Liste des Carolingiens

« Liste des Carolingiens » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les Carolingiens sont les rois des Francs qui ont régné après les Mérovingiens, de 751 à 987.

La dynastie, fondée par Pépin l'Ancien, se termine avec Louis V. Les ancêtres des rois carolingiens (par exemple Pépin l'Ancien ou encore Charles Martel) sont appelés les Pippinides.

Leur plus célèbre représentant est Charlemagne, empereur d'Occident à partir de 800. En Allemagne, les Carolingiens se maintiennent jusqu'au début du Xe siècle.

Les Carolingiens (751-987)[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Carolingiens.
Portrait Nom Règne Notes
Lég. img Pépin le Bref
(vers 715 – 768)
751 – 768 Fils de Charles Martel. Détrône le dernier roi Mérovingien Childéric III.
Lég. img Charles Ier ou Charlemagne
(entre 742 et 748 – 814)
768 – 771 Fils de Pépin le Bref. Il règne pendant 4 ans avec son frère cadet, Carloman Ier.
En tandem avec : Carloman Ier (768 – 771)
Lég. img Charles Ier
(entre 742 et 748 – 814)
771 – 814 Règne seul après la mort de son frère. Grand conquérant, le pape Léon III le couronne empereur d'Occident le 25 décembre 800. Durant son règne, la capitale n'est plus Paris mais Aix-la-Chapelle.
Lég. img Louis Ier le Pieux
(entre 778 – 840)
814 – 840 Fils de Charles Ier. A sa mort, l'empire d'Occident est divisé entre ses quatre fils : Louis II de Germanie, Lothaire Ier d'Italie, Pépin Ier d'Aquitaine et Charles II de France.
Lég. img Charles II le Chauve
(823 – 877)
840 – 877 Fils de Louis Ier. Il règne sur la Francie Occidentale (l'ancien royaume des Francs). Les vikings envahissent la France durant son règne.
Lég. img Louis II le Bègue
(846 – 879)
877 – 879 Fils de Charles II.
Lég. img Carloman II
(vers 867 – 884)
879 – 884 Fils de Louis II, il règne avec son frère aîné Louis III jusqu'à la mort de celui-ci en 882.
En tandem avec : Louis III (879 – 882)
Lég. img Charles le Gros
(879 – 888)
884 – 887 Fils de Louis II de Germanie et petit-fils de Louis Ier le Pieux. Élu roi par les nobles, règne pendant quatre ans avant d'être déposé en 887. Il fut aussi empereur d'Occident (881-887).
Dynastie des Robertiens : Eudes (888 – 898)
Lég. img Charles III le Simple
(vers 879 – 929)
898 – 922 Fils de Louis II le Bègue, il reprend le trône à la mort d'Eudes. Les vikings devenant un vrai problème, Charles III décide de leur donner une terre pour qu'ils cessent leurs pillages. Les vikings acceptent et Charles III leur donne la Normandie. Mais une révolte soudaine des Robertiens menée par Robert, frère du roi Eudes, éclate. Charles III est obligé d'abdiquer et sa famille s'exile. Mais Charles III n'abandonne pas, il prépare une armée et attaque Robert Ier. Celui-ci est tué à la bataille de Soissons en 923. Mais un nouveau roi est élu, nommé Raoul de Bourgogne (il est marié à la fille de Robert Ier). Charles III lui demande alors de lui donner la couronne qui lui revient en droit. Mais celui-ci refuse et Charles III l'attaque alors en retour. Mais il est capturé en 923 et meurt en prison.
Dynastie des Robertiens : Robert Ier (922 – 923)
Dynastie des Bivinides : Raoul (923 – 936)
Lég. img Louis IV d'Outremer
(entre 920 et 921 – 954)
936 – 954 Unique fils de Charles III, Raoul de Bourgogne étant mort sans descendance, Louis IV lui succède en droit.
Lég. img Lothaire
(941 – 986)
954 – 986 Fils de Louis IV.
Lég. img Louis V le Fainéant
(vers 967 – 987)
986 – 987 Fils de Lothaire, meurt d'un accident de chasse dans le domaine du duc Hugues Capet, sans descendance.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean Mathieu-Rosay, Ils ont gouverné la France - De Childéric à Chirac, éditions Marabout, 1987 (réédition 1995) ISBN 9782501009836
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.