Assolement

« Assolement » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'assolement céréales-jachère ou prairie. XIVe siècle

L'assolement est une technique de gestion de l'espace cultivable. Il consiste à diviser le territoire cultivable (autrefois celui d'un village et aujourd'hui celui d'une exploitation agricole) en parties distinctes, appelées soles. Chaque sole est consacrée à une culture donnée pendant une saison culturale.

Dans chaque sole, les cultures varient d'une année à l'autre : c'est la rotation des cultures.

L'assolement autrefois[modifier | modifier le wikicode]

Le terroir des villages était découpé en deux ou trois soles. Chaque famille paysanne avait des champs (parcelles) dans chaque sole. Une des soles était laissée en jachère, c'est-à-dire sans culture, afin de permettre la reconstitution de la fertilité du sol cultivable.

Dans la sole cultivée, les agriculteurs ne pouvaient cultiver que ce qui était prévu par la communauté villageoise. Les chefs de famille décidant des pratiques culturales entre eux.

La pratique de l'assolement permettait de faciliter la surveillance (voire le regroupement) des animaux pâturant dans la sole en jachère. Sur la sole en jachère, les villageois pouvaient pratiquer la vaine pâture. Cette pratique était aussi permise sur la sole cultivée une fois la récolte faite. Dans le cas d'une division en trois soles, les deux autres soles étaient : une sole de blé d'hiver, une sole de céréale de printemps (orge, avoine) ou de légumineuses. Dans le cas d'une division en deux soles (cas surtout pratiqué dans le sud-ouest et le sud-est de l'Europe), une des soles était cultivée en céréales d'hiver, l'autre était laissée en jachère.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.