Zimbabwe

« Zimbabwe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Localisation du Zimbabwe dans le sud de l'Afrique
Les chutes Victoria sur le Zambèze, entre la Zambie et le Zimbabwe

Le Zimbabwe est un État d'Afrique australe de 390 000 km². Sa capitale est Harare, on y parle officiellement l'anglais et la monnaie nationale est le dollar du Zimbabwe.

Géographie[modifier]

C'est un pays de forêts claires, de plateaux et de savane.

Économie[modifier]

On y cultive essentiellement le maïs, le coton et le tabac. L'élevage est également très répandu. Le sous-sol est riche en chrome et en amiante. Le Zimbabwe est très dépendant d'un point de vue économique de l'Afrique du Sud.

Histoire[modifier]

Tour conique du Grand Zimbabwe

Du IIIau et XVIe siècles, le pays est occupé par les Bochimans, puis par les Bantous. Au Moyen Âge, le Zimbabwe est un des royaumes les plus puissants d'Afrique, le royaume de Monomotapa, qui installe sa capitale à Zimbabwe, aujourd'hui site archéologique remarquable qui a donné son nom au pays. En 1895, sous la domination britannique, la Rhodésie voit le jour, constituée par la Zambie au nord et l'actuel Zimbabwe au sud. En 1923, la Rhodésie du Sud (le Zimbabwe) devient colonie de la Couronne dotée d'une autonomie interne. Vers 1953, sous l'impulsion des blancs ayant quitté l'Europe au cours de la Seconde Guerre mondiale, une fédération se crée, unissant le Nyassaland et les deux Rhodésies. En 1965, Ian Smith proclame unilatéralement l'indépendance de la Rhodésie, puis instaure la République rhodésienne en 1970.

Un guérisseur au Zimbabwe

La politique de Ian Smith est calquée sur celle de l'Afrique du Sud et de l'apartheid. L'opposition intérieure est vive et, à partir de 1972, la guérilla (soutenue par le Mozambique) force Ian Smith à constituer un gouvernement multiracial en 1979. En 1980, le Zimbabwe acquiert son indépendance définitive et Robert Mugabe devient président. Il sera réélu à diverses reprises mais, souvent, ces élections seront entachées de malhonnêteté.

À partir de 1990, Robert Mugabe durcit le régime et commence à persécuter les blancs. Dès 2000, les fermes appartenant à des blancs sont expropriées. S'en suit une crise politique et agraire qui affame le pays et le met au banc du Commonwealth. En 2005, plusieurs centaines de milliers d'opposants politiques des bidonvilles d'Harare voient leur maison détruite et sont contraints de s'expatrier. En 2006, l'inflation dépasse les 1 000 %.

Voir aussi[modifier]

Sources[modifier]

  • Dictionnaire Larousse
  • Wikipédia
Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...

17°50′S 31°03′E / -17.833, 31.05