Île déserte

« Île déserte » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Fatu Huku, une île déserte des Marquises en Polynésie française.

Une île déserte ou île inhabitée est une île sans habitant permanent.

Les très petites îles ou îlots inhabités sont nombreux. Les îles assez importantes et qui offrent des ressources pour y vivre ont été le plus souvent colonisées depuis plus ou moins longtemps mais il existe des îles désertes de taille notable.

Certaines îles habitées assez grandes étaient désertes et n'avaient jamais eu d'habitant avant leur découverte à l'époque historique, tandis qu'à l'inverse, des îles actuellement désertes ont eu des habitants qui les ont ensuite abandonnées.

Les îles désertes sont souvent un sujet d'imagination et de littérature.

Îles désertes actuelles[modifier | modifier le wikicode]

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles certaines îles sont inhabitées, alors qu'elles ont été découvertes pour la plupart avant le XIXe siècle :

  • le manque d'eau douce ;
  • le climat trop difficile ;
  • le fait qu'une île soit proche du continent ou d'une île plus grande où il est plus pratique et facile de vivre ;
  • au contraire, la trop grande distance de toute terre habitée peut rendre trop coûteux d'y vivre et de se fournir des marchandises et services essentiels (alimentation, soin de santé...), en dehors de missions scientifiques, militaires ou de voyages ;
  • la difficulté pour les bateau d'y accoster quand les côtes sont rocheuses et sans espace abrité, puis l'impossibilité de s'y poser en avion, ce qui complique les transports et approvisionnements ;
  • l'île peut être interdite pour des raisons militaires, réservée à l'armée ;
  • la protection d'un environnement naturel particulier : l'île est alors une réserve naturelle.

Plusieurs îles inhabitées ont eu des habitants à une époque, ceux-ci sont repartis ou ont été évacués notamment parce que leur maintien dans de bonnes conditions était trop coûteux ou risqué. Ainsi l'archipel de Saint-Kilda en Écosse a été abandonné par ses habitants en 1930, leur vie étant trop difficile. Certaines îles étaient exposées aux pirates et c'est la raison de leur abandon. C'est le cas de l'île de Délos en Grèce, habitée au cours de l'Antiquité, puis plusieurs fois abandonnée et actuellement déserte. Les habitants de l'île d'ʻAta en Polynésie (comme ceux de plusieurs autres îles du Pacifique à la même époque) ont été victime de trafiquants d'esclaves en 1863, qui ont enlevé près de la moitié de la population. Ceux qui restaient ont été évacués vers une autre île des Tonga. Cette île déserte a été le refuge des naufragés d'Ata cent ans plus tard, un groupe de six garçons qui y sont restés seuls pendant 15 mois.

Dans certains cas, l'activité qui était la raison d'occuper l'île a disparu et les habitants sont partis. Cela pouvait être un fort militaire, un monastère, une activité de pêche ou de chasse à la baleine, ou bien des tentatives d'installation n'ont pas réussi. Des Français ont tenté de s'établir aux îles Kerguelen pour y élever des moutons au début du XXe siècle, et d'autres un peu plus tôt sur l'île Amsterdam pour y élever des vaches, mais cela n'a pas réussi économiquement.

Îles désertes connues ou notables[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les îles désertes de la France d'outre-mer, il y a ;

D'autres îles sont occupées par des missions scientifiques qui se relayent en permanence, mais sans véritables habitants dans les Terres australes et antarctiques françaises comme les îles Kerguelen ou bien l'île Europa et les îles Glorieuses dans les îles Éparses de l'océan Indien.

À proximité des côtes européennes il y a les îles de :

Parmi les autres îles désertes notables, il y a :

Anciennes îles désertes[modifier | modifier le wikicode]

De nombreuses îles ont été découvertes et colonisées à l'époque historique. L'Islande a été colonisée par des Vikings en 874, mais quelques moines Irlandais venaient apparemment y vivre en ermites depuis au moins cent ans plus tôt.

Une grande partie des très nombreuses îles de Polynésie étaient désertes jusqu'il y a environ 1000 ans et l'arrivée progressive des Polynésiens. Ceux-ci sont arrivés en Nouvelle Zélande autour du XIIIe siècle, les deux grandes îles de ce pays étaient donc désertes avant cela il y a environ 700 ans.

Madère, dans l'Océan Atlantique à 640 km de l'Afrique a probablement été visitée depuis l'Antiquité mais n'avait pas d'habitant avant d'être colonisée par des portugais à partir de 1420, tandis que les Açores, plus éloignées dans l'Océan Atlantique ont été découvertes en 1427 et colonisées quelques temps plus tard, de même que le Cap-Vert, découvert en 1456.

L'île de La Réunion a été découverte au cours du Moyen Âge par des navigateurs arabes, mais n'a eu d'habitants permanents qu'à partir de 1663 quand les Français y ont installé une colonie.

Les îles Malouines, également désertes, ont été découvertes par Amerigo Vespucci vers 1500, elles ont été occupées par périodes à partir de 1764, étant disputées entre les Français, les Anglais et les Espagnols (puis les Argentins), puis leurs habitants permanents se sont installés à partir de 1833.

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

Les îles désertes sont le lieu d'action de nombreux récits et romans d'aventures. On appelle robinsonnade le genre de roman qui se passe typiquement dans une île déserte où les personnages se retrouvent naufragés ou abandonnés. Cela vient du nom du premier roman célèbre de ce genre : Robinson Crusoé, qui s'inspire de l'histoire réelle d'Alexandre Selkirk.

Ces récits représentent et font réfléchir à la façon dont une personne seule ou un petit groupe pourrait vivre ou survivre et s'organiser en étant complètement isolé de la société ordinaire.

Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer et le monde maritime.
Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...