Philippe V d'Espagne

« Philippe V d'Espagne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Philippe V.
Philippe V d'Espagne vers 1718/1722.
Le roi Philippe V vers 1705.

Philippe V de Bourbon, né le 19 décembre 1683 à Versailles et mort le 9 juillet 1746 à Madrid, est un roi d'Espagne qui a régné de 1700 à 1746.

Petit-fils du roi Louis XIV, il est le premier souverain de la dynastie des Bourbons d'Espagne.

Duc d'Anjou[modifier | modifier le wikicode]

Il est le deuxième fils du dauphin Louis de France, dit le Grand Dauphin (lui-même fils de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche) et de Marie-Anne de Bavière1. Il reçoit le titre de duc d'Anjou. Il n'est pas destiné à régner, c'est son frère ainé, le duc Louis de Bourgogne qui est l'héritier de la couronne de France2.

Roi d'Espagne[modifier | modifier le wikicode]

Liens de parenté entre le roi Charles II d'Espagne et les prétendants à sa succession.

En 1700, le roi Charles II d'Espagne meurt ; il n'a pas d'enfants et, par testament, il a choisi Philippe d'Anjou pour lui succéder. Louis XIV accepte le testament, et le duc d'Anjou (devenu le roi Philippe V d'Espagne) quitte la France pour rejoindre son nouveau pays. Cependant, la couronne espagnole est revendiquée par l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire pour son deuxième fils Charles, et ce n'est qu'à l'issue d'une longue guerre que Philippe V est reconnu roi d'Espagne.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Guerre de Succession d'Espagne.

Philippe V abdique en 1724 en faveur de son fils ainé Louis, mais celui-ci meurt au bout de quelques mois de règne, et Philippe V redevient roi jusqu'à sa mort en 1746. Son fils Ferdinand VI lui succède.

Mariages et enfants[modifier | modifier le wikicode]

En 1701, Philippe V épouse en premières noces Marie-Louise de Savoie3 (1688-1714), dont il a :

Il se remarie en 1714 avec Élisabeth Farnèse (1692-1766), héritière du duché de Parme, dont :

Philippe V vu par Saint-Simon[modifier | modifier le wikicode]

Nommé ambassadeur en Espagne de 1721 à 1722, le duc de Saint-Simon décrit le roi d’Espagne dans ses Mémoires :

« Le premier coup d'œil, lorsque je fis ma révérence au roi d'Espagne en arrivant (en 1721), m’étonna si fort, que j'eus besoin de rappeler tous mes sens pour m’en remettre. Je n'aperçus nul vestige du duc d'Anjou, qu'il me fallut chercher dans son visage fort allongé, changé, et qui disait encore beaucoup moins que lorsqu'il était parti de France. Il était courbé, rapetissé, le menton en avant fort éloigné de sa poitrine [...] Un justaucorps sans aucune sorte de dorure, d'une manière de bure brune, à cause de la chasse où il devait aller, ne relevait pas sa mine, ni son maintien...4 ».

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1995
  2. Le duc de Bourgogne n'a pas régné car il est mort en 1712, avant son grand-père Louis XIV. Il est le père de Louis XV.
  3. Sa sœur Marie-Adélaïde est mariée au duc Louis de Bourgogne, le frère aîné de Philippe V.
  4. Saint-Simon, Mémoires I, Gallimard/Folio, 1990. (Saint-Simon n'avait pas revu le roi d'Espagne depuis son départ de France, en 1700).

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Louis1667.jpg
Souverains européens contemporains de Louis XIV

Angleterre : Charles IerOlivier CromwellCharles IIJacques IIGuillaume III et Marie IIAnne d'Angleterre
Espagne : Philippe IIIPhilippe IVCharles IIPhilippe V
Saint-Empire : Ferdinand IIILéopold IerCharles VI - Prusse: Frédéric-GuillaumeFrédéric Ier
Papes : Innocent XInnocent XIInnocent XII - Russie : Alexis IerFédor IIIPierre le Grand


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne
Portail de la Monarchie —  Tous les articles concernant la Monarchie.