Cuisine turque

« Cuisine turque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine turque, héritée de l'époque ottomane, est à la fois asiatique, orientale et méditerranéenne. Elle est composée de céréales (pain, bulgur, riz), de légumes méditerranéens (aubergines, tomates), de viandes (kébab), de poissons, de laitages (yaourt). La pâtisserie est de type oriental, avec beaucoup de sirop sucré et d'amandes. Le café turc se trouve dans tout le Proche-Orient.

Assortiment de plats turcs

Entrées (meze)[modifier | modifier le wikicode]

  • Cacık : concombre au yaourt, ail, menthe et aneth ;
  • Humus : purée de pois chiches (nohut) et crème de sésame (tahin).

Hors d’œuvre farcis (dolma) ou emballés (sarma)[modifier | modifier le wikicode]

Les feuilles de vigne farcies au riz ou au bulgur sont servies avec ou sans viande. On peut aussi farcir les courgettes, les aubergines, les poivrons, les choux. Le dolma peut être avec ou sans viande (yalancı dolma).

Plats de viande[modifier | modifier le wikicode]

Un döner kebab, servi à Ankara.

Les brochettes sont faites de mouton (Kuzu şiş) et de poulet (Tavuk şiş). Şiş (shish) veut dire brochette.

Döner kebab
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Kebab.

Mot à mot, un kebab tournant (du verbe dönmek, tourner) : ce sont des morceaux de poitrine de veau enfilés sur une grande broche et longuement grillés.

Si l'on n'a pas le dispositif tournant des professionnels, on peut aussi bien réaliser soi-même des kebabs de qualité à l'aide d'une poêle : il faut seulement se procurer du pain pita ou bien faire quelques crêpes (non sucrées).

Couper la viande en lanières (agneau, veau, dinde, poulet), hacher une ou deux échalotes avec une gousse d'ail, du jus de citron, un peu de thym et de cumin, du persil haché, sel, poivre et un peu d'huile d'olive. On laisse le mélange mariner environ deux heures, puis on le fait griller à la poêle. Préparer aussi une salade finement coupée : laitue, tomate, concombre, oignon, persil, sel, poivre. Garnir la pita ou la crêpe avec la viande et la salade. Arroser de yaourt ou de sauce.

Adana kebab

Ce sont des brochettes de viande hachée, faciles à réaliser : mélanger la viande hachée (agneau et veau) avec paprika, vinaigre, coriandre, cumin, piment (facultatif), sel, poivre et un oignon haché. Mettre en brochette, huiler et placer sur le gril. Servir avec des tomates et poivrons grillés, du riz, des crudités.

Musakka
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Moussaka.

La moussaka alterne des couches d'aubergines et de viande hachée, dans un grand plat, cuit au four.

Köfte

Boulettes de viandes et d'oignons hachés.

Börek

Les böreks sont des pâtisseries salées, faites de pâte phyllo (wp) fourrée avec du fromage, des épinards et de la viande hachée. Ils sont frits (sigara böreği) ou cuits au four. On trouve aussi cuits à l'eau (su böreği).

Poissons[modifier | modifier le wikicode]

L'anchois (hamsi), la sardine (sardalya), le rouget (barbun), (levrek), la morue (mezgit), l'espadon (kılıç) sont des poissons couramment consommés en Turquie.

Les crevettes (karides), calamars et moules accompagnent souvent le poisson.

Riz et pâtes[modifier | modifier le wikicode]

  • Pilav : riz blanc traditionnel, le plat d'accompagnement le plus fréquent en Turquie.
  • Bulgur pilavı : le boulgour (blé concassé).

Desserts[modifier | modifier le wikicode]

Desserts à base de pâtes et sirop[modifier | modifier le wikicode]

  • Baklava : pâtisserie de pâte feuilletée très mince, qui contient une sorte de sirop.
  • Kadayıf : rouleau de vermicelle sucré aux amandes.

Confiserie[modifier | modifier le wikicode]

Desserts à base de lait[modifier | modifier le wikicode]

  • Sütlaç : riz au lait, saupoudré de cannelle et doré au four.
  • Muhallebi : entremets à base de farine de riz et de lait et fécule de blé.

Boissons[modifier | modifier le wikicode]

Thé turc : préparé avec un samovar et servi dans de petits verres.
  • Le thé (çay) est cultivé sur les côtes de la mer Noire. Il est préparé dans un samovar ou dans un çaydanlık, sorte de théière bouilloire à deux étages : l'eau chaude est en bas et le thé en haut. Le thé est servi dans des petits verres en forme de tulipe.
  • le café turc (Türk kahvesi) est préparé dans une petite casserole resserrée appelée cezve ; il est servi avec le marc qui se dépose au fond de la petite tasse : très sucré (şekerli), moyennement sucré (orta), peu sucré (az şekerli) ou sans sucre (sade), accompagné d’un verre d’eau ; après consommation, traditionnellement, on renverse la tasse sur la soucoupe et on lit l’avenir dans les dessins laissés par le marc de café sur les bords de la tasse.
  • l’ayran est une boisson froide faite de yaourt et d’eau salée ; il est souvent servi comme accompagnement d’un repas rapide à midi.

Boissons alcoolisées[modifier | modifier le wikicode]

  • le rakı : sorte d’anisette qui se boit avec le repas, par exemple avec du poisson ; il est surnommé « lait de lionne » (aslan sütü).
  • vins et bières de production locale ; vin de grenade.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Cuisine turque de Wikipédia.
Portail de la Turquie — Tous les articles sur la Turquie.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.