Caluire-et-Cuire

« Caluire-et-Cuire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Caluire-et-Cuire
L’hôtel de ville de Caluire-et-Cuire.
L’hôtel de ville de Caluire-et-Cuire.
Blason Caluire-et-Cuire 69.svg Fichier:Logo Caluire-et-Cuire 2014.png
Administration
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Arrondissement Lyon
Maire Philippe Cochet
()
Code postal 69300
Démographie
Gentilé Caluirards
Population municipale 43 187 hab. (2017)
Densité 4 133 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 43″ Nord
4° 50′ 50″ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 165 m
Max. 275 m
Superficie 10,45 km2
Liens
Site web ville-caluire.fr
voir modèle • modifier

Caluire-et-Cuire est une commune du centre-est de la France, située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est au nord de Lyon dont elle est limitrophe. Cette ville est surtout connue par l'arrestation de Jean Moulin par la Gestapo, le 21 juin 1943.

Avec 42 038 habitants (en 2012), appelés Caluirards, elle est la 4e ville la plus peuplée de la métropole de Lyon. Son maire est Philippe Cochet, de l'UMP.

On appelle souvent cette ville Caluire, pour faire plus court.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la fondation de Lugdunum, des colons s'installent sur l'actuel territoire de Caluire-et-Cuire. Son nom viendrait d'ailleurs de Calvirius et Curius, deux colons romains.

Au Moyen Âge, Caluire et Cuire sont deux villages séparés, jusqu'en 1797. Ils sont rattachés à la France en 1601.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Jean Moulin est arrêté le 21 juin 1943 à Caluire par la Gestapo, lors d'une réunion secrète de la Résistance.

Le 1er janvier 2015, Caluire-et-Cuire, comme l'ensemble des communes du Grand Lyon, quitte le département du Rhône pour former la métropole de Lyon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Caluire-et-Cuire est située au nord de Lyon, dont elle est limitrophe. Elle se trouve sur le plateau de la Croix-Rousse, et est bordée par le Rhône à l'est et la Saône à l'ouest.

Ses communes limitrophes sont Lyon, Fontaines-sur-Saône et Rillieux-la-Pape, ainsi que Collonges-au-Mont-d'Or (séparés par la Saône), et Villeurbanne (séparés par le Rhône).

La commune est divisée en huit quartiers : Bissardon, Cuire-le-Bas, Cuire-le-Haut, Le Bourg, Le Vernay, Montessuy, Saint-Clair et Vassieux. Elle est desservie par une ligne de métro du réseau des transports en commun lyonnais.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

Caluire-et-Cuire est ancrée politiquement à droite depuis la Seconde Guerre mondiale. Son maire actuel (2014) est Philippe Cochet, de l'UMP.

Elle est jumelée avec la ville italienne de Nichelino.

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Monuments[modifier | modifier le wikicode]

  • La Maison des Frères des Écoles chrétiennes, construite en 1846, est actuellement l'Hôtel de ville de Caluire-et-Cuire.
  • La Maison du docteur Dugoujon, où Jean Moulin a été arrêté, est classée monument historique.
  • Le château de Cuire date du XIVe siècle.
  • L'enceinte de Caluire, le fort de Caluire (détruit) et le fort de Montessuy font partie de la première ceinture de fortifications de Lyon.

Personnalités liées à Caluire-et-Cuire[modifier | modifier le wikicode]

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Le Radiant Bellevue est le théâtre de Caluire-et-Cuire. Il y a aussi deux cinémas et une bibliothèque municipale.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 29 mai 2017.
Les 59 communes de la Métropole de Lyon

Albigny-sur-Saône  • Bron  • Cailloux-sur-Fontaines  • Caluire-et-Cuire  • Champagne-au-Mont-d'Or  • Charbonnières-les-Bains  • Charly  • Chassieu  • Collonges-au-Mont-d'Or  • Corbas  • Couzon-au-Mont-d'Or  • Craponne  • Curis-au-Mont-d'Or  • Dardilly  • Décines-Charpieu  • Écully  • Feyzin  • Fleurieu-sur-Saône  • Fontaines-Saint-Martin  • Fontaines-sur-Saône  • Francheville  • Genay  • Givors  • Grigny  • Irigny  • Jonage  • Limonest  • Lissieu  • Lyon  • Marcy-l'Étoile  • Meyzieu  • Mions  • Montanay  • La Mulatière  • Neuville-sur-Saône  • Oullins  • Pierre-Bénite  • Poleymieux-au-Mont-d'Or  • Quincieux  • Rochetaillée-sur-Saône  • Rillieux-la-Pape  • Saint-Cyr-au-Mont-d'Or  • Saint-Didier-au-Mont-d'Or  • Sainte-Foy-lès-Lyon  • Saint-Fons  • Saint-Genis-Laval  • Saint-Genis-les-Ollières  • Saint-Germain-au-Mont-d'Or  • Saint-Priest  • Saint-Romain-au-Mont-d'Or  • Sathonay-Camp  • Sathonay-Village  • Solaize  • Tassin-la-Demi-Lune  • La Tour-de-Salvagny  • Vaulx-en-Velin  • Vénissieux  • Vernaison  • Villeurbanne

Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.