Tombelaine

« Tombelaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tombelaine (à gauche) et le mont Saint-Michel (au fond à droite)

Tombelaine est un îlot inhabité situé au nord du Mont Saint-Michel dans la baie du Mont-Saint-Michel.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Malgré son aspect déserté et sauvage, l'îlot de Tombelaine n'a pas toujours été inhabité.

Les premiers habitants[modifier | modifier le wikicode]

Au XIème siècle, deux moines du Mont Saint-Michel décidèrent de quitter le mont pour l'îlot voisin nommé Tombelaine. Ils y édifièrent une abbaye et, comme elle était située sur les chemins de pèlerinage de Saint-Michel (alors très fréquentés), les pèlerins vinrent nombreux et peu à peu d'autres bâtiments furent construits (une grand'rue, des auberges, des échoppes...).

La fortification[modifier | modifier le wikicode]

Durant la guerre de cent ans, l'île tomba aux mains des Anglais, qui la fortifièrent. C'était en effet un lieu stratégique pour la prise du Mont Saint-Michel, tant convoité.
Au XVIème siècle, le comte de Montgommery utilisa Tombelaine comme repaire pour son armée protestante.

Le dernier possesseur[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, au XVIIème siècle, Nicolas Fouquet fait l'aquisition du rocher Tombelaine. Mais lors de son arrestation, Louis XVI fait raser les bâtiments présents sur l'île, avec pour motif qu'ils pourraient aider les Anglais à s'emparer du Mont Saint-Michel.
Depuis cet événement, l'île est restée en l'état, elle abrite de nombreuses espèces d'oiseaux et de plantes, dont certaines, atypiques de la région, proviennent peut-être des jardins qui y furent construits.


Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...