés, ses habitants décimés, les Vikings ne sont pas entrés. Eudes, comtePrécision de Paris, qui a conduit la défense de la ville est reconnu pour son courage (en 888 il sera élu roi des Francs par les barons francs).

Pour libérer Paris, le roi Charles III le Gros (qui est en même temps empereur carolingien) envoient les Vikings piller la Bourgogne.

Paris capitale du royaume capétien[modifier]

L'île de la Cité au XVe siècle. Les bâtiments du palais royal et la Sainte-Chapelle
Paris sous Philippe Auguste

En 987, Hugues Capet, un descendant d'Eudes, est élu roi de France. Ses successeurs font de Paris la capitale du royaume.

Au XIIe siècle, le roi Louis VII améliore la défense de Paris. Les accès à l'île de la Cité sont contrôlés au nord (rive droite de la Seine) par le Grand Châtelet qui protège le nouveau pont (actuel Pont au Change) et au sud, sur la rive gauche de la Seine, par le Petit Châtelet.

Son fils Philippe Auguste fait construire une nouvelle enceinte afin de protéger les nouveaux espaces bâtis ou à bâtir tant sur la rive droite (autour de Saint-Merri, de Saint-Martin des Champs, de Saint-Germain l'Auxerrois) que sur la rive gauche (l'ancienne ville romaine) autour de Saint-Germain des Près et Saint-Marcel. Les nouvelles fortifications font environ 5,3 km de long, elles comprennent 67 tours d'un diamètre de 6 mètres. A l'ouest elles s'appuient sur la forteresse du Louvre. Elles sont précédées d'un fossé sans eau. La nuit des bateaux en bois reliés aux rives par des chaînes interdisent la circulation sur la Seine. À partir de 1163, sur l'île de la Cité, où il y une quinzaine d'églises, commence l'édification de la cathédrale Notre-Dame sur l'emplacement de l'antique église Saint-Étienne (elle même édifiée sur les ruines du temple de Jupiter). Les travaux se poursuivront jusqu'en1350. Le palais royal (actuel Palais de Justice de Paris) occupait le tiers ouest de l'île de la Cité. De nombreux ponts enjambent la Seine, comme le Pont aux meuniers, pont privé garni de moulins, le Pont au change où se rassemblaient les changeurs de monnaie et les orfèvres, le Grand pont, couvert de maisons, le Petit pont, que l'on ne pouvait franchir qu'après avoir acquitté un péage, sauf les montreurs d'animaux savants qui payaient par les spectacle qu'ils produisaient (d'où l'expression « payer en monnaie de singe »). Les principales rues sont pavées. Sur la rive gauche, l'Université s'installe sur les pentes de la Montagne Sainte-Geneviève à partir de 1215, c'est la naissance du "Quartier latin". Au XIIIe siècle Paris qui compte près de 100 000 habitants est la plus grande ville de l'Occident chrétien.

Pendant la Guerre de Cent Ans, à partir de 1356, le roi Charles V fait construire une nouvelle enceinte sur la rive droite. Elle est précédée d'un double fossé rempli d'eau. À l'est elle s'appuie sur la nouvelle forteresse de la Bastille édifiée à partir de 1370. Le pouvoir municipal, avec à sa tête le prévôt des marchandsPrécision Étienne Marcel, se mêle de la politique nationale. En 1357, il se soulève contre le gouvernement royal. C'est le début d'une longue tradition révolutionnaire de la vie parisienne et française. La faction politique des Bourguignons, opposée au dauphin Charles, livre Paris aux Anglais en 1420. Paris est assiégée sans succès en 1429 par l'armée royale avec Jeanne d'Arc. Ce n'est qu'après la réconciliation des "Bourguignons" et du roi que la ville est reprise en 1435. À la fin de la guerre, en 1453, Paris renaît très lentement mais la ville n'est plus le lieu de séjour des rois.

De la Renaissance à la Révolution française[modifier]

Illustration du massacre à Paris

François Ier accède au trône en 1515 et il décide d'installer sa résidence à Paris en 1528. Il fait alors reconstruire le Louvre et entame de gros travaux dans la ville. Le rayonnement intellectuel de la ville est important et à la mort du roi, on compte 280 000 habitants à Paris, ce qui en fait la plus grande ville de l'Europe de l'Ouest. C'est au palais des Tuileries que meurt Henri II, blessé lors d'un tournoi.

Les guerres de religion affectent durement Paris. La nuit du 24 août 1574, le massacre des protestants par les catholiques a lieu, c'est le Massacre de la Saint-Barthélemy. A la fin de ces guerres, Paris est une ville meurtrie. Lorsque la paix revient Henri IV dira : "Paris vaut bien une messe". Le roi modernise alors Paris afin de résorber la misère et la pauvreté. Des chantiers s'enchainent, le roi fait agrandir le Louvre et le chantier du Pont Neuf se termine.

Durant le règne de son fils, le roi Louis XIII, cette modernisation se poursuit.

En 1648, les nobles s'insurgent contre l'autorité du roi, c'est la Fronde. Louis XIV, alors jeune roi est choqué par cette révolte et s'éloigne de Paris. Il s'installe à Versailles. Il détestera Paris au cours de son règne en ne s'y rendant que 24 fois. Néanmoins, il fait abattre les fortifications et la ville se dote à la place de promenades plantées, ce sont les Grands Boulevards.

Durant le XVIIIe siècle, les salonsPrécision répandent les idées des Lumières. Le roi Louis XV autorise les chantiers de la Place de la Concorde, du Panthéon, de l'École Militaire, du Champ de Mars. Un mur est édifié en 1785 autour de la ville afin de taxer les marchands, le mur des fermiers généraux. C'est à cette période que les prix augmentent et que le peuple est affamé. La révolution approche.

En 1789, les États généraux se tiennent à Versailles. Le 14 juillet, les parisiens qui se sentent menacés décident d'attaquer la Bastille afin de prendre des armes, cet épisode est appelé la Prise de la Bastille.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Révolution française.

À la fin de la Révolution, Paris a souffert. Les parisiens ont faim.

De l'Empire à la Première Guerre mondiale[modifier]

Paris en 1898, quelques années après les grands travaux de transformation

De 1852 à 1870, sous le Second Empire, Napoléon III et le préfet Georges Eugène Haussmann conduisent une grande transformation de la ville, et lui donnent une forme qu'elle a toujours en grande partie aujourd'hui. De nombreux anciens bâtiments ont été détruits pour établir (percer) de grandes avenues.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Transformations de Paris sous le Second Empire.

Culture[modifier]

Paris est une ville très culturelle, parsemée de monuments illustres, qui accueille de nombreux visiteurs chaque année. Elle est connue pour ses musées, tels que le musée du Louvre, et la célèbre tour Eiffel qui est le monument le plus visité au monde.

Son rôle dans l'art du XXème siècle est primordial, elle a fixé tout les courants du siècle (impressionnisme, surréalisme ou cubisme) et beaucoup de grands artistes s'y sont installés. Elle est la capitale la plus visitée au monde (42 millions de touristes par an) et est une des plus grandes par le nombre de congrès.

Sport[modifier]

Au niveau sportif, la ville compte de nombreux clubs, professionnels et amateurs dans de nombreuses disciplines.

Au football, il y a le Paris Saint-Germain, au rugby, le Stade français Paris rugby, mais aussi le PSG Handball, le Paris-Levallois au basket-ball, etc.

Le plus grand stade de la capitale est le Parc des Princes. On trouve aussi le stade Jean-Bouin et le stade Charléty. Le stade de France n'est pas situé à Paris mais dans sa banlieue à Saint-Denis.

Chaque année, le Marathon de Paris a lieu, aux alentours du début avril.

Lieux phares de Paris[modifier]

Musées
Théâtres et opéras
Églises
Bibliothèques

Transports parisiens[modifier]

Paris la nuit

La ville de Paris est équipée d'un réseau de bus, de trams, de RER et de métro, le plus grand de France, avec près de 80 lignes de bus dans Paris, 300 lignes de bus inter-banlieues, 5 lignes RER et 16 lignes de métros.

Métro de Paris[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Régie autonome des transports parisiens.

Le métro de Paris est un moyen de transport souterrain, comportant 14 lignes (la première a été ouverte en 1900) et près de 300 stations, dont le nom est généralement celui des rues et voies les plus proches.

Le métro de Paris est emprunté chaque année par près de 1.4 milliard de voyageurs.

Transports aériens[modifier]

Il y a deux grands aéroports en banlieue de Paris :

  • Paris / Roissy-Charles de Gaulle (en Seine-Saint-Denis / totalise plus de 50 millions de voyageurs par an)
  • Paris / Orly (dans le Val-de-Marne / totalise une vingtaine de millions de voyageurs par an)

Réseau ferroviaire[modifier]

Six gares SNCF/métros/RER desservent Paris :

Elles totalisent toutes plusieurs millions de voyageurs par an (exemple : Gare du Nord avec près de 180 millions de passagers).

Santé[modifier]

Paris et sa proche banlieue comptent 41 hôpitaux publics dépendants de l'AP-HP. Ces hôpitaux réputés comptent en tout près de 20 000 médecins, et totalisent plus d'un million de visites chaque année.

Administration de la ville[modifier]

Paris vers l'actuelle Porte de Bercy dans la Carte Cassini.

Le fonctionnement de la ville de Paris est différent de celui des autres villes de France car la capitale est à la fois une commune et un département. La ville est découpée en vingt arrondissements, qui sont dirigés par un maire élu au suffrage universel direct comme dans une commune normale, lors des élections municipales.

Une fois le conseil d'arrondissement élu, des membres en sont désignés pour siéger également au conseil de Paris, en proportion des résultats. Le conseil de Paris élit ensuite le maire qui désigne ses adjoints.

La fonction de maire de Paris a été créée en 1977. Le poste a été occupé successivement par Jacques Chirac (de 1977 à 1995), Jean Tiberi (de 1995 à 2001), Bertrand Delanoë (2001-2014) et Anne Hidalgo (depuis 2014).

Économie[modifier]

Une partie du quartier de La Défense

Paris est une mégalopole avec l'Île-de-France, où sont installés nombre de sièges de sociétés importantes (Elf, Axa, Société Générale...), en particulier dans le quartier d'affaires de Paris-La Défense, géographiquement situé à l'ouest de Paris dans les Hauts-de-Seine. Sa grande rivale, Londres possède moins de bureaux, et est deuxième derrière Paris par le nombre d'emplois crées et a plus d'entreprises classé Fortune 500.

Paris est la deuxième capitale la plus chère d'Europe après Londres.

Jumelage[modifier]

Paris a un jumelage original, elle n'est jumelée qu'avec Rome voici le slogan du jumelage: "Seule Paris est digne de Rome et seule Rome est digne de Paris" néanmoins la ville a conclu de nombreux accords d'amitié et de coopération dans le monde entier.

Sources et références[modifier]

  1. INSEE

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]


Drapeau de la France Portail France - Accédez au portail sur la France.
Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...