Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Afrique

« Afrique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'Afrique (clique sur l'image pour l'agrandir)

L'Afrique est l'un des six continents de la Terre. Il regroupe cinquante-cinq pays et territoires. Avec une superficie de 30 065 000 km², il recouvre près de 20 % de la surface des terres émergées. Le Nil, son plus long fleuve (situé en Égypte), est aussi le plus long fleuve de la planète. En 2005, sa population dépassait les 912 millions d'habitants ; c'est donc le deuxième continent le plus peuplé de la Terre après l'Asie.

On distingue l'Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne, c'est-à-dire celle située sous le désert du Sahara. L'Afrique subsaharienne peut être divisée en Afrique de l'Ouest, Afrique centrale, Afrique orientale et Afrique australe.

Nom de l'Afrique[modifier]

Il y a plusieurs possibilités pour l'origine du nom du continent. Dans l'Antiquité romaine, en Campanie soufflait un vent « Africus » qui venait du sud depuis Carthage (Tunisie).

Afrique pourrait aussi provenir du phénicien Afar qui veut dire poussière (le désert du Sahara et ses vents de sable ?).

Le mot peut avoir une origine berbère, « Taferka » qui veut dire « terre » , mais c'est aussi le nom d'une tribu berbère les Banou Ifren.

Pendant longtemps le mot Afrique ne nommait que la partie nord du continent (la seule a peu près connue des Romains). Au delà du Sahara, vers le sud, le mot Éthiopie désignait toutes les autres terres.


Histoire[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire de l'Afrique.

Le berceau de l'humanité[modifier]

Selon les dernières théories scientifiques de l'évolution, l'Homme ou Homo sapiens serait apparu en Afrique il y a 160 000 ans. La découverte du squelette d'un australopithèque femelle, appelé Lucy, en Éthiopie, par une équipe de chercheurs français (dont Yves Coppens), américains et éthiopiens, est l'un des éléments qui permettent d'appuyer cette hypothèse.

Moyen Âge[modifier]

Vers le Moyen Âge, l'Afrique du Nord a été prise par les Byzantins puis par les musulmans.

Temps modernes[modifier]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Population de l'Afrique[modifier]

L'Afrique a environ 987 millions d'habitants. Il y a une grande diversité des Africains. La population africaine a doublé dans les cinquante dernières années. L'Afrique doit faire face au défi de la pauvreté d'une grande partie de sa population. L'Afrique du Nord majoritairement peuplée de Berbères et d'Arabes est appelée Afrique blanche et la partie de l'Afrique située sous le Sahara et majoritairement peuplée de noirs est appelée Afrique noire ou Afrique subsaharienne.

Géographie[modifier]

Voir : Liste des pays d'Afrique

Les milieux africains[modifier]

Les milieux bioclimatiques africains

La plus grande partie de l'Afrique est située dans la zone intertropicale. Il y fait donc chaud toute l'année et les saisons se différencient en fonction de la quantité des précipitations reçues : il y a une saison sèche et une saison humide plus ou moins longue. Les différents milieux s'organisent en bande parallèles à l'équateur terrestre. Au fur et à mesure que l'on s'éloigne de l'équateur, soit vers le nord soit vers le sud, les mois secs sont de plus en plus longs, pour occuper quasiment toute l'année au niveau des deux tropiques.

L'Afrique du nord est en dehors de la zone intertropicale. Elle fait partie du milieu méditerranéen où seuls les mois d'été sont secs. La présence de montagnes crée un hiver froid et neigeux.

Le sud de l'Afrique est aussi en dehors de la zone intertropicale. Ici ce sont les vents humides venus de l'océan indien (la mousson) qui perturbent la disposition en bandes parallèles à l'équateur. Les milieux forment des bandes obliques de direction nord-ouest-sud-est.

Le milieu équatorial[modifier]

De part et d'autre de l'équateur règne le milieu équatorial. Il y a une chaleur et une humidité permanentes. La végétation est abondance, c'est la forêt dense, aux grands arbres serrés, étagés qui laissent la lumière atteindre difficilement le sol. La faune est surtout composée d'insectes, de reptiles et de singes. Sous l'action des pluies chaudes les roches se décomposent très vite, mais une partie des éléments nutritifs sont évacués par les cours d'eau abondants. Les sols sont donc pauvres. Les cultures se font à partir du défrichement de la forêt. Les branches et les feuillages qui sont brûlés fournissent des cendres qui sont de l'engrais permettant la culture pendant un an ou deux. Ensuite il fait déplacer les champs dans un nouveau défrichement. C'est la culture itinérante sur brûlis forestier. L'élevage est très faible.

Le milieu tropical à saisons distinctes[modifier]

La steppe dans le désert du Kalahari
La savane au Kenya. Photographie prise au début de la saison des pluies

Au sud et au nord du milieu équatorial règne le climat tropical. La chaleur est permanente tout au long de l'année. Cependant il y a des saisons liées à l'importance des pluies. Celles-ci diminuent lorsqu'on s'éloigne de l'équateur. Progressivement les mois secs deviennent majoritaires.

Là où la saison humide est longue, la végétation dispose d'assez d'eau pour sa croissance. C'est le domaine de la forêt claire et de la savane. Le tapis d'herbe vert pendant la saison des pluies permet l'élevage de bovins. L'agriculture est possible (avec la pratique traditionnelle du brûlis d'herbes à la fin de la saison sèche). Cependant des feux trop répétés et un couvert végétal insuffisant provoquent un asséchement des couches superficielles du sol, leur durcissement en une carapace extrêmement dure formée de latérite, qui les rend impropres à la culture. La faune sauvage est importante avec les herbivores (éléphants, girafes, gazelles...) et leurs prédateurs carnivores (les félins)

Là où la saison sèche est la plus longue, la quantité d'eau est insuffisante. Les plantes doivent s'espacer pour trouver l'eau qui leur est nécessaire. Le sol est souvent nu. Les arbustes ont des feuilles très petites et sont pourvus d'épines qui gênent leurs destructions par les herbivores. C'est le domaine de la steppe. L'élevage, souvent du petit bétail comme les chèvres ou les moutons, devient nomade suivant un parcours lié aux pluies locales saisonnières qui font naître des pâturages éphémères.

Les déserts africains[modifier]

Le désert du Sahara

Il y fait très chaud surtout pendant l'ensoleillement ; par contre il fait froid la nuit du fait de l'absence de nuages qui ne bloque pas le refroidissement nocturne. C'est le domaine du minéral. A perte de vue ce sont des sols pierreux encombrés de cailloux tranchants. Ceux-ci se désagrègent petit à petit par dilatation-rétraction provoquées par les variations extrêmes de températures. Ils forment alors les regs. Les éléments les plus fins parviennent à être transportés par les vents violents et fréquents. Ils s'accumulent dans les creux et donnent les ergs ces immenses massifs de dunes de sable.

La faune très importante et variée ne sort de ses abris que pendant la nuit, alors le désert se met à vivre. Les végétaux sont localisés près des points d'eau ou dans les vallées où coulent les ouadi (cours d'eau temporaires ne coulant qu'après les pluies). L'agriculture n'est possible que par l'irrigation et uniquement sur de petites surfaces.

Sites remarquables[modifier]

Économie[modifier]

L'Afrique dispose d'une population plutôt pauvre (mis à part peut-être celles de l'Afrique du Nord et de l'Afrique australe). C'est un des continents les plus pauvres du monde, voire le plus pauvre.

L'Afrique est un continent extrêmement riche en ressources naturelles (or, gaz, pétrole, charbon...), cependant de grandes multinationales (de grandes sociétés qui ont des bureaux dans plusieurs pays) les exploitent sans reverser aux gouvernements des pays en question beaucoup d'argent, et cela empêche le développement des populations. Ces sociétés sont souvent critiquées pour cela.

L'Afrique du Nord obtient ses revenus principalement grâce au tourisme et au commerce (elle a des accès sur la mer Méditerranée). L'Afrique subsaharienne tire surtout ses revenus de l'exploitation de ses ressources.


Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...


Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...