la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Niger

« Niger » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Niger (homonymie).
Mosquée d'Agadez

Le Niger est un pays d'Afrique de l'Ouest. Il est bordé par l'Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, la Libye, le Mali et le Nigeria. Sa capitale est Niamey. Les habitants sont des Nigériens.

Histoire[modifier]

Touaregs

Devenu un état indépendant, le Niger a tout d'abord été gouverné pendant quatorze ans selon un régime civil à parti unique, sous la présidence de Hamani Diori. En 1974, un coup d'État est mené par le colonel Seyni Kountché qui dirigera le pays jusqu'en 1987. Le colonel Ali Saibou lui succéda promulgua une nouvelle constitution plus démocratique mais pas assez, ce régime échoue en 1990. En 1991, une conférence nationale pour la paix civile fut réunie pour préparer des élections libres. Un gouvernement de transition s'installe en novembre 1991, jusqu'à la Troisième République, en avril 1993. Il y a ensuite une cohabitation entre le président et son rival ; cela débouche sur l'abandon de la Troisième République en 1996. Une Quatrième République s'installe en 1996. Le vote suivant est truqué. Le Président Baré recherche l'aide de la Libye pour soutenir l'économie nigérienne. Parallèlement, on assista à des violations répétées des droits de l'homme.

Cependant, suite à la conférence nationale de 1991, la première rébellion touarègue et touboue permet la signature d'un accord de paix en 1995. Les Touaregs, en effet, revendiquent une plus grande autonomie sur leur territoire. Ils revendiquent des progrès sociaux et politiques. Le gouvernement nigérien répondit par les armes. En 1999, Baré est tué dans un coup d'État mené par le major Daouda Malam Wanké, qui établit un régime de transition vers un retour à la démocratie selon le modèle français. Lors des élections législatives et présidentielles de 1999, Mamadou Tandja gagne les élections.

La nouvelle Constitution du Niger fut approuvée en juillet 1999 (élection au suffrage universel pour 5 ans, premier ministre, partage du pouvoir). Le Président Mamadou Tandja a été réélu en décembre 2004. Mais de 2007 à 2008, la seconde rébellion touarègue a lieu au nord du Niger et aggrave la situation économique et politique du pays.

Géographie et faune[modifier]

Désert du Ténéré

Le Niger est divisé en 8 régions qui ont comme nom celui de leur capitale : Niamey, Agadez, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillaberi, Zinder et Diffa.

Le Niger est un carrefour d'échanges entre l'Afrique du Nord et l'Afrique au Sud du Sahara. Le pays s'étend sur 1 267 000 km². C'est le plus vaste des pays de l'Afrique Occidentale. Le territoire du Niger est constitué à 80 % de déserts (le Sahara et le Sahel). Seule une bande au sud du pays est verte. L'accès à l'eau est un problème pour une grande partie de la population. Le désert progresse chaque année. Il y a des programmes de reforestation peu efficaces à cause des sècheresses et de la demande croissante en bois. Depuis 1990, la forêt a perdu un tiers de sa surface.

Certains animaux, comme les éléphants, les lions et les girafes, sont en danger de disparition en raison de la destruction de la forêt et du braconnage. Une grande réserve, le « Parc du W », se trouve sur le territoire de trois pays : le Niger, le Bénin et le Burkina Faso. Dans le fleuve Niger, les hippopotames sont protégés.

Démographie[modifier]

Deux ethnies forment les trois quarts de la population : les Haoussas et les Djermas-songhaïs. Les autres ethnies sont les Touaregs, les Toubous, les Arabes, les Kanuris, les Boudoumas et les Peuls.

Économie[modifier]

Depuis 2005, la famine est provoquée par la sécheresse et les invasions de criquets. 2,4 millions de Nigériens ont été touchés. Les plus importantes ressources naturelles du Niger sont l'or, le fer, le charbon et l'uranium.

Le Niger exporte de l'uranium et deviendra à la fin de grands chantiers en cours, le deuxième producteur mondial d'uranium derrière le Canada. Malgré cela, le pays figure dans les derniers de la planète en matière de développement humain (source ONU).

Art et culture[modifier]

En raison de la colonisation, la langue officielle du Niger est le français. Les langues nationales sont celles des ethnies (une dizaine). Nous avons le haoussa (49,6 %), le zarma-songhaï (20,8 %) et (4,7%), le peul (8,3 %), le tamasheq (8,4 %), le kanouri (40 %), arabe dialectal (1,2 %), le buduma, le gulmancema, le tassawaq et le tubu. Des archéologues ont exhumé au nord du pays et dans le désert du Ténéré de nombreuses gravures rupestres.

Voir aussi[modifier]

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Niger de Wikipédia.
Page consultée le 2 avril 2009.
Bete mask p1070041.jpg Portail de l'Afrique - Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...

13°32′N 2°05′E / 13.533, 2.083