Royaume des Deux-Siciles

« Royaume des Deux-Siciles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le royaume des Deux-Siciles pendant la première moitié du XIXe siècle

Le royaume des Deux-Siciles est un ancien pays européen. Il occupe le sud de la péninsule italienne et l'île de Sicile. Sa capitale est Naples. Il a existé de 1816 à 1861. Il s'appelait auparavant le royaume de Naples. Ses derniers souverains sont des Bourbons qui gouvernent de manière tyrannique. Il est rattaché en 1861 au nouveau royaume d'Italie pendant l'unification italienne.

Retour à la monarchie absolue[modifier | modifier le wikicode]

En 1815, après la déroute napoléonienne et l'échec de la reprise du pouvoir par Murat en octobre 1815, les Bourbons de Naples, réfugiés depuis 1805 en Sicile sous la protection de la flotte britannique, regagnent Naples leur ancienne capitale. Le roi Ferdinand Ier rétablit la monarchie absolue tyrannique en s'appuyant sur une bureaucratie inefficace corrompue. Le banditisme s'étend.

En 1820, une insurrection pour la liberté éclate à Naples. Les insurgés proclament la Constitution (copiée sur celle de 1812 en Espagne), le royaume devient alors une monarchie constitutionnelle. Le général Pepe soumet la Sicile qui restait fidèle au roi. Cependant Ferdinand Ier fait appel à la Sainte-Alliance qui envoie des troupes autrichiennes pour rétablir l'absolutisme en mars 1821. Ses successeurs François Ier (1825-1830) et Ferdinand II (1830-1859) se comportent également en rois absolus.

Pendant les révolutions italiennes de 1848, le royaume est agité mais le roi parvient à rétablir son pouvoir d'une manière sanglante (il y gagne le surnom de roi bomba). Sa férocité est condamnée par la France et le Royaume-Uni et le roi ayant peur pour sa vie vit cloîtré dans son palais de Caserte.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Mouvements libéraux en Italie dans les années 1820.

Fin du Royaume[modifier | modifier le wikicode]

En mai 1860, Garibaldi à la tête de l'expédition des Mille débarque en Sicile, s'empare de l'île dès le 6 juin. Puis il passe sur le continent, bat les troupes napolitaines et entre dans Naples le 7 septembre. Le roi François II se réfugie à Gaëte (il ne se rendra qu'en février 1861). En septembre 1860, une Assemblée nationale napolitaine proclame le rattachement du royaume des Deux-Siciles, au royaume de Piémont-Sardaigne.

Vikiliens pour compléter sur les États italiens au XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.