Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Gérald Darmanin

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Gérald Darmanin
Gérald Darmanin en 2022.
Gérald Darmanin en 2022.
Fonctions
Ministre de l'Intérieur et des Outre-mer
Depuis le 6 juillet 2020
(&&&&&&&&&&&013283 ans, 7 mois et 18 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Jean Castex
Élisabeth Borne
Gouvernement Castex
Borne
Prédécesseur Christophe Castaner (Intérieur, 2020)
Yaël Braun-Pivet (Outre-mer, 2022)
Ministre de l'Action et des Comptes publics
17 mai 2017 – 6 juillet 2020
(&&&&&&&&&&&011463 ans, 1 mois et 20 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Édouard Philippe
Gouvernement Philippe 1 et 2
Vice-président du conseil régional des Hauts-de-France
4 janvier 2016 – 17 mai 2017
(&&&&&&&&&&&&04991 an, 4 mois et 13 jours)
Président Xavier Bertrand
Successeur Franck Dhersin
Maire de Tourcoing
4 avril 2014 – 9 septembre 2017
(&&&&&&&&&&&012543 ans, 5 mois et 5 jours)
Élection 4 avril 2014
Prédécesseur Michel-François Delannoy
Successeur Didier Droart
Député
20 juin 2012 – 27 janvier 2016
(&&&&&&&&&&&013173 ans, 7 mois et 8 jours)
Élection 17 juin 2012
Biographie
Nom de naissance Gérald Moussa Darmanin
Date de naissance 11 octobre 1982
Lieu de naissance Valenciennes (France)
Nationalité Française
Parti politique RPR (1998-2002)
UMP-LR (2002-2017)
LREM-RE (depuis 2017)
Profession Juriste
voir modèle • modifier

Gérald Darmanin, né en 1982 à Valenciennes (Hauts-de-France), est un homme politique français de droite, ministre de l'Intérieur depuis le 6 juillet 2020 et des Outre-mer depuis le 4 juillet 2022. Auparavant, il a été maire de Tourcoing de 2014 à 2017 et ministre de l'Action et des Comptes publics de 2017 à 2020.

Idées[modifier | modifier le wikicode]

En 2012, il veut que le port du voile soit interdit sur les terrains de football1.

Entre 2012 et 2013, il écrit sur Twitter qu'il refusera, s'il est élu maire de Tourcoing, de marier des couples homosexuels, et met en avant son soutien à La Manif pour tous (wp). En tant que député, il vote contre le projet de loi « mariage pour tous ». L'année suivante, il continue de vouloir la suppression du mariage homosexuel2,3,4 et proteste contre la théorie du genre5. En 2017, il prétend avoir changé d'avis6.

En 2014, élu maire de Tourcoing, il réautorise l'accès aux voitures dans le centre-ville (wp), en déclarant que « la voiture en soi n'est pas polluante7 ».

Dans son essai Le Séparatisme islamiste. Manifeste pour la laïcité publié en 2021, il semble s'appuyer sur l'antisémitisme de Napoléon Ier pour justifier sa politique vis-à-vis des musulmans de France8,9. Il cite une lettre de Napoléon à son ministre de l'Intérieur Jean-Baptiste Nompère de Champagny (wp) où il est écrit : « Notre but est de concilier la croyance des juifs avec les devoirs des Français et de les rendre citoyens utiles, étant résolu de porter remède au mal auquel beaucoup d'entre eux se livrent au détriment de nos sujets. » Gérald Darmanin ajoute que la présence de « milliers de juifs » en France fut une « difficulté à régler ». Il ne semble donc pas condamner cette vision des Juifs comme un mal pour la France ; il salue même cette lettre comme une « lutte pour l'intégration avant l'heure ». Marine Le Pen affirme qu'elle « aurait pu signer » ce livre10.

Carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

« Correction » de la loi sécurité globale (wp) par un manifestant le 28 novembre 2020 à Paris.
Autres pancartes lors d'une manifestation le 5 décembre 2020 dans la même ville.

Le 17 juin 2012, il est élu député avec le programme de l'Union pour un mouvement populaire. En 2014, il est élu maire de Tourcoing.

En janvier 2016, il quitte son siège de député pour être le deuxième vice-président du conseil régional des Hauts-de-France. Un peu plus tard, François Fillon lui demande de l'aider pour sa campagne en vue de l'élection présidentielle française de 2017. Pendant un temps, il accepte, mais lorsque l'« affaire Fillon » éclate, il se sépare de ce dernier et quitte Les Républicains.

En mai 2017, le nouveau président Emmanuel Macron le nomme ministre de l'Action et des Comptes publics. Il est chargé d'aider Bruno Le Maire à appliquer la politique économique du gouvernement. En novembre de la même année, il rejoint La République en marche11.

Début 2021, il défend la « loi contre le séparatisme », qui est beaucoup critiquée : selon Greenpeace, Sherpa et Transparency International, elle pourrait réduire les moyens des associations qui font de la désobéissance civile (même non-violente), voire les faire interdire totalement12. En effet, en 2022, le préfet de Vienne saisit le tribunal administratif pour demander la dissolution du groupe écologiste Alternatiba de Poitiers, au motif qu'il fait des ateliers de formation à la désobéissance civile13.

En juin 2021, il est doublement battu aux élections départementales et aux élections régionales.

En juillet 2021, il destitue deux imams au motif qu'ils tiennent des propos sexistes. Pourtant, cela n'a jamais été prouvé14.

Le 30 mars 2022, il demande la dissolution du groupe antifasciste « GALE », au nom de la loi contre le séparatisme qu'il a défendue15.

Début 2023, il commence à défendre un nouveau projet de loi pour mieux expulser les étrangers en situation irrégulière.

Affaires judiciaires[modifier | modifier le wikicode]

Accusations de viol et de harcèlement[modifier | modifier le wikicode]

Collage féministe « Darmanin violeur » à Limoges en 2020.

En juillet 2017, Sophie Patterson-Spatz dépose une plainte pour viol contre Gérald Darmanin, mais celle-ci est immédiatement classée sans suite.

En janvier 2018, Sophie Patterson-Spatz dépose une nouvelle plainte pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance16. À la suite d'une deuxième enquête, la plainte est de nouveau classée sans suite le mois suivant17. Une troisième plainte pour les mêmes faits, cette fois avec constitution de partie civile, force le parquet à déclencher l'action publique et entraîne la désignation d'un juge d'instruction. En août 2018, un juge d'instruction parisien prononce une ordonnance de non-lieu, suivant les réquisitions du parquet18.

Sophie Patterson-Spatz fait appel de ce jugement. Le 9 juin 2020, la cour d'appel de Paris ordonne la reprise des investigations sur les accusations de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance19,20,21.

Le 8 juillet 2022, la juge d'instruction en charge de l'enquête ordonne un nouveau non-lieu conformément à la décision du parquet22.

Accusations d'abus de faiblesse[modifier | modifier le wikicode]

En février 2018, une habitante de Tourcoing porte plainte contre Gérald Darmanin pour abus de faiblesse. Elle l'accuse de l'avoir obligée à des relations sexuelles en échange de l'obtention d'un logement et d'un emploi en 201523. L'enquête est classée sans suite en mai de la même année24.

Le 21 juillet 2020, l'association Pourvoir féministe fait des saisines pour relancer cette affaire au motif du trafic d'influence, estimant que la plaignante a peut-être retiré sa plainte simplement pour garder son logement et son emploi25,26. Le parquet de Paris classe de nouveau l'affaire sans suite le 2 septembre 202027.

Polémique[modifier | modifier le wikicode]

Le 8 février 2022, Gérald Darmanin dit à la journaliste Apolline de Malherbe : « Calmez-vous madame, ça va bien se passer [...] ça va bien se passer [...] ça va bien se passer madame, vous allez voir », véhiculant ainsi le cliché selon lequel les femmes seraient hystériques28.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Pas de voile dans les matchs en France », Le Figaro, 6 juillet 2012
  2. Alban Ketelbuters, L'homophobie a-t-elle sa place au gouvernement ?, Libération, 25 mai 2017
  3. Maxime Bourdeau, Macron veut que « chacun puisse aimer librement », ces tweets anti-mariage gay de Darmanin passent mal, Huffington Post, 18 mai 2017
  4. Quand Darmanin s’en prenait au mariage pour tous, La Voix du Nord, 18 mai 2017
  5. France : la polémique sur la « théorie du genre » s'invite à l'Assemblée, RFI, 30 janvier 2014
  6. Marc Vignaud, Gérald Darmanin : « Maire, je marierai bien entendu des couples de même sexe », Le Point, 26 mai 2017
  7. Lille chasse la voiture du centre-ville, Le Monde, 24 septembre 2016
  8. Gérald Darmanin accusé d’antisémitisme pour son livre sur « le séparatisme islamiste », L'Obs, 23 mars 2021
  9. Gérald Darmanin accusé d'antisémitisme, L'Humanité, 24 mars 2021
  10. https://www.youtube.com/watch?v=9OJPTTJpdSI
  11. Darmanin, Solère et Lecornu adhèrent à En Marche, Le Journal du Dimanche, 25 novembre 2017
  12. Vingt-cinq associations déposent un recours devant le Conseil d’État contre la loi « séparatisme », Libération, 3 mars 2022
  13. https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/vienne/poitiers/desobeissance-civile-suite-au-maintien-des-subventions-le-prefet-de-la-vienne-porte-l-affaire-devant-le-tribunal-administratif-2645188.html
  14. Dominique Goubatian Imam destitué à Saint-Chamond : les fidèles de la mosquée surpris, Le Progrès, 23 juillet 2021
  15. A.-L. Wynar, Le groupe antifasciste lyonnais « Gale » dissous par le gouvernement, Le Progrès, 30 mars 2022
  16. Plainte contre Gérald Darmanin : où en est l'enquête ?, Les Échos, 8 juillet 2020
  17. Anaïs Condomines, Pourquoi l'enquête pour viol contre Gérald Darmanin a-t-elle été rouverte ?, Libération, 9 juillet 2020
  18. Plainte pour viol contre Darmanin : un juge ordonne un non-lieu, Le Monde, 31 août 2018
  19. Darmanin accusé de viol : la justice ordonne la reprise des investigations, RTL, 11 juin 2020
  20. Antton Rouget et Marine Turchi, Plainte pour viol contre Gérald Darmanin: le dossier est relancé, Mediapart, 11 juin 2020
  21. La justice ordonne la reprise des investigations sur les accusations de viol contre Gérald Darmanin, Le Monde, 11 juin 2020
  22. Accusation de viol : non-lieu en faveur de Gérald Darmanin, Le Monde, 11 juillet 2022
  23. Antton Rouget et Marine Turchi, Affaire Darmanin : la deuxième plaignante livre son récit, Mediapart, 25 février 2018
  24. L'enquête pour « abus de faiblesse » visant Darmanin classée sans suite, Libération, 16 mai 2018
  25. Agence France-Presse, Accusations contre Darmanin : Une association saisit la justice pour relancer une affaire classée en 2018, 20 Minutes, 23 juillet 2020
  26. Irène Ahmadi, Darmanin : « Pourvoir Féministe » tente de relancer une affaire classée en 2018, Les Inrockuptibles, 23 juillet 2020
  27. Darmanin accusé de « trafic d’influence » : le parquet de Paris classe sans suite, Le Monde, 2 septembre 2020
  28. https://www.youtube.com/watch?v=b8H3jHNIUbQ
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Gérald Darmanin de Wikipédia.

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Portail de la Cinquième République —  Tous les articles concernant la Cinquième République française.