Glandée

« Glandée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La glandée est une ancienne pratique agricole, qui consiste à emmener les porcs se nourrir de glands en forêt.

La glandée[modifier | modifier le wikicode]

Des paysans conduisant les porcs à la glandée, sur un bestiaire du Moyen Âge
Images sur la glandée Vikidia possède une catégorie d’images sur la glandée.
La glandée, aujourd'hui, à New Forest, en Angleterre
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : gland.

Le gland est le fruit du chêne. Il est abondant dans les forêts, en France et en Europe, où il constitue une ressource alimentaire abondante. Le sanglier sauvage, notamment, en mange beaucoup ; la pratique de la glandée consiste à emmener les troupeaux de porcs domestiques en forêt, où ils peuvent se nourrir de glands, de faînes (fruit du hêtre), et d'autres aliments.

Comme le châtaignier, le hêtre, et surtout le chêne font partie de la famille des Fagacées, et, comme lui, ils produisent des fruits très riches en réserve. Mais le gland est très riche en tanins, une substance qui lui confère un goût amer : il doit subir un long traitement avant d'être comestible pour l'homme, et il est toxique pour les chevaux et les vaches. Au contraire, le porc (et le sanglier) peuvent en consommer sans aucun problème.

La glandée a lieu généralement durant l'automne, et au début de l'hiver. Le manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry, du XVème siècle, situe la pratique de la glandée durant le mois de novembre. Au moyen Âge, c'est une pratique très rentable, car elle permet d'exploiter une ressource naturelle, qui n'a pas nécessité de travail, et à une époque de l'année où les ressources sont peu abondantes : elle permet d'engraisser les porcs à moindre coût, et de constituer ainsi des réserves pour l'hiver.

La glandée permet donc d'exploiter pleinement les ressources offertes par la forêt ; au Moyen Âge, le droit de glandée est un droit qu'a un propriétaire de forêt à y faire manger des porcs.

La glandée est une pratique agricole écologique. Elle n'est plus très en vogue aujourd'hui, mais se pratique encore à New Forest, dans le sud de l'Angleterre. On place des anneaux dans le nez des porcs, pour les empêcher de creuser trop profondément et d'endommager le sol de la forêt.

Dans le vocabulaire courant[modifier | modifier le wikicode]

Le verbe glander signifie "conduire les porcs à la glandée" : ce n'est pas un travail très fatigant, puisqu'une fois que l'on a conduit les porcs dans la forêt, ceux-ci se débrouillent tous seuls pour trouver leur nourriture.

Dans le langage familier, "glander" veut donc dire "ne rien faire", ou "ne pas faire grand-chose".

Article mis en lumière la semaine du 6 janvier 2014.
Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !
Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.