Automobile

« Automobile » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un véhicule utilitaire

Une automobile (ou voiture) est un véhicule à quatre roues fonctionnant à l'aide d'un moteuressence, électrique, à gaz, etc.), utilisé pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises.

C'est l'un des moyens de transport les plus répandus sur la planète.

Le mot automobile signifie « qui se meut par soi-même », c'est-à-dire, à l'origine, sans traction animale.

Histoire de l'automobile[modifier]

Fardier de Cugnot (1771), premier véhicule automobile (à vapeur). Musée des Arts et Métiers, Paris.

Le fardier de Cugnot[modifier]

La première automobile est un châssis en bois à trois roues, mû par une machine à vapeur, avec une direction et des freins rudimentaires, et un banc pour s'asseoir : en 1769, l'ingénieur français Joseph Cugnot invente un fardier à vapeur, lourd chariot destiné à traîner des canons. La roue directrice, qui était en même temps la roue motrice, supportait le poids de la chaudière. On raconte qu'au premier essai, le fardier a défoncé un mur. Cette invention arrive bien trop tôt pour être utilisable et l'idée reste en sommeil pendant un siècle. Il s'agit pourtant de l'ancêtre direct des camions, des automobiles, et même des locomotives.

Moteur à explosion : le Patent-Motorwagen[modifier]

En 1886, Carl Benz construit son « Patent-Motorwagen », première automobile de l'histoire mue par un moteur à explosion. Comme les voitures modernes, le Patent-Motorwagen possède un moteur à essence, un allumage électrique, un carburateur, un radiateur à eau et un vrai châssis en acier.

Gottlieb Daimler avait déjà fait en 1885 le premier essai d'une motocyclette en bois. En 1886, il adapte des moteurs à essence à un canot et à une calèchePrécision à quatre roues, en bois.

Les premières voitures commercialisées apparaissent dès le début des années 1890, avec le modèle de série du Patent-Motorwagen de Benz (qui deviendra plus tard Mercedes-Benz), puis les premières automobiles de Peugeot, Renault et beaucoup d'autres.

Fabrication en série : la Ford Modèle T[modifier]

Ford Model T, en 1913

Pour réduire le coûts et vendre davantage, Henry Ford, installé à Detroit (Michigan), inaugure le travail à la chaîne avec le Modèle T (Ford Model T en anglais), simple et robuste, facile à réparer, qui restera presque inchangé durant deux décennies, de 1908 à 1927.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Henry Ford.

Ces voitures à roues d'artillerie en bois se retrouvent jusque dans les années 1940 à rendre des services dans les campagnes américaines, souvent reconditionnées en camionnettes par simple ajout d'une caisse en bois à l'arrière. Le moteur est gros (2,9 l de cylindrée), consomme beaucoup (15 à 18 l d'essence aux 100 km), mais qu'importe, puisqu'à cette époque, le pétrole américain coule à flot. La voiture pouvait rouler à 72 km/h.

Le succès fut mondial : 15 millions de Modèles T furent construits. La voiture fut aussi montée en Angleterre, en Allemagne, au Danemark, en Irlande, au Brésil et en Argentine. Ford construisit des moteurs de rechange jusqu'en 1941.

Citroën Traction 15 CV

Progrès techniques : la Traction Citroën[modifier]

La Traction Citroën, mise en fabrication dès 1934, présente une quantité d'innovations qui restent présentes dans les voitures actuelles : carrosserie monocoque (pas de châssis), aérodynamique et de faible hauteur, moteur à soupapes en tête (en haut du moteur), traction avant (ce sont les roues avant qui sont motrices), freins à transmission hydraulique. La Traction tient la route, va plus vite et consomme moins. Suivant les versions, elle roule de 95 à 130 km/h. Seule la DS parvient à la détrôner à partir de 1955.

Volkswagen en vacances, avec radio portative, vers 1938.

La Volkswagen, voiture du peuple[modifier]

La Volkswagen (« Voiture du peuple » en allemand) veut être la voiture pour tous. Elle est dévoilée en 1936, mais ne sera véritablement fabriquée qu'à partir de 1948. Avec sa carrosserie à deux portes, son moteur arrière à refroidissement par air, sa suspension dure et sa mauvaise tenue de route, c'est tout le contraire de la Traction, mais elle servira de modèle à d'autres petites voitures à moteur arrière, très populaires jusqu'aux années 1960, comme la 4 CV Renault, la Dauphine ou la Simca 1000.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Volkswagen.

Techniques et construction[modifier]

Carrosserie[modifier]

Les automobiles ont différentes sortes de carrosserie en fonction de leur utilisation :

  • berline, automobile à quatre portes latérales (avec en plus un hayon à l'arrière)
  • break, automobile dont la moitié arrière ressemble à celle d'une fourgonnette mais est vitrée
  • coupé, automobile fermée généralement à deux places
  • cabriolet, automobile décapotable
  • utilitaire, automobile destinée au transport de personnes ou de matériel et qui présente un fort volume
  • monospace,

Mode de propulsion[modifier]

Le moteur entraîne soit les roues avant (traction), soit les roues arrière (propulsion), soit l'ensemble des roues (4 x 4).

Rôle social[modifier]

Un moyen de liberté[modifier]

Le plus souvent, l'automobile est considérée comme un transport personnel. Pour conduire une voiture, il faut passer le permis de conduire.

L'automobile ou les transports en commun ?[modifier]

Une automobile permet de transporter de deux à neuf personnes, mais ne transporte en moyenne qu'une ou deux personnes. Elle permet d'aller où on veut et quand on veut, ce qui la rend plus simple que les transports collectifs (comme l'autobus).

L'automobile et l'environnement[modifier]

Elle est généralement polluante (émission de gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone).

Voir aussi dans Vikidia[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Taxi.


Portail de l'automobile - Tous les articles sur les automobiles.