Ferdinand II des Deux-Siciles

« Ferdinand II des Deux-Siciles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand II en 1851

Ferdinand II des Deux-Siciles est né à Palerme en 1810 et est mort à Caserte en 1859. Il a été roi des Deux-Siciles de 1830 à 1859.

Ferdinand II est le fils du roi François Ier des Deux-Siciles. Il est né en Sicile alors sous protection de la marine de guerre anglaise (la partie péninsulaire du royaume étant sous domination française, avec le roi Joachim Murat).

Devenu roi en 1830, il réforme les finances et modernise le royaume (sous son règne, en 1839, est construit le premier chemin de fer roulant en Italie).

Le « printemps des peuples » qui agite l'Europe en 1848, débute à Palerme (en Sicile) en janvier 1848. la Sicile rapidement proclame son indépendance, qu'elle conservera pendant près de 16 mois. Pour tenter de briser le mouvement indépendantiste Ferdinand fait bombarder la ville de Messine ce qui lui vaudra le surnom de « roi bomba ».

Ferdinand II est contraint d'accorder une constitution (février 1848), de procéder à des élections législatives et d'accepter un gouvernement plus libéral. Il doit même envoyer des troupes pour soutenir l'armée du roi Charles-Albert de Piémont-Sardaigne qui combat les Autrichiens dans le nord de l'Italie.

Cependant le roi et les députés ne s'entendent pas (le roi dissous le premier parlement en mai 1848 et le second ne lui pas plus favorable, il sera également dissout en mars 1849). Les Autrichiens ayant vaincu les Piémontais (Novare en mars 1849 ) ils rétablissent partout les anciens souverains et l'absolutisme. Une répression très importante règne dans le royaume des Deux-Siciles jusqu'en 1851.

La dernière année de son règne est marquée par les préparatifs de la guerre qui va opposer les Piémontais, aidés par les Français, contre les Autrichiens, début de la lutte pour l'unification italienne qui verra disparaître son royaume en 1861.

Ferdinand II est victime d'un attentat en juillet 1856. Mal soigné, son état se détériore et il meurt d'une septicémie en mai 1859.

Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.