Lorica segmentata

« Lorica segmentata » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Soldat romain revêtu de la lorica segmentata. Reconstitution

La lorica segmentata est un type d' armure en service dans les légions romaines à partir du début du Ier siècle apr. J.-C. jusqu'au IIIe siècle. Elle est utilisé en concurrence avec la lorica hamata (cotte de mailles) qui finira par la supplanter.

La lorica segmentata est composée de plaques métalliques (fer le plus souvent) qui sont assemblées grâce à des lacets de cuir. Ces plaques enveloppes le torse et sont renforcées par des plaques de protection pour la nuque, la gorge ainsi que pour les épaules. Sur les côtés des charnières permettent le jeu de's plaques. La lorica segmentata s'enfile comme une veste et se ferme par devant.

Il faut entre 30 à 40 plaques pour faire une cuirasse complète. Le tout pèse une dizaine de kilos, variable en fonction de l'épaisseur des plaques et d'un étamage possible pour lutter contre l'humidité et la rouille du métal. La fabrication d'une telle armure demande environ 70 heures de travail (soit trois fois moins de temps que pour une lorica hamata).

Attention Dans la bande dessinée consacrée aux aventures d'Astérix et Obélix, les soldats romains sont protégés par une lorica segmentata. Cela est un anachronisme, puisque l'apparition de ce type de cuirasse a eu lieu environ cinquante ans après la mort de Jules César.

Pour compléter sur les différentes armures au cours des âges[modifier | modifier le wikicode]

Portail des armes —  Tout sur les armes, les véhicules armés...
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.