Pneumonie

« Pneumonie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Radiographie du thorax d'un patient atteint de pneumonie

La pneumonie est une infection d'une partie des poumons. Elle était autrefois appelée "congestion pulmonaire". Elle peut être causée par des bactéries, des virus ou des parasites.

Analyse de la radiographie ci-contre[modifier | modifier le wikicode]

On constate qu'il y a une opacité (ce qui est blanc sur une radio) localisée dans le territoire du poumon droit (/!\ situé sur la gauche de l'image). Cette opacité est bien délimitée, comme si elle était contenue dans un compartiment, on voit remarquablement bien les limites ici, dans un segment d'un lobe du poumon droit. Avec la connaissance de l'anatomie des poumons et en regardant la densité radiographie de la lésion, on en déduit que cela se situe dans le lobe moyen pulmonaire droit, c'est donc une lésion plutôt antérieure.
Une systématisation (le fait que cela se trouve à un endroit bien localisé, comme ici), une confluence, un bronchogramme aérien (pas visible ici) sont des symptômes typiques de ce que l'on appelle un « syndrome alvéolaire » en radiographie du thorax.
Pour émettre un diagnostic, après analyse de la radiographie, on retrouve en premier lieu, dans un syndrome alvéolaire, le cas typique qui est la pneumopathie infectieuse. Puis viennent les autres causes tels que l’œdème pulmonaire, l'hémorragie pulmonaire, le cancer broncho-alvéolaire, etc.

Pneumonie bactérienne[modifier | modifier le wikicode]

Avant l'apparition des antibiotiques, la cause de décès la plus fréquente chez les adultes était la pneumonie franche lobaire aiguë, ou plus simplement pneumonie. C'est une infection provoquée par une bactérie, Streptococcus pneumoniae ou plus simplement pneumocoque. Les pneumonies bactériennes sont fréquentes en hiver à la suite d'une infection virale des voies respiratoires.

Les symptômes[modifier | modifier le wikicode]

Les symptômes sont des frissons, une forte fièvre (à peu près 40 °C), des douleurs dans la poitrine, des difficultés respiratoires et une forte toux. Un traitement rapide par la pénicilline soigne la pneumonie en quelques jours. En 1977 est mis au point un vaccin contre les formes les plus violentes de pneumonie. À l'heure actuelle, il est notamment donné aux personnes âgées, et ceux souffrant d'une insuffisance cardiaque, respiratoire, rénale.

Les autres formes de pneumonie bactérienne[modifier | modifier le wikicode]

D'autres pneumonies ne touchant pas précisément un lobe pulmonaire sont appelées pneumonies atypiques. L'une des bactéries responsables est le mycoplasme ou Mycoplasma pneumoniae. Des épidémies de pneumonie à mycoplasme peuvent se produire dans les écoles et les casernes, mais elle est traitée par des antibiotiques. En 1976 est apparue une nouvelle forme de pneumonie atypique, la maladie des légionnaires, causée par la bactérie Légionella pneumophilia.

Certaines pneumonies bactériennes étaient appelées naguère broncho-pneumonies. En vérité, ce sont des formes graves des maladies précédentes. Elles touchent les alvéoles autour des bronchioles et s'éparpillent dans l'ensemble du tissu pulmonaire.

Pneumonie virale[modifier | modifier le wikicode]

La pneumonie peut être provoquée par divers virus responsables d'une infection des voies respiratoires, comme le virus de la grippe, les adénovirus et les rhinovirus. La plupart des pneumonies sont d'origine virales, sont bénignes et guérissent spontanément.

Pneumonie à Pneumocystis carinii[modifier | modifier le wikicode]

Les pneumonies causées par ce parasite, ou "pneumocystose", sont fréquentes chez les malades atteints d'un déficit immunitaire, en particulier au cours du sida. Elles peuvent aussi survenir chez les leucémiques. Le traitement repose sur un antibiotique du groupe des sulfamides (le cotrimoxazole), ou d'un antiparasitaire (la pentamidine).

Article mis en lumière la semaine du 25 juillet 2016.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...