Jugurtha

« Jugurtha » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Monnaie représentant Jugurtha

Jugurtha est un roi de Numidie, en Afrique du Nord. Il est né vers 160 av. J.-C. et mort prisonnier à Rome en 105 av. J.-C.. Il a été un adversaire redoutable des Romains qui voulaient dominer l'Afrique du Nord.

Un prince numide ambitieux[modifier | modifier le wikicode]

Jugurtha est le fils illégitime de Mastanabal, un des fils du roi Massinissa. Il est éduqué à la cour de son oncle paternel le roi Micipsa. Micipsa « prête » Jugurtha et des cavaliers numides aux Romains qui assiègent la ville de Numance. Pendant cette période, Jugurtha, grâce à sa générosité financière, se fait de nombreux amis romains. Avant de mourir, Micipsa partage son royaume entre ses fils Hiempsal et Adherbal et leur cousin Jugurtha (qu'il vient d'adopter).

Jugurtha fait assassiner Hiempsal. Adherbal demande alors la protection des Romains, qui alors sont installés dans la province d'Africa Vetus (Tunisie). En corrompant certains sénateurs romains, Jugurtha obtient en 116 un nouveau partage de la Numidie entre lui et son cousin survivant Adherbal.

En 113, Jugurtha attaque son cousin, s'empare de sa capitale Cirta et tue Adherbal. Mais pendant les opérations, des marchands romains installés à Cirta sont tués : Rome déclare alors la guerre à Jugurtha.

La guerre contre Rome[modifier | modifier le wikicode]

Les consuls romains envoyés contre lui se laissent acheter et maintiennent pendant deux ans la situation favorable à Jugurtha. Mais en 111, le consul Quintus Caecillus Metellus commence une guerre ouverte. Il réussit à adapter la légion romaine aux conditions de combat en Afrique du Nord. Jugurtha est battu à Vaga puis au Muthul en 109. Mais Metellus ne parvient pas à réduire la résistance.

Marius intervient en 107. Il réussit à prendre Capsa (actuelle Gafsa) puis un fortin sur la Moulouya (été 107). Surtout Sylla, qui était alors questeur (magistrat gérant les finances de l'armée) de Marius réussit à corrompre Bocchus, le roi de Maurétanie. Bocchus était le beau-père de Jugurtha. En 106, Bocchus parvient à se saisir de Jugurtha et le livre aux Romains (en échange, il recevra une partie des possessions de Jugurtha et le titre d'allié et d'ami de Rome).

Jugurtha captif défile dans Rome pendant le triomphe accordé à Marius. Enfermé dans la prison du Tullianum, il y meurt de faim.

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.