Vêpres siciliennes

« Vêpres siciliennes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Charles Ier d'Anjou est couronné roi de Sicile par le pape Clément IV.
Pierre III d'Aragon débarque en Sicile.

Les vêpres siciliennes est le nom donné au massacre des Français de Sicile le jour de Pâques, le 30 mars 1282, déclenché par le premier coup de cloche des vêpres et qui ne s’est achevé qu’un mois plus tard.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

En 1220, Frédéric II de Hohenstaufen est élu empereur du Saint-Empire romain germanique. Il règne déjà sur la Sicile qu'il a hérité de sa mère, Constance de Hauteville. En étant élu empereur, Frédéric II s'engage à renoncer à la Sicile, mais il ne tient pas sa promesse et utilise les ressources de la Sicile pour financer ses guerres, notamment contre le pape (il est excommunié plusieurs fois) et pour tenter de contrôler l'Italie.

Après la mort de Frédéric II, Manfred, un de ses fils illégitimes s'empare de la Sicile en 1258. Le pape refuse qu'un membre de la famille des Hohenstaufen règne sur la Sicile ; il cherche donc un candidat pour le remplacer et choisit finalement le plus jeune frère du roi Louis IX de France, le comte Charles Ier d'Anjou. Celui-ci débarque en Sicile en 1266 et est vainqueur de Manfred qui meurt pendant la bataille. Charles Ier fait exécuter ou emprisonner les membres de la famille de Manfred et devient le maître de la Sicile.

Mais il provoque la haine des Siciliens en réduisant les libertés, en augmentant les taxes et en plaçant l’île sous autorité française. En 1282, le soir de Pâques, les habitants de Palerme se révoltent contre leurs oppresseurs. Leur action est suivie dans d’autres villes, jusqu’à ce que presque tous les Français de Sicile soient massacrés. Charles Ier tente de reconquérir l’île, mais les Siciliens sollicitent l’aide de Pierre III le Grand, roi d’Aragon (1276-1285), qui a soutenu le soulèvement des vêpres (Pierre III est marié à Constance de Hohenstaufen, une fille du roi Manfred1). Ce dernier débarque fin août, s’empare du pouvoir et est élu roi de Sicile la même année.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe, 1995

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.