Juge d'instruction

« Juge d'instruction » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Un juge d'instruction est un magistrat qui est chargé de mener une enquête. Il travaille pour la justice et non la police, il doit donc être impartial et mener l'enquête en cherchant à la fois les éléments contre les suspects et les éléments pouvant les innocenter. Dans le langage judiciaire, on dit qu'il instruit à charge et à décharge. Il peut aussi interroger les témoins.

Fonctions[modifier | modifier le wikicode]

En France, sa mission est d'effectuer « tout acte utile à la manifestation de la vérité ». Il doit donc chercher un maximum de preuves, et pour le faire il dispose de nombreux pouvoirs. Il doit respecter et faire respecter les lois lors de l'enquête, comme la présomption d'innocence.

Même s'il ne s'agit pas d'un policier, il travaille énormément avec la police en leur indiquant comment enquêter, en menant des interrogatoires, en délivrant les mandats d'arrêt pour faire arrêter un suspect. Mais c'est aussi la personne qui va pouvoir demander aux policiers de fouiller un lieu en ordonnant les perquisitions. Si des preuves accusent un suspect en particulier, il a la possibilité de les mettre en examen, c'est-à-dire de conduire à un procès, mais aussi d'ordonner un placement en détention provisoire au juge des libertés et de la détention qui concerne surtout les crimes pour éviter qu'un suspect recommence un acte illégal ou décide de fuir.

Quand il a les preuves nécessaires, il peut décider d'envoyer le suspect devant un autre juge qui sera capable de sanctionner la personne. Mais il peut aussi de ne pas poursuivre la personne s'il estime qu'il n'y a pas assez de preuves pour accuser quelqu'un.

Particularités[modifier | modifier le wikicode]

Ce juge est un magistrat qui agit pour la Justice avant tout, mais c'est aussi un super enquêteur qui peut agir directement dans des affaires criminelles auprès des policiers pour les assister et leur ordonner de prendre des mesures, même si en général, il agira en déléguant aux policiers eux-même.

Lorsqu'un policier arrête quelqu'un pour le placer en garde à vue ou pour perquisitionner un domicile, généralement, c'est les policiers qui se déplacent mais ce ne sont pas eux qui ont prit cette initiative, elle vient du juge d'instruction.

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail des métiers —  Tous les articles sur les métiers.