Charrue

« Charrue » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Images sur les charrues Vikidia possède une catégorie d’images sur les charrues.
Charrue réversible à deux socs simultanés. XXe siècle.

La charrue est un instrument agricole qui sert à labourer la terre.

En Europe, elle apparaît au cours du Moyen Âge. La complexité de sa fabrication par le charron, un artisan qualifié, et la quantité importante du métal nécessaire en faisaient un outil cher. La charrue est munie de roues contrairement à son « ancêtre » l'araire.

Dans de multiples utilisations la charrue doit être tractée par un cheval, animal coûteux à entretenir. Elle est parfaitement adaptée au travail des terres lourdes et profondes.

Descriptif[modifier | modifier le wikicode]

À l'origine, la charrue est un assemblage de pièces de bois et de métal.

En bois :

  • le timon qui est la charpente sur laquelle les autres pièces sont fixées ;
  • les roues à rayons, parfois renforcées d'une bandage métallique, de construction complexe ;
  • les mancherons, qui permettent au laboureur de diriger la charrue et de peser de son poids pour qu'elle pénètre dans le sol.

En métal :

  • le coutre, lame verticale précédent le soc pour ouvrir la terre ;
  • la pointe du soc, lame triangulaire légèrement oblique qui ouvre la terre horizontalement, puis soulève la terre pour qu'elle glisse et se retourne le long du versoir courbé.

Associée au collier d'épaules pour les chevaux et au joug frontal pour les bœufs, la charrue a assuré la mise en valeur de nouvelles terres lors des grands défrichements du Moyen Âge.

Usage[modifier | modifier le wikicode]

Un train de labour moderne

La charrue normale, qui a été employée pendant des siècles, ne retourne la terre que d'un côté. Pour faire un nouveau sillon on doit revenir « à vide » au commencement du sillon précédent, ce qui est une perte de temps. La charrue brabant double, avec deux coutres et deux socs-versoirs, permet de creuser un nouveau sillon à chaque aller et retour dans la pièce de terre à labourer.

Aujourd'hui, la charrue est remplacée par des trains de plusieurs socs de labour, automatiquement retournés à chaque changement de direction. Ils creusent plusieurs sillons à la fois, mais ils doivent être tractés par des engins de très forte puissance.

Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…