Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Semailles

« Semailles » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Images sur les semailles Vikidia possède une catégorie d’images sur les semailles.

Les semailles (ou l'ensemencement) sont un travail agricole qui consiste à enfouir dans le sol les graines des plantes que l'on veut récolter. Les semailles ont lieu après les labours, donc en automne (éventuellement au printemps).

Semeur à la volée. XIXe siècle Tableau de Vincent Van Gogh

Selon les pays et les époques il y différentes manières de procéder aux semailles.

  • On suppose qu'au néolithique, sans procéder à des labours préalables, les premiers agriculteurs enfouissaient les graines à l'aide d'un long bâton pointu qui leur permettaient de faire un petit trou ou une rigole où ils déposaient les graines. Le recouvrement pouvait être fait par un léger piétinement.
  • La technique décrite ci-dessus, améliorée par l'emploi d'une houe (daba en Afrique sub-saharienne), est encore employée par des agriculteurs des pays pauvres, qui ne disposent pas d' animaux de trait.
  • Dans l'Antiquité, les paysans égyptiens, semaient « à la volée » sur le limon détrempé après l'inondation estivale due au Nil. Puis à l'aide d'un araire, ils « griffaient » le terrain pour recouvrir les graines.
Le Semeur (1938), par Alphonse-Amédée Cordonnier
  • En Europe dans l'Antiquité et au Moyen Âge, après les labours, les paysans semaient « à la volée ». Tout en avançant d'un pas régulier, le semeur puisait d'une main les graines dans une poche qu'il portait à la taille. Puis d'un mouvement horizontal , en arc-de-cercle, et mesuré du bras, en ouvrant la main il projetait le plus régulièrement possible les graines qui tombaient en éventail sur le sol. Cette opération est délicate car il ne faut pas que les graines tombent en dehors de la surface labourée, elles y seraient perdues ; de plus il faut éviter le chevauchement des « éventails » formés par les graines ou bien les « trous » sans graines. Un bon semeur est une personne recherchée. Immédiatement derrière le semeur on procède au hersage
  • Au XVIIIe siècle apparaissent les semoirs mécaniques tractés par des animaux. Les graines sont placées dans un coffre au fond perforé et s'écoulent régulièrement par les trous lors du déplacement du semoir. C'est ce principe qui est toujours utilisé de nos jours.
Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…