Alexandre VI

« Alexandre VI » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre VI
Pape catholique
Portrait du pape Alexandre VI.
Portrait du pape Alexandre VI.
Fonction
214e pape de l'Église catholique
Règne 11 août 1492 - 18 août 1503 (11 années)
Prédécesseur Innocent VIII
Successeur Pie III
Nom de naissance Roderic Llançol i de Borja
Nationalité Royaume de Valence
Naissance 1er janvier 1431 à Xàtiva (Royaume de Valence)
Ordination sacerdotale 1468
Décès 18 août 1503 (72 ans) à Rome (États pontificaux)
'« ' »
'
« '
 »
voir modèle • modifier

Alexandre VI, de son vrai nom Rodrigo Borgia, naît en Espagne en 1431. Il est élu pape en 1492. Il meurt en 1503.

Il est le neveu et le fils adoptif du pape Calixte III, qui le nomme cardinal en 1455 (Rodrigo Borgia a alors 24 ans). À partir du 1457, il est chancelier de l'Église catholique. Il se comporte comme un grand seigneur de la Renaissance. Malgré ses fonctions religieuses il a une maitresse qui lui donne quatre enfants : Jean, César, Lucrèce et Joffré. Puis, alors qu'il est pape, il prend pour maitresse Giulia Farnèse qui lui donna deux enfants (en 1494 et 1503).

En 1492 il est élu pape ; il se peut qu’il ait acheté certains votes bien qu’aucune preuve n’ait été trouvée. Il est bien accueilli par le peuple romain et l’Église. Alexandre VI remet de l’ordre dans Rome et protège les juifs. Alexandre VI est, certes, un bon pape, mais il favorise outrageusement sa famille. Son fils aîné Jean reçoit le duché de Bénévent pris sur les domaines de la papauté. Son fils César est nommé évêque alors qu'il n'a que 17 ans, reçoit de nombreuses terres et le commandement des troupes pontificales. Sa fille Lucrèce lui sert à établir des alliances avec des princes italiens (il la marie à Jean Sforza de Milan puis à Alphonse d'Este).

Sous son influence est signe en 1494, le traité de Tordesillas qui définit les limites entre les futurs empires coloniaux espagnol et portugais.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Francesco Chiovaro et Gérard Bessière, Urbi et orbi : deux mille ans de papauté. Gallimard, 1995. 176 p. Découvertes Gallimard Religions. (ISBN 2-07-053326-3)

Vikiliens pour compléter sur les Borgia[modifier | modifier le wikicode]

Michelangelo's David - 63 grijswaarden.png
Portail de la Renaissance —  Tous les articles sur la Renaissance
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.