Mions

« Mions » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Mions
La mairie de Mions.
La mairie
Administration
Parti : au premier d'argent aŭ trois fasces ondées d'azur, au second d'azur aŭ trois larmes d'argent
Blason
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Collectivité Métropole de Lyon
Code postal 69780
Maire Claude Cohen (LR)
Site Web mions.fr
Langue Français
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 45° 39′ 47″ Nord
longitude : 4° 57′ 22″ Est
altitude : de 167 à 250 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 11,56 km2
Démographie
Population 12 485 hab. (en 2013)
Densité 1 080 hab./km2
Gentilé Miolands
Tourisme
Patrimoine Château
Madone
Glacière
voir modèle • modifier

Mions est une commune du centre-est de la France, située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle a une population de 12 485 habitants (2013) appelés Miolands. Son maire est Claude Cohen (Les Républicains).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le territoire de Mions est rattaché à la France en 1355. Pendant la Révolution française, la commune fait partie du département de l'Isère, jusqu'en 1967, année où elle rejoint le département du Rhône.

Le 1er janvier 2015, Mions, comme l'ensemble des communes du Grand Lyon, quitte le département du Rhône pour former la métropole de Lyon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Mions est située au sud-est de Lyon. Ses communes limitrophes sont Corbas et Saint-Priest dans la métropole de Lyon, ainsi que Chaponnay, Saint-Pierre-de-Chandieu et Toussieu dans le département du Rhône.

Elle est desservie par plusieurs lignes de bus du réseau des Transports en commun lyonnais.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

La ville est jumelée à Horni Pocernice (République tchèque).

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

  • Le château (avant 1400)1 ;
  • La madone (1897)2 ;
  • La glacière (1776 et 1780)3.

Sources, références et liens[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Article Mions de Wikipédia.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Les 59 communes de la Métropole de Lyon

Albigny-sur-Saône  • Bron  • Cailloux-sur-Fontaines  • Caluire-et-Cuire  • Champagne-au-Mont-d'Or  • Charbonnières-les-Bains  • Charly  • Chassieu  • Collonges-au-Mont-d'Or  • Corbas  • Couzon-au-Mont-d'Or  • Craponne  • Curis-au-Mont-d'Or  • Dardilly  • Décines-Charpieu  • Écully  • Feyzin  • Fleurieu-sur-Saône  • Fontaines-Saint-Martin  • Fontaines-sur-Saône  • Francheville  • Genay  • Givors  • Grigny  • Irigny  • Jonage  • Limonest  • Lissieu  • Lyon  • Marcy-l'Étoile  • Meyzieu  • Mions  • Montanay  • La Mulatière  • Neuville-sur-Saône  • Oullins  • Pierre-Bénite  • Poleymieux-au-Mont-d'Or  • Quincieux  • Rochetaillée-sur-Saône  • Rillieux-la-Pape  • Saint-Cyr-au-Mont-d'Or  • Saint-Didier-au-Mont-d'Or  • Sainte-Foy-lès-Lyon  • Saint-Fons  • Saint-Genis-Laval  • Saint-Genis-les-Ollières  • Saint-Germain-au-Mont-d'Or  • Saint-Priest  • Saint-Romain-au-Mont-d'Or  • Sathonay-Camp  • Sathonay-Village  • Solaize  • Tassin-la-Demi-Lune  • La Tour-de-Salvagny  • Vaulx-en-Velin  • Vénissieux  • Vernaison  • Villeurbanne

Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.