Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Cinéma

« Cinéma » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La foule des cinéphiles, au festival du film de Berlin.

Le cinéma est l'art de produire, d'écrire, de réaliser et d'interpréter des films (on l'appelle aussi le septième art expression utilisé par Ricciotto Canudo).

Un cinéma est aussi l'endroit où l'on va voir des films, dans ce cas le film sera projeté sur un grand écran.

Histoire des techniques du cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Pré-cinéma : une image séquentielle d'un bison au galop, réalisée par le photographe américain Eadweard Muybridge en 1887. Voir : Chronophotographie.

Pré-cinéma[modifier | modifier le wikicode]

On attribue souvent aux frères Lumière l'invention du cinéma en 1895, avec leur cinématographe. Mais les débuts du cinéma (le « pré-cinéma ») remontent bien avant, dans les années 1820. C'est au scientifique Fitton, et à son Thaumatrope que sont dus les réels débuts du cinéma. Ce Thaumatrope était en fait un gadget qui jouait avec l'œil, en formant une illusion d'optique. Après cet événement qui ne marqua pourtant guère l'histoire du cinéma, plusieurs inventions suivirent, comme le Zootrope de William George Horner en 1834, ou le Kinétographe ( la première caméra argentique de l'histoire du cinéma) d'Edison en 1891.

Affiche des frères Lumière

Cinéma argentique, sur pellicule (film)[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma muet (1895)[modifier | modifier le wikicode]

C'est alors, en 1895, que les frères Lumière arrivèrent avec leur cinématographe, machine qui parvenait à enregistrer des images sur une pellicule, mais aussi à les projeter sur un écran. Les deux inventeurs ne donnaient qu'une faible espérance de vie à leur invention mais dès le début, elle connaît un grand succès.Tout au long de l’année 1895, ils ont utilisé leur machine pour organiser des projections collectives de films sur grand écran. Les plus connus des films projetés cette année-là sont "L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat" et "La sortie de l’usine Lumière à Lyon".

Peu à peu, des films vont être réalisés. Le cinéma est alors en noir et blanc et muet. Lors des projections, les films étaient accompagnés de musique improvisée en direct par un pianiste ou un organiste. Le jeu des acteurs s'apparentait plus au mime qu'à la comédie.

Cette invention a inspiré de nombreux artistes, comme par exemple Méliès, l'auteur du "Voyage dans la Lune" (1902), qui créa de véritables tours de magie grâce aux effets de montage et utilisa cette nouvelle invention pour raconter des histoires fictives.

Charlot est l'un des premiers acteurs qui joue dans des films muet. Le fameux Charlie Chaplin avec une carrière florissante. La ruée vers l'or est un film incontournable et indémodable pour les petits et les grands ! Buster Keaton et Laurel et Hardy sont d'autres acteurs burlesques (drôles) importants de l'histoire du cinéma muet mais celui-ci ne se résume pas aux films comiques : il y a eu aussi des films d'épouvante comme Nosferatu le vampire en 1922 ou de science-fiction comme Metropolis en 1927. Il y a eu des films tragiques tel que Erreur Tragique de Louis Feuillade

Cinéma parlant (1927) ou cinéma sonore[modifier | modifier le wikicode]

Dès les premières années, on s'efforça avec plus ou moins de succès de sonoriser les films projetés en salles par des disques de musique et de chansons synchronisés de manière approximative avec le déroulement du film. Un autre problème était que le son diffusé par les pavillons des phonographes était beaucoup trop faible pour de grandes salles de spectacles grâce à Bernard Natan.

Deux innovations techniques étaient nécessaires pour que le cinéma parlant puisse passer à l'exploitation commerciale :

  • le haut-parleur, breveté en 1877, fut mis au point dans les années suivantes ;
  • la bande-son optique, elle aussi mise au point à la fin des années 1920.

Le premier film sonore, sorti en 1927, est Le chanteur de jazz, avec Al Jolson. Le son synchronisé est limité aux chansons ; toute l'action du film reste muette, seulement accompagnée de musique et de panneaux explicatifs.

Mais le vrai tournant est l'année 1929 : toutes les salles s'équipent, car le public veut du cinéma parlant. Les scènes mimées cèdent la place au dialogue : les acteurs sont désormais des comédiens. Le spectacle n'est plus le même !

Blanche-Neige et les Sept Nains, réalisé par Walt Disney en 1937, est le premier long métrage animé sonore et en couleurs.

Cinéma en couleurs (1935)[modifier | modifier le wikicode]

Dès le début, le cinéma a connu des films coloriés. C'est Bernard Natan qui le premier a eu l'idée de peindre chaque morceau de bande de film, puis tournés en couleurs par divers procédés. Mais le premier vrai film long métrage en couleurs (par le procédé Technicolor) est Becky Sharp (1935), de Rouben Mamoulian. Le film n’eut pas le succès escompté, car les couleurs ne paraissaient pas assez naturelles.

C'est le dessin animé de Walt Disney Blanche-Neige et les Sept Nains sorti en 1937 qui va convaincre le public (surtout pour les plus petits mais aussi les plus grands). C’est donc ce film qui est souvent considéré comme le premier long métrage animé en couleurs.

Il a été suivi par d’autres grands succès du Technicolor, désormais au point : Une étoile est née (1937), Les Aventures de Robin des Bois (1938), Le Magicien d'Oz (1939), Autant en emporte le vent (1939), Fantasia (1940), tous de grands spectacles, encore diffusés de nos jours.

Cinéma 3D[modifier | modifier le wikicode]

Le cinéma en 3D (trois dimensions), aussi appelé cinéma en relief, permet d'enregistrer la réalité avec ses trois dimensions, qui sont la hauteur, la largeur et la profondeur. Les dispositifs mis en œuvre sont calqués sur le principe de la vision binoculaire naturelle de l'être humain.

Dès l'invention de la photographie en 1839, des techniques de prise de vue en relief ont été mises au point. Le premier film en trois dimensions projeté pour un public payant date du 10 juin 1915 (New York, procédé anaglyphe). Dans les années 1920, quelques films en relief sont produits dont notamment Power of Love (premier film de fiction). En 1935, les frères Lumière tournent un remake de leur célèbre film L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat en relief. Au cours des années 1950, aux États-Unis, pour faire revenir dans les salles un public qui reste désormais à la maison pour regarder la télé, l'industrie du cinéma propose des films en relief. La première mondiale d'un film totalement en relief a lieu le 26 novembre 1952 au en Californie pour Bwana Devil.

Pour pouvoir voir un film en 3D il faut utiliser des lunettes 3D.

Cinéma numérique, sur disque dur (dans les salles depuis 2006)[modifier | modifier le wikicode]

Les genres de films[modifier | modifier le wikicode]

Pour mieux comprendre l'industrie du cinéma, il faut s'intéresser au genre de ce dernier, en voici les principaux :

  • La comédie, qui a pour but de faire rire.
  • Le drame, qui a recours à des scènes tristes ou tragiques sur, la plupart du temps, assez sérieux.
  • Le film d'animation, faisant intervenir des personnages dessinés à l'écran, pour un public en général assez jeune.
  • Le film d'horreur, dont le but est de faire peur, de susciter l'angoisse ou même de dégouter les spectateurs.
  • Le film expérimental, ayant recours souvent à des méthodes aléatoires ou étranges pour sa réalisation.
  • Le film érotique, basé sur l'érotisme, et pouvant faire intervenir des personnages nus. Cependant, les scènes de sexe, contrairement aux films X, sont proscrits dans ce genre.
  • Le film musical, basé en grande partie sur des scènes de musiques dans son scénario.
  • Le film fantastique fait souvent intervenir des choses étranges dans un cadre réel.
  • La science fiction, qui regroupe les films qui parlent de l'évolution (souvent négative) des médias, de l'électronique, de la politique ou des sciences.
  • Le pornographique

L'industrie du cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que de nombreux artistes se sont emparés de l'invention, les projections de cinéma sont devenues une véritable mine d’or pour les financiers. Le système Hollywoodien est né petit à petit dans les années 10-20. En devenant plus sophistiqués les films sont devenus plus chers et ont parfois coûté des millions de dollars. Mais s'ils peuvent coûter très chers, ils peuvent aussi rapporter beaucoup d'argent. A titre d'exemple, le film ayant rapporté le plus d'argent est Avengers : Endgame (2019), avec 2 797 800 564 $ de recettes, mais ayant un budget parmi les plus importants, estimé à 356 000 000 $.

Métiers[modifier | modifier le wikicode]

Pour réaliser un film, il faut des acteurs, un ou des réalisateur(s), un ou des scénariste(s). Il y a de très nombreux métiers dans le monde du cinéma

  • Accessoiriste.
    • Administrateur de production.
    • Animateur 2D/3D.
    • Assistant de production.
    • Assistant monteur.
    • Assistant réalisateur et 2e assistant réalisateur.
    • Bruiteur.
    • Costumier
    • Machiniste
    • Chefs électriciens

Il faut aussi souvent des décors, des costumes et du maquillage.

Le jeu vidéo, héritier du cinéma[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années 90, le cinéma s'est trouvé un véritable héritier avec le jeu vidéo. Celui-ci peut être aussi spectaculaire et porté sur l'action que le cinéma mais permet le contrôle du personnage.

Liste non exhaustive de films[modifier | modifier le wikicode]

Des Frères Lumière aux films de Pixar, en passant par David Lynch, Charlie Chaplin et Alfred Hitchcock, voici une liste de films

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Images sur le cinéma Vikidia possède une catégorie d’images sur le cinéma.

Sources :[modifier | modifier le wikicode]

-Ellen E.Jones.Ma grande encyclopédie du cinéma.Milan.p40-41

Applications-multimedia.svg Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes