Al-Zarqali

« Al-Zarqali » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait en dessin d'Al-Zarqali

Al-Zarqali est un astronome, inventeur, mathématicien et un créateur d’instrument de musique qui vivait au XIe siècle (1029–1087) à Tolède et Al-Andalous, en Espagne musulmane. Son nom complet est Abū Isḥāq Ibrāhīm ibn Yaḥyā al-Naqqāsh al-Zarqālī, et il est aussi connu sous le nom d'Azarchel en français ainsi que d'autres variantes. On a donné son nom à un cratère de la lune (Arzachel). Il a perfectionné l’équatoire et l’astrolabe qui permet de se repérer sur la mer. Certaines sources nous indiquent qu’il a peut-être inventé l’horloge à eau. Les sources nous parlent d’une personne au nom d’Abū al-Qāsim bin Abd al-Raḥmān qui est surnommé aussi Al-Zarqali.

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Notre connaissance de la jeunesse de Al-Zarqali est limitée, mais on sait qu’il est né près de Tolède. Il a reçu une formation de forgeron quand il était jeune, mais il s'est vraiment montré talentueux dans les domaines de la géométrie et de l’astronomie. Il est aussi probable qu’Al-Zarqali a enseigné à Cordoue où il s’est très souvent rendu. Quand Alphonse VI de León et les chevaliers catholiques ont pris la ville de Tolède, Al-Zarqali s’est enfuit. On ne connait pas les circonstances de sa mort, s’il s’est rendu un camp de réfugiés ou s’il est allé à Cordoue pour continuer ses études et ses enseignements.

Savant[modifier | modifier le wikicode]

Al-Zarqali est connu pour ses recherches dans le domaine de l’astronomie. Il a perfectionné deux instruments très importants pour cette science: l'équatoire et l'astrolabe.

Équatoire[modifier | modifier le wikicode]

L'équatoire (wp) (en latin equatorium) est un instrument utilisé pour trouver les positions des astres. Celui d’Al-Zarqali est une amélioration de la version du savant grec Claude Ptolémée qui vivait 900 ans auparavant.

Astrolabe[modifier | modifier le wikicode]

Copie d'un astrolabe d'Al-Zarqali, exposée à Cordoue.

Al-Zarqali a amélioré l’astrolabe d'Hipparque, savant grec du IIe siècle av. J.-C. siècle qui avait donné une forme aplatie à l'équatoire. Un astrolabe est un instrument qui est utilisé pour résoudre les problèmes liés au temps, à la position des astres dans le ciel. Il permet aussi de se repérer sur la surface de la Terre. Il a été remplacé de nos jours par le GPS mais est toujours utilisé par les amateurs d’astronomie pour observer le ciel.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Al-Zarqali a corrigé les calculs, réalisés par Claude Ptolémée au IIe siècle, sur la longueur de la mer Méditerranée entre ses limites occidentales et orientales. Al-Zarqali a aussi noté, pendant qu’il étudiait le modèle de Mercure de Ptolémée, que le mouvement tournant des planètes était une ellipse.

Ses livres[modifier | modifier le wikicode]

Al-Zarqali a travaillé sur les Tables de Tolède (wp) ou tables tolédanes, qui permettent de déterminer les mouvements de la lune, du soleil et des planètes par rapport aux étoiles fixes.

Il a complété cinq livres majeurs de théories astronomiques :

  • Almanac Arzachel ;
  • Al Amal bi Assahifa Az-Zijia ;
  • Attadbir ;
  • Al Madkhal fi Ilm Annoujoum ;
  • Rissalat fi Tarikat Istikhdam as-Safiha al-Moushtarakah li Jamiâ al-ouroud ;
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Portail de l'astronomie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant l'astronomie.