Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Le Caire

« Le Caire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La ville a été fondée à la jonction du delta et de la vallée rétrécie du Nil
Le Nil au Caire

Le Caire est la capitale de l'Égypte et la plus grande ville d'Afrique et du Moyen-Orient. Elle est située au bord du Nil ainsi que sur quelques îles adjacentes au nord du pays. À l'ouest se trouve la ville de Gizeh et sa nécropole antique de Memphis sur le plateau de Gizeh, avec ses trois grandes pyramides dont la grande pyramide de Khéops. Au sud, se trouve le site de l'antique ville égyptienne de Memphis.

Histoire de la ville[modifier]

En 639, Amr ibn al-As, le conquérant musulman de l'Égypte, fonde la ville de Fustat sur la rive droite du Nil. Sous les premiers califes abbasides, la ville s'étend dans le faubourg d' al-'Aksar.

En 969, Jawhar, conquiert l'Égypte au nom du calife fatimide al-Mu'izz. Il fait construire une nouvelle ville al-Qâhirah, qui englobe les quartiers déjà existants. En 973, les califes fatimides s'installent au Caire. Ils y fondent l'université et la mosquée al-Azar.

En 1176, Saladin fait reconstruire en pierres l'enceinte de la ville, fait construire la citadelle et agrandit la ville vers le sud.

Au XVe siècle les Mameluks gouvernement la ville qui connait alors un grand essor économique et culturel avec la construction de nombreuses mosquées, de médersas (collèges) et palais.

Au début du XVIe siècle, le sultan turc ottoman Sélim Ier détruit la puissance des Mameluks . Sous la domination ottomane la ville stagne, car le centre politique est désormais à Istambul.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle le vice-roi d'Égypte Ismaïl pacha modernise la ville sur le modèle du Paris du Second Empire .

Depuis la ville ne cesse de s'étendre, en particulier vers l'ouest, où son expansion parvient jusqu'au site archéologique des Pyramides. La tour du Caire est édifiée en 1961, au sommet de la tour; au dernier étage, se trouve un formidable restaurant panoramique;

Population et aspects de la ville[modifier]

L'agglomération du Caire compte près de 18 millions d'habitants. Les habitants sont appelés les Cairotes. Ils représentent plus du quart de la population égyptienne.

Dans la seconde moitié du XXe siècle la ville a connu une expansion considérable, la population a été quadruplée. L'extension s'est fait aux dépens des bonnes terres agricoles du delta et de la vallée du Nil. Pour maitriser l'expansion urbaine, des villes nouvelles ont été créées dans les environs désertiques de la ville ; elles sont occupées par les classes moyennes et les classes sociales aisées de la société cairote.

Le Caire est le centre économique, politique et culturel de l'Égypte.

Près du Nil est groupé le quartier d'affaires à l'aspect moderne. De grandes tours abritent des hôtels, les services centraux du gouvernement égyptiens, les bureaux des banques et des sociétés étrangères.

Le centre historique de la ville est au pied des collines sur la rive droite du Nil. Il est dominé par la citadelle. La couleur ocre de ces quartiers tranche avec la couleur des quartiers de la ville moderne. Les bâtiments d'habitation sont surélevés par des constructions souvent illégales sur les toits en terrasses des immeubles. Il est surtout habité par une population pauvre.

La ville se développe en accueillant les Égyptiens chassés des campagnes par l'exode rural. Pour eux la capitale est l'espoir de trouver du travail (près de la moitié des emplois du secteur privé égyptien y sont concentrés). L'espace étant réduit, des constructions de fortune ont été édifiées jusque dans les cimetières (comme celui de la Cité des Morts). Les bidonvilles dont les occupants vivent dans des conditions d'hygiène déplorables sont extrêmement étendus en particulier dans la partie orientale de la ville.

La concentration urbaine crée des problèmes importants dans la circulation automobile mais aussi de la pollution.

Climat[modifier]

Le Caire possède un climat désertique, marqué par de rares pluies en hiver. Les étés sont très chauds, les hivers plus doux.


Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...

30° 03′ 22″ N 31° 14′ 22″ E / 30.056111, 31.239444