Syphilis

« Syphilis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Symptômes de la deuxième phase de la syphilis (ici, sur une cuisse).

La syphilis est une infection sexuellement transmissible causée par une bactérie, le tréponème pâle (Treponema pallidum, en latin). Elle prend la forme d’une spirale de 8 à 15 micromètres de long pour 0,2 micromètres de diamètre. C'est une maladie contagieuse et en recrudescence. Elle provoque un ensemble de symptômes débouchant sur la démence et la mort en l'absence de traitement.

Modes de contamination[modifier | modifier le wikicode]

On peut être contaminé lors de relations sexuelles non protégées avec un partenaire infecté. Le simple contact avec le chancre est suffisant. Une femme enceinte malade de la syphilis peut contaminer son bébé et entraîner un avortement ou la mort du foetus ; plus rarement, lors d'échanges de seringues chez les toxicomanes. On assiste à une recrudescence des cas de syphilis.

Symptômes[modifier | modifier le wikicode]

Il y a plusieurs phases de la maladie, avec des symptômes très différents et des périodes d'incubations plus ou moins longues :

  1. La première phase, parfois absente, est le chancre syphilitique, qui est un gros bouton poussant sur la peau ou la muqueuse par où la bactérie est entrée dans le corps.
  2. La deuxième phase est une roséole : des petits boutons roses apparaissent partout sur le corps, une grande fatigue, des maux de têtes et de la fièvre.
  3. La troisième phase est une phase de troubles neurologiques, avec des pertes de sensibilité.
  4. La dernière phase consiste en un ensemble de troubles neurologiques et psychiatriques, se terminant par une paralysie généralisée.

L'évolution est longue : plusieurs années.

Traitement[modifier | modifier le wikicode]

Sans traitement antibiotique, l'évolution était souvent mortelle. Il faut noter que les lésions cutanées sont très contagieuses, de même que les contacts sexuels et sanguins. Un suivi médical (prises de sang) pendant 2 ans est préconisé.

Prévention[modifier | modifier le wikicode]

  • Utiliser des préservatifs
  • En cas de boutons, d'ulcères sur les parties génitales, on consulte un médecin.
  • On avertit ses partenaires pour éviter des contaminations.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...