Histoire de la France

« Histoire de la France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Histoire de France)
Aller à : navigation, rechercher
Histoire de la France
Avant la chute de Rome
Moyen Âge
XIXe et XXe siècles

L'Histoire de la France est une histoire séculaire, c'est-à-dire qu'elle s'étale sur plusieurs siècles. En voici quelques grands moments. Il est difficile de donner une origine à la France. Elle s'est constituée petit à petit. Certains historiens font commencer l'histoire de la France aux Francs, qui donnèrent leur nom au pays.

Origine[modifier]

Une peinture murale de la grotte de Lascaux

Durant la Préhistoire, les hominidés peuplèrent le continent européen vers 200 000 avant notre ère. Les Homo Sapiens furent présents dans l'Ouest de l'Europe vers 50 000 avant notre ère. En France, les grottes de Lascaux montrent la présence des hommes durant la Protohistoire.

Des tribus celtes occupèrent une large partie de la France, de la Belgique et de l'Allemagne. Ce territoire fut désigné sous le nom de Gaule par les Romains. Les Celtes construisirent des premières villes, comme Lutetia (Paris) ou Burdigala (Bordeaux). Durant la deuxième guerre punique, Hannibal Barca recruta des mercenaires celtes pour battre les Romains. Parce que des tribus des Gaules avaient attaqué Rome, le Sud de la Gaule fut annexé à la République en -121. Jules César conquit les Gaules afin d'assurer la paix à la frontière de l'Empire. Son ennemi, Vercingétorix fut battu à Alésia. Les Romains fondèrent des cités comme Lugdunum (Lyon).

Un ligue de tribus de l’Est dénommée "les Francs" entrèrent dans les Gaules vers la fin du IIIe siècle. Ils s'installèrent dans le nord et dans l'est. Les Celtes durent se déplacer vers la Grande-Bretagne. L'Aquitaine fut donnée aux Goths en 418 avant d'être prise par les Wisigoths. Les Goths aidèrent les Romains à combattre les Huns, unis par Attila.

La France médiévale[modifier]

Le Moyen Âge commence à partir de la chute de l'Empire romain en 476. Cet empire était alors partagé en deux : l'Empire romain d'Occident, avec Rome pour capitale, et l'Empire romain d'Orient, avec Constantinople pour capitale.

Au début du Moyen Âge, il y avait deux grandes puissances :

  • l'Empire byzantin ;
  • l'Empire musulman.

auxquelles vint s'ajouter

  • l'empire carolingien

Mérovingiens[modifier]

La dynastie des Mérovingiens débute en 481 avec Clovis Ier, roi des Francs baptisé en 496, à Reims et par l'évêque Rémi. En 486, Clovis Ier combattit le Romain Syagrius à Soissons (lire le Vase de Soissons), il unifia alors le nord et l'est de la Gaule. En 496, il se convertit au catholicisme. De nombreux rois germains feront ensuite de même. Clovis fit de Paris sa capitale et établit la dynastie mérovingienne. Les païens seront ensuite évangélisés et de multiples monastères ouvriront leur portes. Par ailleurs, il y a une augmentation de l'alphabétisme et de la ruralité.

Carolingiens[modifier]

Le trône de Charlemagne à Aix-la-Chapelle

En 737, Charles Martel prend le pouvoir. Il était un puissant maire du palais et repousse l'invasion des musulmans, alors en pleine phase d'expansion, à Poitiers en 732. La naissance des États de l'Église se fait sous Pépin le Bref qui, se faisant sacrer roi par le pape, retire les Lombards du centre de l'Italie pour le remercier. Ensuite vint Charlemagne, qui après avoir conquis presque toute l'Europe de l'Est et écrasé les Lombards qui menaçaient les États de l'Église, se fait couronner empereur en 800 par le pape Léon III, à Rome ; la capitale de la chrétienneté. Charlemagne se fixe à Aix-la-Chapelle et met en place une puissante organisation. Tout l'empire est divisé en comtés dirigés par des comtes, eux-mêmes surveillés par des missi dominici (ce seraient des préfets aujourd'hui). Il y a peu de villes et la population vit principalement de l'agriculture. L'empereur Charlemagne ordonne aux monastères d'éduquer les enfants de la noblesse « pour qu'ils prient bien Dieu ».

La succession de Charlemagne sera mauvaise. Trois prétendants (Lothaire Ier, Louis le Germanique et Charles le Chauve) à la couronne se partagent l'empire avec le traité de Verdun, en 843, après s'être longtemps fait la guerre. L'empire fragilisé est attaqué par des raids vikings, arabes et hongrois. Les rois n'ont plus d'autorité et les comtes se font la guerre pour obtenir plus de terres, au lieu de protéger les populations. En 987, Hugues Capet devient roi de France. C'est le début de la dynastie des Capétiens.

Capétiens[modifier]

Du XIe au XIIIe siècle, les Capétiens consacrent leur règne à agrandir le domaine royal. Ils doivent en particulier lutter contre la puissante famille des Plantagenets, qui étant seigneur de la plus grande partie de la France de l'ouest et du centre, règne sur l'Angleterre.

Devenant le seigneur direct d'une grande partie du royaume, les rois doivent organiser une nouvelle administration royale. Sous le règne de Philippe IV le Bel, le roi s'oppose au pape, connait de graves problèmes financiers mais s'affirme comme le seul maître dans le royaume.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : France du XIe au XIIIe siècle.

La Guerre de Cent Ans[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Guerre de Cent Ans.

La France sous la Renaissance[modifier]

Durant la Renaissance, la France évolue d'un système féodal à un pays centralisé organisé autour d'une monarchie absolue. Le duché de Bourgogne fut annexée à la France en 1477. La France s'engage alors dans des guerres contre l'Italie, qui dureront toute la moitié du XVIe siècle. La France s'allia à l'Empire ottoman.

La dynastie des Habsbourg domine l'Europe au XVIe siècle. Les Habsbourg règnent en particulier sur l'Allemagne et l'Espagne. Cependant, le français s'impose comme langue préférée dans l'aristocratie européenne. Selon l'empereur Charles V,

« Je parle espagnol à Dieu, Italien aux femmes, français aux hommes, et allemand à mon cheval. »

De nombreuses réformes de la langue française furent faites pour l'uniformiser. L'écrivain François Rabelais y travailla.

Toujours au XVIe siècle, la France établit des colonies en Amérique du Nord. Jacques Cartier fut un grand explorateur français. Les villes de Montréal, Detroit et La Nouvelle-Orléans furent construites par les Français. Le navigateur italien Giovanni da Verrazzano travailla pour le roi de France et découvrit l'embouchure de l’Hudson qu'il nomma la Nouvelle-Angoulême, et devint plus tard New York City.

L'époque moderne[modifier]

L'époque contemporaine[modifier]

La France au dix-neuvième siècle[modifier]

Un article détaillé est disponible sur Vikidia cliquez ici

La révolution française de 1789 ouvre une période d'instabilité politique en France au XIXe siècle. Néanmoins la République est définitivement installée en 1875. La France s'industrialise, conquiert un empire colonial en Afrique et en Asie. Pour faire face à son adversaire l'Empire allemand la France se rapproche du Royaume-Uni et de la Russie.

La France au vingtième siècle[modifier]

Article à lire Article à lire : La France au vingtième siècle

Les rivalités entre la France et l'Allemagne conduisent à deux guerres mondiales, la France subit de graves crises politiques et économiques entre 1914 et 1945. Notre système politique actuel (Vème République) est établi en 1958.

La France d'aujourd'hui[modifier]

En 2000, la France a voté POUR le quinquennat présidentiel, ramenant à 5 ans la durée du mandat du Président de la République. Cela a été appliqué la 1ère fois en 2002 pour l'election de J. Chirac.

En 2007, Nicolas Sarkozy a été élu président de la République. Les prochaines élections auront lieu en avril 2012.

En mai 2012, François HOLLANDE a été élu président de la République Française.

En janvier 2013, la France s'engage militairement au Mali contre l'avancée des forces islamiques/touaregs dans le pays.


Drapeau de la France Portail France - Accédez au portail sur la France.
Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine

Voir aussi[modifier]

Monarques (rois et empereurs) de France depuis 987
Capétiens
France médiévale
Hugues Capet (987-996) • Robert II (996-1031) • Henri Ier (1031-1060) • Philippe Ier (1060-1108) • Louis VI (1108-1137) • Louis VII (1137-1180) • Philippe II (1180-1223) • Louis VIII (1223-1226) • Louis IX (1226-1270) • Philippe III (1270-1285) • Philippe IV (1285-1314) • Louis X (1314-1316) • Jean Ier (1316) • Philippe V (1316-1322) • Charles IV (1322-1328)
Maison capétienne de Valois
France médiévale
Philippe VI (1328-1350) • Jean II (1350-1364) • Charles V (1364-1380) • Charles VI (1380-1422) • Charles VII (1422-1461) • Louis XI (1461-1483) • Charles VIII (1483-1498)
Maison capétienne de Valois-Orléans-Angoulême
France de la Renaissance
Louis XII (1498-1515) • François Ier (1515-1547) • Henri II (1547-1559) • François II (1559-1560) • Charles IX (1560-1574) • Henri III (1574-1589)
Maison capétienne de Bourbon
France du Grand Siècle et des Lumières
Henri IV (1589-1610) • Louis XIII (1610-1643) • Louis XIV (1643-1715) • Louis XV (1715-1774) • Louis XVI (1774-1792)
Première République
Famille Bonaparte
Premier Empire
Napoléon Ier (1804-1814)
Bourbons
Première Restauration
Louis XVIII (1814-1815)
Famille Bonaparte
Les Cent Jours
Napoléon Ier (1815) • Napoléon II (1815)
Bourbons
Seconde Restauration
Louis XVIII (1815-1824) • Charles X (1824-1830) • Louis XIX (1830) • Henri V (1830)
Maison d'Orléans
Monarchie de Juillet

Louis-Philippe (1830-1848)

Seconde République
Famille Bonaparte
Second Empire

Napoléon III (1852-1870)

Troisième, Quatrième et Cinquième Républiques
Voir aussi : Histoire de la France


Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Trop forte instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande


Référence[modifier]

  1. http://www.cnrtl.fr/lexicographie/régime