Lyon

« Lyon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lyon
Lyon vue depuis Fourvière
Administration
Grandes armes de Lyon
Nom local Lyon (fr)
Pays France France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Code postal 69000 à 69009
Maire Gérard Collomb (PS)
Site Web www.lyon.fr
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 45° 45′ 35″ Nord
longitude : 4° 50′ 32″ Est
altitude : de 162 à 305 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 47,87 km2
Démographie
Population 491 268 hab. (en 2011)
Densité 10 263 hab./km2
GentiléPrécision Lyonnais
Tourisme
Site(s) touristique(s) Vieux-Lyon
Basilique de Fourvière
Parc de la Tête d'Or
Théâtre gallo-romain
Patrimoine Primatiale Saint-Jean
Place Bellecour
Guignol
Musée des frères Lumière
voir modèle • modifier

Lyon est une commune française, chef-lieu du département du Rhône et de la région Rhône-Alpes. Elle est située au confluent du Rhône et de la Saône. Elle est la troisième plus grande ville de France après Paris et Marseille (plus de 472 000 habitants). Son agglomération est la seconde de France après Paris.

Depuis 2001, le maire de Lyon est le socialiste Gérard Collomb.

Le quartier Saint-Jean, datant de la Renaissance, est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Histoire[modifier]

Préhistoire[modifier]

Le site est occupé depuis 12 000 ans et la présence humaine est continue depuis le VIème siècle avant J.-C.

Époque gallo-romaine[modifier]

Le théâtre romain de Fourvière

Entre la rive gauche de la Saône et la colline de la Croix-Rousse, les Celtes se sont installés dans le village de Condate.

Des colons romains chassés de Vienne par des Gaulois de la tribu des Allobroges voient l'intérêt stratégique et économique du site et obtiennent du sénat romain, en 43 av. J.-C., le droit d'y établir une colonie romaine. Lucius Munatius Plancus, lieutenant de César, fonde une nouvelle ville sur la colline qui domine le confluent de la Saône et du Rhône. Dédiée au culte d'une divinité gauloise, Lug, elle prit le nom de Lugdunum .

En 27 av. J.-C., Lugdunum devint capitale fédérale des trois provinces gauloises fondées par Auguste. C'est donc une ville d'une grande importance politique et économique. Sa situation au confluent de la Saône et du Rhône en fait un grand port fluvial.

En 177, les premiers chrétiens martyrisés en Gaule furent tués à Lugdunum. Les plus connus sont l'évêque Pothin et la jeune esclave Blandine.

En 197 a lieu la bataille de Lugdunum entre Septime Sévère et Clodius Albinus. Lugdunum soutient Albinus, mais c'est Sévère qui remporte la victoire. Alors la ville est pillée et incendiée. Cent ans plus tard, Lugdunum n'est plus la capitale des Gaules.

Du royaume Burgonde à la Renaissance[modifier]

La tour Rose, dans le Vieux Lyon

Au Moyen Âge, Lyon ne faisait pas partie de la France, mais du royaume de Bourgogne. C'est en 1312 que Lyon a été rattaché au royaume de France par le roi Philippe le Bel.

La ville a été très touchée par les guerres de religion, surtout en 1562, lorsque le baron des Adrets détruit beaucoup de monuments catholiques et se livre à des massacres.

Époque moderne[modifier]

Pendant la Révolution française, Lyon se révolte contre la Convention. La répression est terrible, une partie de la ville est détruite, et Lyon est renommée en Ville-affranchie. C'est grâce à Napoléon que la ville pourra se reconstruire.

Depuis la Révolution[modifier]

Géographie[modifier]

Ses habitants s'appellent les Lyonnais et les Lyonnaises.

Topographie[modifier]

La ville est dominée par deux collines :

  • la colline de Fourvière, surnommée la « colline qui prie », car il y a l'évêché, la basilique Notre-Dame de Fourvière et plusieurs monastères ;
  • les plateaux de la Croix-Rousse, surnommés la « colline qui travaille », car c'est là que les canuts travaillaient la soie.

Entre le Rhône et la Saône, la presqu'île est le centre-ville, où beaucoup de Lyonnais et de touristes peuvent assister à la fête des Lumières, le 8 décembre.

La ville a pris beaucoup d'importance depuis ces dernières années et est aujourd'hui une métropole de taille internationale. Elle possède neuf arrondissements.

Quartiers[modifier]

Les neuf arrondissements de Lyon

Lyon est découpé en neuf arrondissements. Le plus grand d'entre eux est le 7ème arrondissement et le plus peuplé est le 3ème avec près de 100 000 habitants.

Jumelages[modifier]

La ville de Lyon est jumelée avec huit villes dans le monde : Birmingham (Royaume-Uni), Francfort-sur-le-Main (Allemagne), Milan (Italie), Saint-Louis (États-Unis), Beer-Sheva (Israël), Canton (Chine), Koutaïssi (Géorgie), Benghazi (Libye).

Patrimoine[modifier]

Médailles[modifier]

Fichier:Medaille face revers ville de Lyon Nicolas Salagnac.jpg
Médaille de la ville de Lyon, par Nicolas Salagnac, 2006.
Fichier:Penin medaille ville de Lyon.jpg
Médaille de la ville de Lyon, par Adolphe Penin, 1919.

La médaille officielle de la ville de Lyon (2006) a été créée par le graveur médailleur Nicolas Salagnac. La précédente médaille, de 1919, était due au graveur Adolphe Penin.

Sites[modifier]

La place Bellecour
  • La place Bellecour est située au cœur de la Presqu'île, et est l'une des plus grandes places piétonnes d'Europe. Une grande statue équestre de Louis XIV en bronze se trouve sur la place.
  • La place des Terreaux, avec l’Hôtel de Ville et la fontaine Bartholdi. A proximité, le magnifique Opéra de Lyon où l'on peut apprécier des spectacles en tous genres (musique, théâtre, danse...).
  • Le parc de la Tête d'Or est l'un des plus grands parcs urbains de France. On y trouve un lac, un jardin botanique, un parc zoologique, une roseraie et plein d'animations.

Monuments[modifier]

Monuments gallo-romains[modifier]

Le théâtre et l'odéon gallo-romains.

Édifices religieux[modifier]

La cathédrale Saint-Jean

C'est un édifice qui mélange deux styles : gothique et roman. Sa construction a duré environ trois siècles (de 1175 à 1481). La cathédrale possède une horloge astronomique qui indique la position de la Lune, du Soleil, de la Terre et des étoiles, ainsi que la date.

L'église Saint-Nizier

Elle a été construit au XVe siècle. Elle est le fruit de la transition entre les styles gothique et Renaissance.

La Basilique Saint-Martin d'Ainay

C'est une église romane qui a été remaniée au XIXe siècle.

L'église Saint-Bruno des Chartreux

Cette église a été construite en deux temps. Dans un premier temps, elle a été construite à la fin du XVIe siècle, puis a été agrandie autour du XVIIIe.

La chapelle de la Trinité

Elle a été construite entre 1617 et 1622 et a une architecture baroque. C'est en son lieu que, chaque année ; se passe le Festival de musique ancienne de Lyon.

Basilique Notre-Dame de Fourvière
La basilique de Fourvière.

Sa construction débute en 1872 en l'honneur de la Vierge Marie et est d'ailleurs surmontée d’une vierge dorée.

Les tours de la Part-Dieu[modifier]

  • La Tour Part-Dieu (1977), mesure 164 mètres de haut. Elle est surnommée « le Crayon », à cause de sa forme.
  • La Tour Oxygène (2010), mesure 116 mètres.
  • La Tour Swiss Life (1990), mesure 82 mètres.
  • La Tour Incity, en construction, mesurera 200 mètres de haut.

La municipalité actuelle a de nombreux projets de tours : la Tour Eva (220 ou 240 mètres), la Tour Vivier Merle (200 mètres), la Tour Milan (200 mètres), la Tour Two Lyon (170 mètres), la Tour Paul Bert (160 mètres), la Tour Icade (130 mètres), la Tour Silex 2 (120 mètres) et la Tour Gecina (100 mètres).

Autres ouvrages[modifier]

De nombreux ouvrages (dont le stade de Gerland et la Halle Tony Garnier) ont été réalisés par l'architecte Tony Garnier. Son œuvre est exposée au musée urbain Tony Garnier.

Culture[modifier]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !

Événements[modifier]

  • La fête des Lumières a lieu chaque 8 décembre. Toute la ville est illuminée et les Lyonnais mettent des lumignons sur le bord de leurs fenêtres. Il y a de nombreuses installations qui émerveillent le public, celles-ci pouvant être accompagnées de musique et de danse. Elle rend hommage à un dogme catholique : l'Immaculée Conception (Marie).

Inventions lyonnaises[modifier]

La marionnette Guignol et le gendarme

Quelques Lyonnais célèbres[modifier]

Des Lyonnais, nés à Lyon :

  • L'abbé Pierre : fondateur des Compagnons d’Emmaüs
  • Laurent Mourguet : le créateur du théâtre de Guignol
  • André-Marie Ampère, mathématicien et physicien. Il a donné son nom à l'unité internationale d'intensité électrique, l'ampère.
  • Antoine de Saint-Exupéry : aviateur, auteur du livre "Le Petit Prince"
  • Bertrand Tavernier : réalisateur, scénariste, producteur de films
  • Bernard Pivot : journaliste littéraire

Des Lyonnais, connus pour ce qu'ils ont fait à Lyon :

Sport à Lyon[modifier]

Clubs sportifs[modifier]

Stade de Gerland

Il y a à Lyon de nombreux clubs sportifs. Les principaux sont :

L'Olympique lyonnais

Club de football en ligue 1, qui a été sept fois de suite champion de France. Il y a aussi une équipe de football féminin. Ce club joue au stade de Gerland. Un nouveau stade, le stade des Lumières, est actuellement en construction.

L'ASVEL Lyon-Villeurbanne

Club de basket-ball, qui joue en Pro A. Il joue dans la salle de l'Astroballe.

Le Lyon olympique universitaire

Club omnisport. Il est surtout connu pour son équipe de rugby, qui évolue en Pro D2. Son stade est le Matmut Stadium.

Le Lyon Hockey Club

Club de hockey sur glace qui joue en Division 1. Il joue à la patinoire Charlemagne.

Événements sportifs[modifier]

  • Le marathon Run In Lyon a lieu tous les ans en octobre.
  • La SaintéLyon est une course allant de Saint-Étienne à Lyon, chaque année, le premier week-end de décembre.
  • Le salon Équita'Lyon a lieu chaque année, fin octobre et début novembre.


Portail de Lyon - Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.
Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...