Astronomie

« Astronomie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Astronome)
Aller à : navigation, rechercher
La Voie lactée (Il s'agit bien évidemment d'une représentation car il est pour l'instant impossible d'en sortir pour la photographier. Une seule sonde a réussi à quitter le Système solaire jusqu'à présent : Voyager 2 à l'automne 2011).

L'astronomie est la science qui observe et étudie les astres et l'Univers.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'astronomie est la plus ancienne des sciences. Son histoire date de plus de 5 000 ans. La raison est que les étoiles ont toujours fait rêvé l'Homme.

Grands astronomes[modifier | modifier le wikicode]

Les dates correspondent au sommet de leur activité.

Antiquité
Moyen Âge
Renaissance
XVIIe siècle
XVIIIe siècle
XIXe siècle
XXe siècle

L'astronomie moderne[modifier | modifier le wikicode]

Au cours de la fin du XXe et le début du XXIe siècle, l'astronomie s'est accélérée grâce à l'arrivée de nouvelles technologies, avec des téléscopes de plus en plus précis permettant de voir plus en plus loin, par exemple le télescope spatial Hubble ou le VLT (Very Large Telescope), et des sondes spatiales construites et envoyées dans l'espace par les humains pour étudier de plus près les corps célestes qui forment le Système solaire.

Avant, elle était très souvent pratiquée par des grands savants, dont les mathématiciens, les physiciens et les philosophes. On peut citer Isaac Newton, Galilée ou encore Albert Einstein.

Les spécialistes qui pratiquent l'astronomie au travail sont des astronomes. Les autres personnes qui la pratiquent pour le loisir sont des astronomes amateurs. Un planétarium est une sorte de musée consacré à l'astronomie qui présente aux visiteurs différents systèmes de projection du ciel étoilé.

La sphère céleste[modifier | modifier le wikicode]

Constellation du Scorpion

La première chose que l'on doit remarquer en astronomie est que les positions des étoiles ont l'air de tourner toutes ensemble, mais sont toujours les mêmes. On a donc pu découper le ciel en constellations, qui sont comme les départements pour la France. Il y a environ une centaine de constellations (88 en réalité).

Le pivotement de la Terre en un jour[modifier | modifier le wikicode]

Comme la Terre pivote sur elle-même, et que nous vivons sur la Terre, c'est le ciel qui paraît tourner autour de nous en sens inverse, en un jour (autour de l'étoile Polaire, située dans la constellation de la Petite Ourse). Et quand la Terre est éclairée par le Soleil, nous disons que c'est le jour. Puis comme la Terre pivote, le Soleil semble se coucher à l'horizon, vers l'ouest.

Les saisons[modifier | modifier le wikicode]

La deuxième chose que l'on observe bien, c'est que la durée du jour par rapport à la nuit n'est pas la même, en France, selon les saisons (ce n'est pas vrai à l'équateur, où il n'y a pratiquement pas de saison ! car la durée du jour et de la nuit sont toujours 12 heures !), et que le Soleil ne se lève et ne se couche jamais au même endroit : dès l'équinoxe d'automne, le Soleil chaque jour se lève un peu plus à l'est, et puis de plus en plus vers le sud. Puis il s'arrête (Sol stare) : c'est le solstice d'hiver (environ à Noël). Il se lève alors chaque jour de plus en plus vers le nord, se lève rigoureusement à l'est à l'équinoxe de Printemps, puis tout l'été, il continuera à se lever plus à l'est, et s'arrêtera (Sol stare) au solstice d'été ; dès lors le Soleil se lèvera de plus en plus vers le sud et à l'equinoxe d'Automne, il se lèvera pour la deuxième fois rigoureusement à l'est. Donc le Soleil ne se lève rigoureusement à l'est que 2 fois par an ! Le Calendrier des Postes (ou la télévision) donne chaque jour la date du lever du soleil et du coucher du soleil. On peut y vérifier que les jours sont plus longs en été, plus courts en hiver, ce que l'on sait bien observer. Bien sûr, on comprend que le soleil a une plus grande culmination en été (il frappe plus fort à midi solaire) qu'en hiver, et donc met plus de temps en été pour parcourir l'arc, du (est-nord) -Culmination- (ouest-nord), que pour parcourir en hiver l'arc, du (est-sud) - Culmination- (ouest-sud) : pour t'en persuader, il faut que tu fasses la figure, aidée de maman. En tout cas, tu vois qu'il ne s'agit que du pivotement de la Terre sur elle-même et pas du tout de la distance Terre-Soleil, qui reste toujours à peu près la même ([1] ) : 150 M km (1+/- 0.076). Le mécanisme des saisons n'a rien à voir avec la distance Terre-Soleil ; mais seulement au fait que la culmination du soleil est plus proche du zénith en été, et plus loin en hiver : pour bien comprendre ce fait, il faut prendre un globe terrestre, et faire jouer le rôle du soleil par une petite diode lumineuse, et se faire aider par un adulte, pour bien le visionner.

La révolution annuelle de la Terre[modifier | modifier le wikicode]

La troisième chose à comprendre est que la Terre fait autour du soleil une révolution quasi-circulaire en un an. Le fond d'étoiles à minuit est donc différent chaque jour de l'année et bien sûr celui du soleil aussi (mais évidemment on ne voit pas les étoiles en plein jour !) : on dit que le soleil parcourt la bande du ciel appelée le zodiaque, ceci en une année. Le Soleil est la seule étoile qu'un homme peut voir bouger au cours de sa vie sans recourir à des instruments donnant des mesures de haute précision.

La Lune[modifier | modifier le wikicode]

La Lune

La Lune est le satellite naturel de la Terre. Elle est située à environ 380 000 km de notre Terre et c'est l'endroit le plus lointain où l'homme est allé. Elle mesure environ 3400 km de diamètre. Elle est donc environ 4 fois plus petite que notre Terre.

Elle tourne autour notre planète, en 28 jours. Mais comme la Terre tourne aussi autour du soleil, la figure de la Lune éclairée par le Soleil nous apparaît différemment chaque mois lunaire, qui dure environ un mois. Le calendrier des postes donne les dates de nouvelle lune, puis de lune croissante, de premier quartier, puis de pleine lune, puis lune décroissante, dernier quartier jusqu'à recommencer la nouvelle lune. Au premier quartier, la Lune dessine dans le ciel la partie ronde d'un p (p comme premier) : la partie éclairée est tournée vers l'ouest. On voit alors le quartier de lune plutôt le soir (elle se couche après le Soleil). Au dernier quartier, c'est le contraire : la Lune est visible plutôt le matin, elle se couche avant le Soleil. De plus, au dernier quartier, la Lune dessine la partie ronde d'un d (d comme dernier).

Les planètes[modifier | modifier le wikicode]

Les autres objets qui ne restent pas à la même place dans le ciel sont les objets planant qu'on appelle donc les planètes. Elles tournent toutes autour du Soleil. Il y a huit grandes planètes (Terre comprise !), dont cinq sont bien visibles : Mercure, Vénus (la plus visible, souvent nommée à tort l'étoile du berger, du soir ou du matin), et Mars, puis très loin Jupiter et Saturne. On ne peut pas voir Uranus et Neptune à l'œil nu.

Quatre de ces planètes ont un sol solide : ce sont les planètes telluriques (Mercure, Venus, la Terre, et Mars). Les autres planètes qui n'ont pas de sol sont les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus, et Neptune).

Jupiter met environ 11 ans pour circuler dans le ciel : une personne de 50 ans ne l'a vue au mieux que 4 fois à la même place ! (elle plane donc très lentement). Par contre, Mars va beaucoup plus vite autour du Soleil, et comme la Terre tourne elle aussi, on voit souvent un mouvement rétrograde de Mars dans le ciel (un peu comme quand on regarde certains manèges dans une fête foraine). Chacune de ces 5 planètes ont donné un nom au jour de la semaine :

  1. Lundi = Lune
  2. Mardi = Mars
  3. Mercredi = Mercure
  4. Jeudi = Jupiter
  5. Vendredi = Vénus
  6. Samedi = Saturne (Saturday en anglais)
  7. Dimanche = Soleil (Sunday en anglais)

Les astronomes[modifier | modifier le wikicode]

Les astronomes étudient le ciel pour trouver d'autres exo-planètes (et peut-être la vie sur l'une d'elles ?), pour étudier les géocroiseurs (ces gros cailloux qui peuvent tomber sur la Terre et provoquer un grand cataclysme), pour étudier comment évoluent les étoiles, puis les groupements d'étoiles en galaxies et enfin les groupements de galaxies, jusqu'au « bord » observable de l'Univers entier. Chaque année, on annonce des centaines de découvertes faites par les astronomes : ils sont comme les antiques navigateurs qui scrutaient les mers et les terres inconnues du haut de leur hune ; mais les astronomes, eux, utilisent d'immenses télescopes, dont certains sont placés sur orbites dans le ciel pour mieux observer les étoiles, des millions, des milliards d'étoiles, de toutes sortes. Si tu vas sur le site de la NASA, tu trouveras de belles images de notre planète.

Ne pas confondre
  • Un astronaute est quelqu'un qui a fait un vol dans l'espace, on peut l'appeler aussi spationaute ou cosmonaute selon son pays d'origine.
  • Un astronome est quelqu'un qui étudie et qui connaît bien l'astronomie, donc notamment les étoiles.

Il y a donc des astronomes depuis très longtemps (au moins depuis l'Antiquité) tandis que pour qu'il y ait des astronautes, il fallait maîtriser des techniques très modernes, et le premier d'entre eux est Youri Gagarine, qui a fait un vol spatial en 1961.

Il y a aussi les astrologues, spécialistes de l'astrologie, qui se disent capables de dire par exemple l'influence des astres sur les personnes, et qui préparent notamment les horoscopes. Aujourd'hui, on considère que l'astrologie n'est pas du tout scientifique, c'est-à-dire que ce qu'elle dit n'est pas prouvé et vérifié avec des méthodes rigoureuses. Mais autrefois, la limite entre astrologie et astronomie était moins claire. Comme on avait moins de connaissance sur les astres, on mélangeait les observations et explications assez raisonnables avec des choses imaginées qui s'éloignaient beaucoup de ce qu'on pouvait vérifier.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Les constellations
Constellations zodiacales
BélierTaureauGémeauxCancerLionViergeBalanceScorpionSerpentaireSagittaireCapricorneVerseauPoissons
Autres constellations
AigleAndromèdeAutelBaleineBoussoleBouvierBurinCaméléonCarèneCassiopéeCentaureCéphéeChevelure de BéréniceChiens de chasseCocherColombeCompasCorbeauCoupeCouronne australeCouronne boréaleCroix du SudCygneDauphinDoradeDragonÉcu de SobieskiÉridanFlècheFourneauGirafeGrand ChienGrande OurseGrueHerculeHorlogeHydreHydre mâleIndienLézardLicorneLièvreLoupLynxLyreMachine pneumatiqueMicroscopeMoucheOctantOiseau de paradisOrionPaonPégasePeintrePerséePetit ChevalPetit ChienPetit LionPetit RenardPetite OursePhénixPoisson australPoisson volantPoupeRègleRéticuleSculpteurSerpentSextantTableTélescopeToucanTriangleTriangle australVoiles
Pour modifier le modèle : voir ici
Portail de l'astronomie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant l'astronomie.