Lothaire Ier

« Lothaire Ier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lothaire Ier.
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Lothaire.

Lothaire Ier, né en 795 et mort le 29 septembre 855 à Prüm (dans l'Allemagne actuelle), était un empereur d'Occident de la dynastie des Carolingiens. Il a régné de 840 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Lothaire est le fils aîné de l'empereur et roi des Francs Louis Ier le Pieux (lui-même fils de Charlemagne) et de sa première épouse, Ermengarde de Hesbaye. En 817, Louis Ier prévoit sa succession, il organise le partage futur de ses territoires entre ses trois fils ; il décide qu'après sa mort, Lothaire portera le titre d'empereur et exercera son autorité sur ses deux frères : Louis qui règnera en Germanie, et Pépin qui recevra l'Aquitaine1.

Le partage de l'empire carolingien en 843 (en vert, le territoire de Lothaire).
Denier au buste de Lothaire (vers 833).

Après la mort de sa femme Ermengarde, Louis Ier se remarie en 819 avec Judith de Bavière et il a un autre fils, Charles (le futur roi Charles le Chauve). Sous l'influence de sa femme, l'empereur décide alors d'un nouveau partage de ses territoires, cette fois entre ses quatre fils. Les trois aînés Lothaire, Pépin et Louis sont désavantagés et ils se révoltent alors contre leur père. Louis Ier est pendant un moment détrôné en 834, mais il retrouve son pouvoir quelques temps après et Lothaire se réconcilie alors avec son père ; l'empereur Louis Ier meurt en 840 alors qu'il se prépare à combattre son autre fils Louis de Germanie (Pépin, le troisième frère, est mort entre temps en 838).

Lothaire Ier devient empereur, mais son pouvoir est contesté par ses deux frères Louis II de Germanie et Charles II le Chauve, qui forment en 842 une alliance contre lui (Serments de Strasbourg). Finalement, les trois frères parviennent à un accord conclu par la signature du Traité de Verdun en 843.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Serments de Strasbourg.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Traité de Verdun.

Avant sa mort en 855, Lothaire Ier prévoit, selon la coutume franque, le partage de ses territoires entre ses trois fils.

Mariage et descendance[modifier | modifier le wikicode]

Lothaire a épousé en 821 Ermengarde de Tours ; ils ont eu huit enfants, dont trois fils :

et cinq filles : Ermengarde, Hiltrude, Rotrude, Gisèle, Berthe.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Jean Mathieu-Rosay, Ils ont gouverné la France, Marabout, 1987 pp.77-80
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.