Villeurbanne

« Villeurbanne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Villeurbanne
L'Hôtel de villeLe monument aux morts
L'Hôtel de ville - Le monument aux morts
Administration
De gueules à la maison forte de deux tours couvertes d'argent posée sur des ondes d'azur mouvant de la pointe, surmontée à dextre d'un dauphin contourné et à senestre d'un lion, tous deux d'or
Blason de Villeurbanne
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Collectivité Métropole de Lyon
Code postal 69100
Maire Jean-Paul Bret (PS)
Site Web villeurbanne.fr
Localisation
Superficie 14,52 km2
Démographie
Population 147 192 hab. (en 2013)
Densité 10 137 hab./km2
Gentilé Villeurbannais
Tourisme
Patrimoine Le Rize, Église Saint-Athanase, Gratte-ciel
voir modèle • modifier

Villeurbanne est une commune du centre-est de la France, située dans la métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est limitrophe de Lyon (elle est même à l'intérieur du périphérique lyonnais).

Avec une population de 147 192 habitants (2013) appelés Villeurbannais et Villeurbannaises, elle est la deuxième plus importante ville de la métropole. Son maire est le socialiste Jean-Paul Bret.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les premières traces de présence humaine à Villeurbanne datent de la préhistoire. Plus tard, les colons romains de Lugdunum fondent, vers l'actuelle place Grandclément, une villa urbana (« ferme près d'une ville »), ce qui donnera son nom à Villeurbanne.

En 1349, Villeurbanne, comme tout le Dauphiné, est rattachée à la France.

En 1790, à la création des départements, elle fait partie de l'Isère, sous le nom de Vileurbanne-en-Dauphiné. Elle est à cette occasion détachée de Vaulx-en-Velin.

En 1852, la ville est rattachée au Rhône, mais les Villeurbannais refusent de faire partie de la ville de Lyon. À la fin du XIXe siècle, elle connaît un grand développement comme banlieue ouvrière.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en août 1944, a lieu l'Insurrection de Villeurbanne. Les habitants se révoltent contre l'occupant nazi pendant trois jours. Finalement, la ville sera libérée le 2 septembre.

Le 1er janvier 2015, Villeurbanne, comme l'ensemble des communes du Grand Lyon, quitte le département du Rhône pour former la métropole de Lyon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Localisation de Villeurbanne dans la métropole de Lyon.

Villeurbanne est limitrophe de Lyon, sur la rive gauche du Rhône. Ses autres communes limitrophes sont Bron et Vaulx-en-Velin, ainsi que Caluire-et-Cuire et Rillieux-la-Pape de l'autre côté du Rhône. Au nord, elle est bordée par le Rhône, et à l'ouest par le parc de la Tête d'Or.

La ville est intra-muros avec Lyon, c'est-à-dire qu'elle est à l'intérieur de son périphérique.

Villeurbanne est divisée en huit quartiers : Charpennes-Tonkin, Buers-Croix-Luizet, Cusset-Bonnevay, Cyprian-les-Brosses, Perralière-Grandclément, Ferrandière-Maisons-Neuves, Saint-Jean, Gratte-ciel-Dedieu-Charmette.

Elle est desservie par deux métros, deux tramways et plusieurs bus du réseau des Transports en commun lyonnais.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

Villeurbanne est une ville politiquement ancrée à gauche. Son maire actuel (en 2015), est le socialiste Jean-Paul Bret.

La ville est jumelée à Altenburg (Allemagne), Moguielev (Biélorussie), Bat Yam (Israël), Abanilla (Espagne), Abovian (Arménie) et El Eulma (Algérie).

Patrimoine[modifier | modifier le wikicode]

Le quartier Gratte-ciel

L'église Saint-Athanase (actuellement consacrée au rite grec-orthodoxe ukrainien) date du XVIe siècle.

Le quartier Gratte-ciel a été construit entre 1927 et 1931.

Personnalités liées à Villeurbanne[modifier | modifier le wikicode]

Culture[modifier | modifier le wikicode]

L'Astroballe, salle de sport de l'ASVEL

Le Rize est une médiathèque et un lieu d'échange et de débats. Il y a aussi l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne.

Le club sportif le plus connu de la ville est l'ASVEL Lyon-Villeurbanne, un club de basket-ball de Pro A, qui joue à l'Astroballe.

En mars sont organisées les Foulées de Villeurbanne, des courses de 5 et 10 kilomètres.

Les 24 heures de l'INSA de Lyon ont lieu en mai, sur le campus de la Doua.

Sources et liens[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Wikipédia, Villeurbanne. Consulté le 6 janvier 2015
  • Encyclopédies du voyage, Lyon-Rhône, Gallimard Loisirs 2012

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 17 octobre 2016.
Les 59 communes de la Métropole de Lyon

Albigny-sur-Saône  • Bron  • Cailloux-sur-Fontaines  • Caluire-et-Cuire  • Champagne-au-Mont-d'Or  • Charbonnières-les-Bains  • Charly  • Chassieu  • Collonges-au-Mont-d'Or  • Corbas  • Couzon-au-Mont-d'Or  • Craponne  • Curis-au-Mont-d'Or  • Dardilly  • Décines-Charpieu  • Écully  • Feyzin  • Fleurieu-sur-Saône  • Fontaines-Saint-Martin  • Fontaines-sur-Saône  • Francheville  • Genay  • Givors  • Grigny  • Irigny  • Jonage  • Limonest  • Lissieu  • Lyon  • Marcy-l'Étoile  • Meyzieu  • Mions  • Montanay  • La Mulatière  • Neuville-sur-Saône  • Oullins  • Pierre-Bénite  • Poleymieux-au-Mont-d'Or  • Quincieux  • Rochetaillée-sur-Saône  • Rillieux-la-Pape  • Saint-Cyr-au-Mont-d'Or  • Saint-Didier-au-Mont-d'Or  • Sainte-Foy-lès-Lyon  • Saint-Fons  • Saint-Genis-Laval  • Saint-Genis-les-Ollières  • Saint-Germain-au-Mont-d'Or  • Saint-Priest  • Saint-Romain-au-Mont-d'Or  • Sathonay-Camp  • Sathonay-Village  • Solaize  • Tassin-la-Demi-Lune  • La Tour-de-Salvagny  • Vaulx-en-Velin  • Vénissieux  • Vernaison  • Villeurbanne

Portail de Lyon —  Tous les articles concernant Lyon et sa métropole.