Aix-la-Chapelle

« Aix-la-Chapelle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Buste en or (XIVe siècle) de Charlemagne, trésor de la cathédrale d'Aix-la-Chapelle

Aix-la-Chapelle (en allemand Aachen) est une ville d'Allemagne, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à 5 km de la jonction des frontières de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la Belgique.

Le nom d'Aix-la-Chapelle est issu du nom aqua de l'« eau » en latin, et de la chapelle attenante au palais impérial, construite par Charlemagne de 794 à 798.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'Aquis Villa romaine[modifier | modifier le wikicode]

Les Romains ont développé des installations thermales autour des sources chaudes : selon la tradition, la ville fut fondée sous Hadrien, vers l'an 124. Des bains d'un camp militaire romain du Ier siècle y ont été découverts.

La capitale de Charlemagne[modifier | modifier le wikicode]

Le trône dit de Charlemagne est exposé dans l'une des tribunes de la chapelle palatine.

Le roi franc Pépin le Bref bâtit un château à Aix. Son fils Charlemagne en fit son lieu de résidence et la capitale de l'empire, construisant un palais comprenant une magnifique Chapelle palatine, qui est parvenue jusqu'à nous augmentée d'un chœur gothique, l'ensemble formant l'actuelle cathédrale (Aachener Dom).

En 802 arriva à Aix un éléphant blanc, présent du calife de Bagdad Haroun al-Rachid.

L'empereur Charlemagne fut enterré dans la chapelle palatine en 824.

À partir de 1356, la Bulle d'or décide que les empereurs du Saint-Empire romain germanique seront couronnés à Aix et non plus à Rome.

Les traités d'Aix-la-Chapelle[modifier | modifier le wikicode]

Trois traités, dits « traités d'Aix-la-Chapelle », y furent signés :

  • le traité de 1818, par lequel la Sainte-Alliance mit fin à l'occupation du Nord de la France.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

Palais de Charlemagne[modifier | modifier le wikicode]

Reconstitution du palais de Charlemagne : la salle de l'assemblée est au premier plan, la chapelle palatine est au fond. À gauche se trouvaient des thermes.

Le palais de Charlemagne était constitué de deux corps de bâtiments : une salle de réunion des assemblées et la chapelle personnelle de l'empereur. Les deux groupes de bâtiments étaient réunis par une galerie dont l'entrée était commandée par un poste de garde.

La chapelle octogonale de l'empereur a été conservée sous le nom de chapelle palatine, et les salles des assemblées ont été remplacées à la Renaissance par l'actuel hôtel de ville.

La cathédrale d'Aix-la-Chapelle occupe actuellement l'octogone et ses anciennes dépendances. Le chœur de la cathédrale, constitué de verrières semblables à celles de de la Sainte-Chapelle de Paris, est un bon exemple style gothique flamboyant du XVe siècle.

Chapelle palatine[modifier | modifier le wikicode]

La cathédrale aujourd’hui : le bâtiment est majoritairement de style gothique, mais la chapelle palatine de Charlemagne a été conservée, sous la coupole. Le dôme qui couvre la chapelle octogonale est un ajout du XIXe siècle.

La chapelle palatine était la chapelle privée de l'empereur Charlemagne. Elle a été commencée en 792 est terminée en 805. Le style carolingien est une synthèse de l'architecture romaine et des réalisations byzantines de Constantinople et de Ravenne.

Le plan est octogonal, avec deux étages de tribunes.

Les colonnes de marbre et de porphyre, ainsi que les chapiteaux, sont des remplois provenant de monuments antiques.

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.
Portail Europe —  Accédez au portail sur l'Europe.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Aix-la-Chapelle de Wikipédia.

50° 46′ 00″ N 6° 06′ 00″ E / 50.766667, 6.1