Livre d'or
Livre d'or

la cabane • le Livre d'or  • la boîte à idées

Métro

« Métro » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une station de métro à Munich

Le métro (abréviation de chemin de fer métropolitain) est un réseau de chemins de fer qui circulent dans une ville, soit sous terre, soit en hauteur. Il transporte des voyageurs : c'est un moyen de transports en commun.

Beaucoup de grandes villes se sont dotées d'un métro pour transporter les habitants assez rapidement sur des distances assez longues. Il présente l’avantage de peu polluer et d’être « écologique », car il fonctionne au courant électrique.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Premiers réseaux à vapeur[modifier | modifier le wikicode]

Un peu partout dans le monde, les grandes villes furent d'abord desservies par des lignes de chemins de fer à vapeur qui pénétraient dans le tissu urbain, circulant sur des viaducs, généralement en maçonnerie, avec des sections en tunnel.

Le premier réseau de métro souterrain de l’histoire est le métro de Londres, qui a ouvert sa première ligne en 1863. C'était une ligne de chemin de fer construite en tranchée couverte et dont les trains étaient tractés par des locomotives à vapeur qui avaient besoin de vastes ouvertures à l'air libre, encore visibles de nos jours entre les immeubles londoniens, pour relâcher leurs fumées.

New York a également eu, à partir de 1867, un réseau de chemins de fer urbains à vapeur, circulant sur des viaducs métalliques.

Traction par câble[modifier | modifier le wikicode]

Puis Istanbul inaugure son métro, appelé « Tünel (wp) », en 1875, mais ce n'est encore qu'un funiculaire souterrain à vapeur, qui ne dessert que deux stations. Il existe toujours, modernisé : la machine à vapeur a été remplacée par un moteur électrique, et les deux rames roulent sur pneumatiques.

Le métro de Glasgow a été inauguré en 1896. Son parcours est une ligne circulaire unique qui tourne tout autour du centre-ville. La traction, à l'origine, était assurée par un système de câbles, à la façon des cable cars de San Francisco. Le percement du tunnel, dans un sous-sol granitique, a été très difficile : on a donc creusé deux tunnels circulaires très étroits, encore plus petits que ceux du tube londonien. La traction par câbles a été abandonnée en 1935, au profit de l'électricité.


Traction électrique[modifier | modifier le wikicode]

Le premier métro électrique, tracté par une mini-locomotive, à Londres, 1890.

La première ligne de métro électrique, encore expérimentale, a été ouverte à Londres en 1890. Les voitures, à petit gabarit, sont tractées par des mini-locomotives électriques indépendantes.

Budapest en 1896, inaugure le système des motrices électriques transportant des voyageurs, aujourd'hui universellement utilisé dans le monde entier. Les motrices et remorques sont encore de faible hauteur, tout comme le tunnel, construit en tranchée couverte de 2,93 m sous plafond.

Le métro de Paris, souterrain et électrique dès l'origine, a circulé à partir de juillet 1900. Berlin a suivi en 1902, et New York fit de même à partir de 1904.


Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

La plupart des lignes de métro sont construites en souterrain, suivant le tracé des rues et des avenues, indépendamment de la circulation en surface. Chaque ligne comporte plusieurs stations, dont la dernière est appelée terminus.

Pour se rendre à une station souterraine, des accès sont prévus, avec des escaliers ou des ascenseurs. Les quais permettent le débarquement et l'embarquement des voyageurs.

Comme presque tous les modes de transport en commun, le service du métro est payant : chaque usager doit acheter un ticket ou un système de carte, officiellement appelé titre de transport.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]


Portail des transports en commun - Les articles sur les transports en commun !