Hypertension artérielle

« Hypertension artérielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Appareil permettant de mesurer la pression artérielle s'appelle : un tensiomètre.

L'hypertension artérielle est une élévation anormale de la pression artérielle (ou tension artérielle).

C'est, en quelque sorte, quand le sang appuie trop fort sur les artères.

Elle est causée par de multiples facteurs et représente une cause majeure de morbidité cardiovasculaire : cela veut dire qu'elle est très souvent associée aux maladies cardiovasculaires.

Pression Artérielle[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Pression artérielle


La pression artérielle est la pression régnant dans le circuit artériel du corps humain. Elle résulte de l'action du cœur qui est la "pompe" de l'organisme. Elle s'exprime en millimètre de mercure (mmHg) qui est une unité de pression.

Elle a deux composantes : la pression systolique et la pression diastolique.

Lumière ! Le systole correspond au moment où le cœur se contracte pour expulser le sang hors de ses cavités. La diastole correspond au long moment où le cœur se remplit de sang.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
L'annonce de la pression artérielle
Tu as sûrement déjà entendu le médecin dire des chiffres tels que "12-8" ou "10-6" après une prise de tension ?

En effet, lors de la mesure de la tension chez le médecin, ce sont les chiffres correspondant à la pression systolique (le 1er chiffre) et la pression diastolique (2ème chiffre) qu'il annonce à la fin ! Ceci est un abrégé pour rendre la compréhension de la mesure plus accessible et plus facile à retenir pour les patients. En réalité, ces chiffres sont en millimètre de mercure (mmHg).

Exemple : la mesure au bras d'un patient indique 146 mmHg pour la pression systolique et 95 mmHg pour la pression diastolique. Le médecin dira donc au patient "15-9". Ce patient est peut-être en hypertension artérielle et ce diagnostic doit être confirmé ou infirmé par d'autres mesures lors des consultations ultérieures ! Il faudra le surveiller !

Définition de l'Hypertension Artérielle[modifier | modifier le wikicode]

L'hypertension artérielle (abrégé HTA dans le milieu médical) est définie par une pression systolique supérieure à 140 mmHg et une pression diastolique supérieure à 90 mmHg, constatées lors de 2 consultations différentes espacées d'au moins une semaine et avec le même médecin. L'OMS a établi une classification selon les niveaux de pression artérielle (abrégé en PA) pour définir les seuils de gravité de l'HTA :

Catégorie selon l'OMS Pression systolique (en mmHg) Pression diastolique (en mmHg)
PA optimale < 120 < 80
PA normale 120-129 80-84
PA normale haute (pré-HTA) 130-139 85-89
HTA de grade I 140-159 90-99
HTA de grade II 160-179 100-109
HTA de grade III ≥ 180 ≥ 110
HTA maligne (c'est une urgence !) > 210 > 130

Épidémiologie[modifier | modifier le wikicode]

L'hypertension artérielle affecte environ 8 millions de Français. Plus de 50 % des personnes hypertendues ont plus de 80 ans. L'hypertension artérielle peut survenir après 60 ans. Cependant, si cela arrive chez des personnes plus jeunes voire très jeunes, il faut craindre une maladie sous-jacente et mener des investigations médicales à la découverte de la cause.

Causes de l'Hypertension Artérielle[modifier | modifier le wikicode]

On distingue deux groupes de causes de l'hypertension artérielle. L'HTA dite essentielle est plus fréquente que l'HTA dite secondaire.

Causes de l'HTA dite essentielle[modifier | modifier le wikicode]

L'HTA essentielle représente environ 90 % de l'ensemble des cas d'hypertension. C'est une hypertension n'ayant pas de cause claire pouvant l'expliquer. Elle survient surtout au cours du vieillissement. En effet, les vaisseaux, les artères ici, sont moins performants car ils deviennent plus rigides, plus durs. Le système circulatoire doit pousser plus fort contre l'obstacle que constitue le vaisseau devenu dur. Cela reste une partie de la cause de l'HTA.

Causes de l'HTA dite secondaire[modifier | modifier le wikicode]

L'ensemble des patients ayant une HTA dite secondaire ne représente qu'entre 5 et 10 % des cas. Les causes pathologiques pouvant aboutir sur une HTA secondaire sont, pour certains, plutôt rares ou bien aboutissant rarement à l'HTA, mais sont toutefois très nombreuses.

On doit tout de suite établir un diagnostic sur ce qui peut causer une HTA chez un patient, surtout s'il est très jeune, quand l'HTA est d'emblée de grade élevé ou quand elle est résistante aux traitements.

Étiologies pathologiques (causes) de l'HTA secondaire

  • Les maladies rénales :
    • Glomérulopathie
    • Polykystose rénale
    • Hypertension réno-vasculaire
    • et toutes les maladies altérant la fonction du rein

Les reins sont essentiels dans la régulation de la pression artérielle. Une sténose (un rétrécissement) de l'artère rénale diminue le débit sanguin à travers le rein et stimule la production de l'Angiotensine I, faisant partie du processus enzymatique et protéique entamé pour faire augmenter la pression artérielle.

Autres causes[modifier | modifier le wikicode]

Les médicaments et les produits qui augmentent la Pression Artérielle

  • Les drogues : cocaïne, amphétamine...
  • Les médicaments : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les corticoïdes (ou anti-inflammatoires stéroïdiens (AIS)), la ciclosporine (un immunosuppresseur), les contraceptifs oraux.
  • La réglisse, la glycyrrhizine (notamment dans le pastis sans alcool). En effet, la réglisse a un effet anti-diurétique, c'est-à-dire qu'elle « retient l'eau ».

Ils peuvent dans certains cas causer une HTA.

La grossesse (HTA gravidique)

HTA de consultation dite « blouse blanche »

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Attention à l'effet « blouse blanche » !
Lumière ! On constate parfois une augmentation de la Pression Artérielle lors de la consultation. Après plusieurs consultations et mesure, on serait tenté de poser le diagnostic d'HTA ! Cependant, la mesure faite à la maison, en autonomie avec un tensiomètre par exemple, ne montre aucune anomalie !

C'est ce qui s'appelle l'« effet blouse blanche » (celle du médecin!), qui ne saurait s'expliquer que par une émotion, un stress et d'autres sentiments particuliers lors de la consultation ! Pour s'affranchir d'un doute et pour ne pas poser un mauvais diagnostic, on préfère faire une Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle (MAPA).

La MAPA consiste en la pose d'un dispositif sur le patient et qui prendra automatiquement la tension de celui-ci tous les quarts d'heure pendant 24 heures et les enregistrera dans l'appareil. Le patient peut s'adonner à ses activités quotidiennes (travail, marche, repas...) mais en prenant soin de les noter sur une feuille de suivi. En effet, la PA varie au cours d'une journée et aussi en fonction des activités.

Ceci permettra de savoir s'il y a présence d'une vraie HTA ou pas.

Bilan minimal et examens complémentaires[modifier | modifier le wikicode]

Complications liées à l'HTA[modifier | modifier le wikicode]

Retentissement sur les organes cibles[modifier | modifier le wikicode]

Morbidité cardiovasculaire[modifier | modifier le wikicode]

L'hypertension artérielle a un fort impact sur les petits vaisseaux car ils sont faibles. Elle peut mener à un accident vasculaire cérébral (AVC). Elle peut également causer la cécité (être aveugle).

Traitements de l'HTA[modifier | modifier le wikicode]

Mesures hygiéno-diététiques[modifier | modifier le wikicode]

La première chose à faire, avant tout traitement médicamenteux, c'est d'avoir un mode de vie sain et d'adopter des mesures hygiéno-diététiques. On agit sur les facteurs de risque cardiovasculaires pour réduire le risque d'avoir des complications.

Lumière ! Le mieux serait d'adopter le régime crétois et méditerranéen ! Miam !

Traitements médicamenteux[modifier | modifier le wikicode]

  • Les diurétiques
  • Inhibiteurs de l'enzyme de conversion
  • Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II
  • Antagonistes des canaux calciques
  • Les Bêta-blocants

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...