Bactérie

« Bactérie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Diagramme d'une bactérie. Clique l'image pour agrandir.

Les bactéries (Eubacteria) sont des êtres vivants composés d'une seule cellule (= unicellulaires). Ce sont des micro-organismes (autrefois appelés microbes). Les bactéries n'ont pas de noyau, ce qui les distinguent des levures, qui sont aussi unicellulaires mais qui ont un noyau. Il en existe des bénéfiques pour l'homme et d'autres peuvent causer des maladies infectieuses (on dit qu'elles sont pathogènes). Elles sont environ 50 fois plus petites que les cellules animales, environ 1 µm, c'est-à-dire un millionième de mètre. Il est pour cette raison difficile de les observer au microscope optique. Une bactérie n’a qu’un chromosome.

Attention Attention de pas confondre les bactéries avec les archées, qui sont d'autres êtres vivants unicellulaires.

Découverte[modifier | modifier le wikicode]

C'est le scientifique français Louis Pasteur qui a mis en évidence l'existence des bactéries à la fin du XIXe siècle et qui créa ainsi une nouvelle science : la microbiologie. Avant Pasteur, la théorie de la génération spontanée prévalait. Pasteur a aussi mis en place une manière de se débarrasser des bactéries, en particulier dans les boîtes de conserve : la pasteurisation.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Il existe différentes formes de bactéries :

  • les bactéries sphériques appelées coques, de 1 à 2 µm (micromètre) de diamètre ;
  • les bactéries en forme de bâtonnets surnommées bacilles de 1 à 10 µm de diamètre ;
  • les bactéries incurvées nommées vibrions ;
  • les bactéries en forme de fuseau appelées aussi fusiformes ;
  • les bactéries spirilles.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Les bactéries se nourrissent de matières organiques : sucres, amidon, cellulose, protéines, matières grasses, hydrocarbures… Elles fabriquent des enzymes qui vont permettre la dégradation (destruction) des macromolécules (grosses molécules) et leur transformation en molécules simples pour utiliser leur nourriture.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Ce sont des organismes asexués (qui n’ont pas de sexe) : leur reproduction se fait par une division cellulaire. Une seule cellule, appelée cellule mère, donne naissance à deux cellules identiques appelées cellules filles, qui à leur tour deviennent mères, etc.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

L’humidité est un facteur essentiel pour la propagation des bactéries. La plupart des bactéries se développe dans une température de 30 à 40 ℃. Les bactéries peuvent aussi résister à une pénurie de nourriture, à une élévation importante du pH, de la température, à une dessiccation (déshydratation), aux désinfectants.. Quand le milieu redevient favorable, elles reprennent leur forme végétative.

Quelques bactéries[modifier | modifier le wikicode]

Escherichia coli, un bacille vivant dans nos intestins.
  • Lactobacillus bulgaricus : utilisée dans la production du yaourt.
  • Bordetella pertussis : responsable de la coqueluche
  • Escherichia coli : habite dans notre tube digestif. Cette bactérie est très étudiée par les scientifiques, et pas uniquement les microbiologistes. Elle est ce qu'on appelle un modèle.
  • Streptococcus pneumoniae : agent responsable des pneumonies
  • salmonelle : responsable d'infections

Il en existe des millions d'autres.

Importance des bactéries[modifier | modifier le wikicode]

Il existe des millions d'espèces différentes de bactéries sur Terre.

Les bactéries sont omniprésentes dans le sol, l'eau, notre nourriture, sur tous les types de surface, et même dans l'air parfois. La grande majorité est complètement inoffensive pour l'homme et participent à la bonne vie sur Terre.

Symbiose bactérienne[modifier | modifier le wikicode]

Notre corps héberge des millions de bactéries sur notre peau ou dans notre système digestif. Ainsi, nous vivons en symbiose avec elles.

Par exemple, notre intestin héberge des milliards de bactéries qui se nourrissent de ce que nous ingérons. Elles dégradent (dissolvent, cassent,...) certains de nos aliments qui de toute façon nous seraient impossible à assimiler tels quels et en échange, on récupère des molécules qu'elles fabriquent et qui n'étaient pas dans la nourriture. En plus, les bactéries qui vivent dans notre intestin tuent les autres bactéries apportées par l'alimentation et dont certaines pourraient être nocives. Elles participent à notre défense immunitaire. Tout le monde est content, c'est la symbiose.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.