Anorexie

« Anorexie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L’anorexie est une maladie grave, qui touche principalement les adolescentes. Elle correspond à un trouble du comportement alimentaire (TCA) c’est-à-dire que cette maladie à un rapport avec l’alimentation d’une personne.

Définition[modifier | modifier le wikicode]

Celle-ci a la volonté de maigrir et la peur de grossir, donc elle ne se nourrit plus afin de perdre du poids (des fois jusqu’à la mort). On distingue deux grands types d’anorexie :

  • L’anorexie restrictive
  • L’anorexie boulimique.

Dans les deux cas la personne n’est pas consciente de sa maladie. Il faut savoir qu’on ne naît pas anorexique et que cette maladie peut être entraînée par le développement d’un complexe ou d’une mauvaise situation familiale ou amicale.

L’anorexie restrictive[modifier | modifier le wikicode]

Elle touche le plus de personnes. Ces symptômes sont : un rejet de la nourriture, une phobie de la prise de poids ce qui entraîne une perte de poids parfois spectaculaire. Cette maladie touche autant le corps que le mental de la personne. Elle est marquée par un sentiment de toute puissance et une volonté de contrôler son corps, ses relations… Ce besoin de contrôle sur soi et sur les autres, s’accompagne d’un rejet de toute forme de plaisir (nourriture, amitié, amour…). Elle surgit souvent lorsque les femmes (ou les hommes cependant moins touchés) sont complexés (ne se sent pas bien dans sa peau) par leur corps et par les formes qui apparaissent après l’adolescence ou lorsque leurs relations familiales, amicales ne vont plus.

Elle peut aussi être due à des problèmes à l’école comme la persécution (la moquerie, les insultes), les mauvaises notes. Il ne faut pas confondre l’anorexie restrictive et l’anorexie boulimique qui n’ont pas les mêmes symptômes.

L’anorexie boulimique[modifier | modifier le wikicode]

Ce deuxième type d’anorexie correspond à une consommation de quantité de nourriture énorme, suivie de vomissements que les malades provoquent eux-mêmes. Elle s’accompagne d’une profonde perte de confiance en soi, d’un dégoût de son corps qui peut entraîner des formes de dépression. Celle-ci est beaucoup moins fréquente que l’anorexie restrictive. Il ne faut pas confondre l’anorexie boulimique et la boulimie, dans le premier cas, les malades ne sont pas conscients de leur maladie alors que dans le second si.

Statistiques[modifier | modifier le wikicode]

On dénombre aujourd’hui en France 70 000 adolescents et adolescentes ayant moins de 25 ans atteints d’anorexie et elle toucherait environ 1,5 % des personnes de sexe féminin, entre 15 et 35 ans. Ceci représenterait environ 230 000 personnes en France (sur une population totale de 65,7 millions d’habitants). Au niveau de la guérison, 3 à 5 personnes sur 10 atteintes d’anorexie guérissent sans conséquence sur leur vie future, elles sont environ 15 sur 100 à garder leur maigreur anormale et une fragilité mentale importante. Toutefois, elles sont 15 sur 100 à ne jamais en guérir véritablement, alors que près de 10 malades sur 100 en meurent.

Traitements[modifier | modifier le wikicode]

Ces maladies sont très difficiles à guérir car la personne concernée n’est pas consciente de ce qui lui arrive. Il est très rare qu’une personne atteinte d’anorexie arrive à s’en sortir sans l’aide d’un médecin spécialisé. De plus il n’existe pas de traitement spécifique à cette maladie car elle est mentale et il n’y a donc pas de médicaments pour la guérir entièrement. Cependant le recours à un psychiatre, c’est-à-dire un médecin qui s’occupe des problèmes mentaux, est nécessaire ainsi que les thérapies familiales en raison du jeune âge des nombreuses patientes qui doivent donc être soutenues par leur famille et leurs amis.

Références[modifier | modifier le wikicode]


Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...