Îles Marquises

« Îles Marquises » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les îles Marquises forment un archipel de la Polynésie française dans l'océan Pacifique sud. Elles sont situées entre 600 et 1000 km au sud de l'équateur. Elles se trouvent à environ 1600 km de Tahiti.

La superficie totale des îles de l'archipel est de 997 km2.

Géographie des îles Marquises[modifier | modifier le wikicode]

Carte des îles Marquises

L'archipel est formé de deux groupes d'îles :

  • au nord, les îles de Ua Pou et Ua Huka, les massifs coralliens d'Eiao, d'Hatutaa et Motu One entourent l'îles principale de Nuka Hiva.
  • au sud, les îles de Tahuata, de Moho Tani, de Fatu Hivva et de Motu Nao entourent l'île principale de Hiva Oa.

Les îles Marquises sont d'origine volcanique. Le relief est souvent montagneux (jusqu'à 1 230 mètres dans l'île de Ua Pou) avec des pentes très raides. Les falaises plongent directement dans la mer, les côtes sont très découpées et les plages peu nombreuses.

Les îles Marquises sont situées dans la zone des vents alizés. Les pluies sont variables d'une île à l'autre et d'une année à l'autre. Les versants exposés au vent sont plus arrosés que les versants sous le vent (c'est-à-dire, derrière une hauteur qui les protège des vents dominants).

Histoire des îles Marquises[modifier | modifier le wikicode]

Statues (Tiki) des îles Marquises

Les Marquises auraient été habitées dès la fin du premier millénaire av. J.-C. par des navigateurs venus des îles Samoa. La société marquisienne était très hiérarchisée avec un groupe de chefs et un clergé. Les guerres étaient nombreuses entre les différentes communautés qui s'appropriaient chacune une vallée. On sacrifiait les prisonniers et on consommait leur chair.

En 1595, le navigateur espagnol Álvaro de Mendana aborde le groupe sud des îles. C'est lui qui leur donne leur nom. Puis James Cook s'y arrêta deux mois. En juin 1791, un navigateur américain découvre les îles du groupe nord. Quelques mois plus tard, le Français Étienne Marchand prend possession de l'archipel au nom de la France, il le nomme « îles de la Révolution ». En 1804, les Russes découvrent l'intérêt d'une baie de Nuku Hiva pour y établir un port. En 1813, les Américains établissent provisoirement une base navale dans les îles Madison.

En 1842, le Français Aubert du Petit-Thouars prend possession de l’archipel. Il est intégré aux Établissements français de l'Océanie. Les autorités françaises envisagent d'établir un bagne sur l'île de Nuku Hiva. En 1852 ont lieu les premières et uniques déportations aux Marquises : il s'agit d'opposants au coup d'État du 2 décembre 1851, ils sont exilés avec leurs familles. Jugé trop éloigné, l'établissement est fermé en 1854 et le bagne est installé en Nouvelle Calédonie.

Population des îles Marquises[modifier | modifier le wikicode]

En 2010, les Marquisiens étaient plus de 9200. Ils habitent dans 67 des 128 îles de l'archipel.

Depuis le XVIe siècle le contact avec les navigateurs étrangers a été fatal aux indigènes. On estime à près de 100 000 le nombre d'habitants avant l'arrivée des Européens. On en recensait seulement 2000 au début du XXe siècle.

Les activités sont limitées. On récolte le coprah. Les touristes peuvent être approvisionnés en artisanat local.

Le marquisien est officiellement reconnu comme langue régionale de France.


Les Marquises on attiré bon nombre de personnalités venues y trouver des paysages nouveaux : Paul Gauguin et Jacques Brel y séjourneront et y mourront. Les Marquisiens sont réputés pour la qualité de leurs tatouages (qui recouvrent tout le corps).

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.