Souffle cardiaque

« Souffle cardiaque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le médecin peut détecter un souffle au cœur en écoutant le cœur grâce à un stéthoscope, au cours d'une auscultation.

Le souffle cardiaque ou souffle au cœur est une malformation du cœur, que le médecin détecte en écoutant le cœur avec un stéthoscope : il entend alors un bruit particulier à chaque battement du cœur, comme un souffle, d'où le nom. C'est le plus souvent une malformation bénigne.

Principe[modifier | modifier le wikicode]

Le cœur est divisé en deux parties, la partie droite amène le sang riche en dioxyde de carbone des organes vers les poumons, et la partie gauche ramène le sang riche en dioxygène des poumons vers les autres organes. Pour ne pas que les deux types de sang se mélangent, il existe une cloison, appelée le septum atrio-ventriculaire, qui sépare les oreillettes et les ventricules des deux parties du cœur.

Lorsque le bébé est dans le ventre de sa mère, il ne peut pas inspirer d'air : ses poumons ne lui servent à rien, il reçoit tout son dioxygène du sang de sa mère, grâce au cordon ombilical. Seulement, les poumons aussi ont besoin de respirer, et ce n'est pas possible, puisque seule la partie droite du cœur envoie du sang aux poumons! Du coup, tant que le bébé est dans le ventre de sa mère, il existe une sorte de trou dans la cloison séparant le cœur en deux parties, qui permet de mélanger le sang des deux parties du cœur, et ainsi d'oxygéner correctement les poumons. À la naissance, ce trou se referme, et les deux parties sont alors séparées.

Seulement, chez certaines personnes, ce trou ne se rebouche pas bien : il existe encore un petit passage, par où le sang peut passer du côté gauche au droit (ce qui n'est pas très grave), et du côté droit au gauche, ce qui est plus embêtant car, du côté droit, le sang contient très peu de dioxygène, et beaucoup de dioxyde de carbone : en se mélangeant au sang du côté gauche, cela va amener du sang moins riche en dioxygène, et plus riche en dioxyde de carbone, aux organes, qui vont donc pouvoir moins bien respirer, et, du coup, produire moins d'énergie.

C'est le mélange du sang passant du côté droit au gauche à chaque battement qui produit le bruit que le médecin peut entendre.

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Les personnes soufrant d'un souffle au cœur reçoivent moins de dioxygène dans leurs organes. Du coup, ces organes, comme les muscles, par exemple, ne peuvent pas produire autant d'énergie qu'une personne saine. En cas, d'effort, trop intense, les muscles ne parviennent pas à produire l'énergie nécessaire, et ils se fatiguent très vite.

Une personne atteinte d'un souffle au cœur ne peut pas faire trop d'efforts physiques à cause de cela.

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail de la microbiologie —  Tous les articles sur le minuscule.