Scipion l'Africain

« Scipion l'Africain » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
BL-Royal 19Ev-f180-E124212 Scipion l'Africain.jpg
Buste

Scipion est un général et un homme d'État romain, Consul de la République romaine dans les années 200 av. J.-C.. Scipion participa à la Seconde Guerre punique contre Carthage et vainquit Hannibal à Zama en 202

De son nom latin Publius Cornelius Scipio Africanus, il appartient à la très ancienne et puissante gens romaine des Cornelii.

Il est né vers 235 av. J.-C. et est décédé en 183 à Liternum.

Pendant la seconde Guerre punique, en 211 il est nommé proconsul en Espagne. Il s'empare de Carthagène et bat le Carthaginois Hasdrubal Barca en 209. En s'alliant avec d'importants chefs ibères, il commence la conquête de l'Andalousie et parvient à chasser les Carthaginois de la péninsule ibérique en 206.

Il s'allie alors à Massinissa, roi de Numidie. En 205, malgré l'opposition des chefs conservateurs du Sénat romain, il fait voter l'invasion du territoire de Carthage en Tunisie. En 204 il assiège Carthage et en 202 il triomphe définitivement d'Hannibal à la bataille de Zama. Pour ce fait d'armes il reçoit les honneurs du triomphe et le surnom dAfricanus (l'Africain). Mais il refuse le consulat à vie.

Il devient le légat (adjoint) de son frère Scipion l'Asiatique pendant la guerre contre Antiochos III vaincu à Magnésie du Sipyle en 187 en Lydie (Asie mineure). Avec son frère ils sont accusés de malversations financières par Caton l'Ancien un des chefs des sénateurs conservateurs. Son frère est condamné en 187.

Il passe les dernières années dans son domaine de Liternum, où il se consacre aux arts et à la littérature, en particulier grecque, dont il est l'un des introducteurs à Rome.

Scipion l'Africain était le grand-père maternel des Gracques réformateurs romains de la seconde moitié du IIe siècle av. J.-C..

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.