la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Coton

« Coton » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Cotonnier

Le coton provient d'un arbuste appelé cotonnier. On sait que les anciens Egyptiens le cultivaient déjà. Le cotonnier pousse sous des régions tropicales à climats chauds et humides. Ses fruits sont des capsules contenant chacune une trentaine de graines entourées d’un abondant duvet. Dans nos régions, certaines plantes possèdent aussi des graines attachées à un duvet (le pissenlit, la clématite), mais on ne pourrait pas l’utiliser comme textile.

Après la cueillette des capsules, il faut séparer le coton des graines (dont on récupère l’huile) et des morceaux d’écorce. Si le coton n’est pas transformé en fil sur place, il est comprimé en ballots et expédié vers les filatures.

Le coton a joué un rôle considérable dans l'histoire. L'industrie cotonnière est un des moteurs de la révolution industrielle en Europe. La culture, l'exportation et la transformation du coton explique en partie l'opposition entre les États du Sud et les États du Nord des États-Unis, qui se combattent pendant la guerre de Sécession. L'industrie cotonière britannique s'est développée en ruinant l'industrie cotonnière indienne et a été une des causes de la conquête de l'Inde par les Britanniques. Le développement de l'industrie cotonnière dans les pays producteurs, avec des coûts de fourniture en matière première et de main d'œuvre plus bas qu'en Europe, est une des causes du déclin de l'industrie cotonnière en Europe.

La culture du coton[modifier]

Champs de coton en Floride. Photographie prise en avril

Le coton (Gossypium sp.) est une plante de la famille des malvacées. Il existe plusieurs variétés de coton.

Le coton est une plante vivacePrécision qui peut vivre une dizaine d'année et atteindre 10 mètres de haut. Mais pour la culture on utilise des variétés annuellesPrécision et on limite la hauteur à 1 mètre.

Le coton produit des fleurs blanches ou jaunes à cinq pétales. Le fruit du cotonnier est une capsule aux parois rigides. Quand la capsule s'ouvre en fin de cycle végétatif elle libère les graines et une touffe de fibres de couleur blanche. Les fibres ont une longueur variable (de 2 à 5 cm). Les fibres longues sont les plus recherchées par l'industrie cotonnière.

Pour croître le coton demande de la chaleur, de l'eau mais aussi une période de sécheresse pendant la période terminale de la culture, quand les capsules se sont ouvertes. C'est donc une plante des régions à climat tropical à longue saison sèche ou bien même sub-aride s'il y a des possibilités d'irrigation. On peut cultiver le coton dès qu'il y a plus de 400 mm de précipitations, mais alors l'irrigation est nécessaire pour surmonter d'éventuelles irrégularité des pluies. La culture du coton irriguée dans les régions sub-arides de l'Asie centrale a conduit à l'assèchement progressif de la mer d'Aral et à un désastre écologique.

Le coton est une plante fragile qui peut être attaquée par des virus, des champignons et des insectes parasites. Il est donc nécessaire d'employer de grandes quantités de pesticides et d'insecticides avec les risques sanitaires pour les agriculteurs et la pollution des sols. La culture biologique est possible mais les rendement agricolePrécision sont plus faibles. Le coton OGM, qui d'après ses concepteurs est efficace contre ces maladies, est très utilisé (certainement un quart des terres et un tiers de la production de fibres). Cependant il rend les agriculteurs dépendant des sociétés productrices de semences.


Le coton est une plante gourmande, qui épuise rapidement les sols. Sa culture demande beaucoup d'engrais. Il faut aussi un grand espace disponible, ce qui permet de déplacer les cultures vers des régions « vierges », une fois que l'ancienne région de culture soit devenue "stérile" (c'est ce qui s'est passé dans le sud des États-Unis)

Qualités du coton[modifier]

Le coton est résistant et absorbant, assez bon conducteur de la chaleur, ce qui signifie qu’il protège moins bien du froid que la laine et la soie, mais davantage que le lin. Les variétés à longues fibres possèdent les meilleures qualités. Le coton est très utilisé pour le linge de corps (sous-vêtements et chemises), les vêtements légers, les draps et le linge de toilette.

Tissus à base de coton[modifier]

  • le calicot toile de coton grossière
  • le coutil qui est une toile dont les fils sont croisés et serrés
  • la cretonne, une toile de coton très forte
  • la finette, tissu en coton, pelucheux sur l'envers ce qui conserve la chaleur corporelle
  • la futaine les fils de trame sont en coton. Ils sont croisés.
  • le linon, les fils sont en armure toile, le tissu est fin, transparent et plus clair que la batiste. La fibre était de lin pour la lingerie et de coton pour la layette (les vêtements pour les enfants)
  • le nankin, toile de coton unie, le plus souvent de couleur jaune (Nankin est une capitale de la Chine d'où cette toile est originaire)
  • la percale est une étoffe de coton en fils fins et serrés (la percaline, toile de coton lustrée, sert souvent à faire la doublure d'un vêtement)
  • le pilou est un tissu de coton pelucheux
  • la tarlatane étoffe de coton très légère, dont les fils sont peu serrés mais qui est très chargée en apprêt.
  • le vichy toile dont le dessin est formé de carreaux rayés de différentes couleurs

Vikiliens pour compléter sur les matières textiles[modifier]


Icone Technique2.png Portail des techniques - Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux.
Fraise.jpg Portail de la Biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.