Sainte-Alliance

« Sainte-Alliance » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Ier de Russie, l'inspirateur de la Sainte-Alliance

La Sainte Alliance est née d'un pacte, signé le 26 septembre 1815, entre le tsar de Russie Alexandre Ier (de confession orthodoxe), l'empereur d'Autriche Joseph Ier (de confession catholique) et le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III (de confession luthérienne). Le pacte est placé sous la protection de la Très Sainte Trinité (Dieu le père, Jésus et le Saint Esprit). Les souverains s'engagent à avoir des rapports basés sur la justice, la charité, la paix et la fraternité véritable et indissoluble.

Il s'agit d'un pacte personnel. Elle est très critiquée par les diplomates (en particulier ceux du Royaume-Uni) car elle ne prévoit pas de moyens pratiques pour être appliquée. Elle inquiète l'Empire Turc (qui de religion musulmane est laissé à l'écart). Cependant elle sera tenue pour responsable de la répression des mouvements libéraux et nationaux qui agitent l'Europe dans les années qui suivent la disparition du Premier Empire. Malgré son caractère limité, ce sera le nom de cette Sainte Alliance qui s'impose pour désigner l'action des puissances européennes pendant les vingt années qui suivent la chute de Napoléon. La Sainte-Alliance disparaît en 1825, avec la mort d'Alexandre Ier.

La Quadruple Alliance[modifier | modifier le wikicode]

En novembre 1815, est créée la Quadruple Alliance. Elle lie, non plus la personne des souverains, mais leurs États et leurs gouvernements. Elle est voulue par le Royaume-Uni qui s'allie avec les pays de la Sainte Alliance. C'est cette alliance qui rendra l'action des souverains européens efficace. Cette quadruple alliance doit maintenir l'ordre (celui des souverains absolutistes). Elle doit assurer la paix entre les pays européens et l'équilibre entre les grandes puissances européennes. Elle surveille de près la France (où on craint le maintien d'une agitation républicaine ou bonapartiste). Elle doit aussi étouffer immédiatement toutes tentatives révolutionnaires qui naîtraient en Europe. Elle prévoit des contacts directs et périodiques entre les chefs de la diplomatie des pays européens, ce qui est nouveau pour l'époque.

Dès novembre 1818, la France, où la monarchie a été restaurée, adhère à la Quadruple Alliance, qui devient la Quintuple Alliance.

Vikiliens pour en savoir plus sur l'action de la Sainte-Alliance[modifier | modifier le wikicode]

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !