Gland

« Gland » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des glands sur un chêne
Images sur les glands Vikidia possède une catégorie d’images sur les glands.

Le gland est le fruit du chêne. C'est un fruit sec, formé d'une grosse graine dure et pointue, marron, coiffée d'une sorte de petit « chapeau » : la cupule.

La cupule du gland peut être lisse, bosselée, ou couverte de petits piquants, selon les espèces de chêne.

D'autres fruits secs ont aussi une cupule : la faîne du hêtre, ou la châtaigne du châtaignier (la cupule des châtaignes s'appelle la bogue). Ceci permet de placer les chênes, les hêtres et les châtaigniers dans la même famille.

Le gland dans l'alimentation des animaux et des hommes[modifier | modifier le wikicode]

De nombreux animaux comme les mésanges ou d'autres oiseaux, les écureuils, les mulots et les campagnols se nourrissent de glands. En fait, le gland, comme la châtaigne, contient beaucoup de réserves, ce qui en fait un aliment très énergétique.

Autrefois, surtout dans les milieux pauvres, on consommait les glands et les faînes aussi bien que les châtaignes. On les faisait sécher, pour en tirer une farine, dont on faisait une sorte de pain (voir recette ci-dessous).

Plus tard, cette coutume s'est perdue, mais on a continué à utiliser les glands, pour nourrir les porcs, notamment : le fermier conduisait ses porcs en forêts pour qu'ils ramassent eux-mêmes des glands à manger sous les chênes. Cette pratique s'appelait la glandée.

Aujourd'hui, les porcs sont élevés en très grand nombre, dans des espaces fermés, et les sortir en forêt coûterait trop de temps et d'argent, si bien que cette pratique s'est perdue (sauf pour produire des jambons de grande qualité).

Une recette de farine de glands[modifier | modifier le wikicode]

Le chêne contient une substance appelée tanin, qui lui sert de protection. Le gland en contient également et, pour le consommer, il faut d'abord éliminer ses tanins.

  • Récolter une bonne quantité de gland. Attention, il faut que les glands ne soient pas abîmés (pas de traces de piqûres d'insectes ou autres).
  • Éplucher les glands. Les faire tremper durant plusieurs jours. Chaque jour, on changera l'eau.
  • Faire bouillir les glands pendant quelques heures. L'eau devient rouge : ce sont les tanins qui la colorent. Une fois rouge, la changer et recommencer. Continuer de faire cuire jusqu'à ce l'eau devienne limpide.
  • Faire sécher les glands. Quand ils sont bien secs, les écraser au moyen d'une meule, si on en a une, ou d'un mortier et d'un pilon.
  • Utiliser cette farine pour confectionner des galettes en suivant la recette normale du pain. Attention, s'il reste des tanins, les galettes seront amères et assez difficiles à digérer.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.