Lorica hamata

« Lorica hamata » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Soldat romain revêtu d'une lorica hamata (Reconstitution)

La lorica hamata est un type d'armure en service dans les légions romaines du IIIe siècle av. J.-C. au IIIe siècle apr. J.-C.. C'est une sorte de cotte de mailles formée par un assemblage d'anneaux métalliques qui protège le tronc et les épaules des soldats. Selon les époques elle s'arrête à la taille mais peut aussi atteindre la mi cuisse, voire le genoux. La lorica hamata est une adaptation des armures celtes (les Celtes ont pris la ville de Rome en 390 av. J.-C.). C'était l'armure préférée des centurions.

Détail de l'assemblage des anneaux métalliques (ici 1/4)

Les anneaux étaient reliés entre eux grâce à un emboitement de type ¼ (un anneau est relié à quatre autres). Les anneaux sont en fil de fer ou de bronze d'environ 2 mm de diamètre. La taille externe des anneaux est d'environ 7 mm. Les anneaux sont fermés grâce à un rivetage. La loricata hamata nécessite l'utilisation de près de 30 000 anneaux et pèse environ 11 kilos (variable en fonction du métal utilisé et de la présence ou non des manches. Il fallait environ deux mois pour créer ce type d'armure. L'entretien, en particulier la lutte contre la rouille, était facilité par le fait du frottement des anneaux les uns contre les autres qui empêchait la rouille de se développer. On pense qu'une telle armure pouvant durer plusieurs dizaines d'années.

Elle peut avoir des manches plus plus ou moins longues ou pas de manches du tout. Elle se présente comme un cylindre, s'enfile par le haut et les épaulières sont rabattues vers l'avant et maintenues en place grâce à une agrafe métallique ou bien des lacets.

Pour compléter sur les différentes armures au cours des âges[modifier | modifier le wikicode]

Portail des armes —  Tout sur les armes, les véhicules armés...
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.