Livre d'or
Livre d'or

la cabane • le Livre d'or  • la boîte à idées

Dernière modification le 21 juin 2016, à 15:52

Antarctique

Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Antarctique (homonymie).
Carte de l'Antarctique
Images sur l'Antarctique Vikidia possède une catégorie d’images sur l'Antarctique.

Avec une superficie de 13,9 millions de kilomètres carrés, l’Antarctique est le continent situé au pôle Sud de la Terre. Totalement entouré par l'océan Austral, il est presque entièrement couvert de glace (contrairement à l'Arctique) et comprend les régions les plus froides de la planète. Il est très isolé par rapport aux autres continents (à 3 600 km de l'Afrique du Sud et 1 000 km de l'Amérique du Sud).

L'Antarctique n'est pas peuplé, car le climat est trop rude, mais des scientifiques y habitent par roulement pour y faire des études et des expériences.

Expéditions d'explorationsModifier

Voyages d'exploration dans les mers froides australesModifier

  • Le passage sud entre l' océan Atlantique et l'océan Pacifique a été réalisé par l'expédition autour du monde de Magellan au début du XVI siècle. Il passe par un détroit (le détroit de Magellan) à travers l'extrême sud du continent américain.
  • En 1615, les Néerlandais Jacques Le Maire et Schouten franchissent le cap Horn, point le plus au sud du continent américain, très rapproché de la banquise antarctique.
  • En 1772-1775, le britannique James Cook, fait une expédition de circumnavigation autour de l'Antarctique.
  • En 1819-1820, le navigateur russe Fabian von Bellingshausen découvre les îles Pierre Ier et Alexandre Ier encerclées par la banquise face à l'Amérique du sud.

Exploration du continent AntarctiqueModifier

  • Les premiers hommes à débarquer sur le continent furent ceux de l'expédition de Davis en 1821
  • En 1837-1840, le navigateur français Jules Dumont d'Urville, découvre la Terre Adélie sur le continent Antarctique face à l'Australie. Cette découverte est nommée Adélie, du prénom de sa femme.
  • En 1838-1842, l'Américain John Wilkes explore la côte de la terre de Wilkes à l'est de la Terre Adélie.
  • en 1839-1843, le britannique James Clarke Ross découvre la Terre de Victoria, l'île Ross et le mont Erebus(volcan éteint culminant à 4023 mètres). Ces découvertes sont à l'ouest de la Terre Adélie.
  • De nombreux hivernages ont lieu en Antarctiques (le britannique Robert Scott au pied de l'Erebus en 1901-1904, et le Français Jean-Baptiste Charcot sur l'île Wandel en 1903-1905, et avec le navire le Pourquoi-pas ? en 1908-1910 sur les côtes de la péninsule antarctique.
  • En 1907-1909, le britannique Ernest Shackelton hiverne puis s'enfonce sur le continent pour s'arrêter à 97 miles (moins de 160 km) du pôle Sud.
  • En 1910-1912, après hivernage sur la barrière de Ross, le norvégien Roald Amundsen atteint le pôle Sud le 14 décembre 1911.
  • En 1910-1913 l'expédition de Rober Scott atteint le pôle Sud le 16 janvier 1912. Mais tous les hommes meurent de faim sur le chemin du retour.
  • En 1997, le norvégien Borge Ousland traverse l'Antarctique en solitaire et sans assistance, soit un parcours de 2845 km.

Les paysages de l'AntarctiqueModifier

L'Antarctique est un continent très montagneux (le sommet dans les monts d'Ellsworth (près de la mer de Wendel) culmine à 4897 mètres. (Il y a de nombreux sommets à plus de 4000 mètres). Face à l'océan Atlantique et à l'océan Indien, l'Antarctique oriental est un immense plateau de glace d'environ 4000 mètres d'altitude de moyenne et de 10 millions de km² de superficie (environ 20 fois la France).


Ce relief est en permanence recouvert par la neige ou la glace. L'épaisseur moyenne de la calotte glaciaire est d'environ 1600 mètres. La calotte recouvre 98% de l'Antarctique soit environ 30 millions de km2. Le volume de glace (de l'eau douce) est d'environ 30 millions de km3.

Les mers entourant l'Antarctique sont gelées en permanence et forment une banquise. Les glaciers antarctiques qui débouchent, se cassent en immenses blocs de glace d'eau douce qui flottent sur la mer, ce sont les icebergs

À qui appartient l’Antarctique ?Modifier

Les bases scientifiques et les réclamations territoriales en Antarctique

Certains pays revendiquent leur souveraineté sur des secteurs de l'Antarctique. Dès 1934, ce fut le cas de l'Australie, de la France, du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Nouvelle-Zélande. En 1948-1949 les rejoignirent les États-Unis, l'Argentine, le Chili et l'URSS, puis l'Afrique du Sud, le Japon et la Belgique. Par le traité sur l'Antarctique de 1959, ces pays décidèrent d'unir leurs efforts pour l'exploration scientifique de cette partie du monde et y ont installé près de 70 stations expérimentales.

LittératureModifier

Dans le roman Vingt mille lieues sous les mers, de Jules Verne, les personnages traversent la banquise encerclant l’Antarctique en sous-marin, en passant par-dessous.

Voir aussiModifier

Vikiliens pour compléterModifier


Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, le relief...

68°50′S 90°35′W / -68.833, -90.583

Article mis en lumière la semaine du 16 décembre 2013.